Où en est l’indemnité kilométrique vélo?

Comme vous devez le savoir, le principe d’accorder une indemnité de 0,25 euro par kilomètre pour tous les salariés qui se rendent à leur travail à vélo est en train de se faire une place dans le paysage politique français. Le projet de loi sur la transition énergétique voté à l’Assemblée nationale le 14 octobre 2014 instaure en effet un nouvel article au code du travail. Lire la suite…

« La gratuité est un saut de civilisation »

En 1995, Jean-Louis Sagot-Duvauroux publiait Pour la gratuité. Des années après, on est tombés sur ce petit livre qui articule, en montrant la cohérence qui les sous-tend, à peu près tous les grands combats actuels : pour l’accès aux soins, pour le droit au logement et aux transports, pour la libre circulation de l’information et des œuvres… Surtout, la réflexion de Jean-Louis Sagot-Duvauroux aide à lever la malédiction qui, depuis l’échec des régimes communistes, pèse sur tous les désirs de changement. Non, dit-il, l’empire de la marchandise n’est pas partout : le croire, c’est aussi céder à la propagande libérale. Et on peut, à partir des failles bien réelles du système, à partir d’îlots préservés de gratuité et d’autonomie, agir pour renverser la tendance ; avancer des propositions circonscrites, mais efficaces, qui permettent de prendre de nouveaux bastions, au lieu de se cantonner à une attitude défensive en rêvant à des lendemains qui chantent. Lire la suite…

3 raisons incroyables pour lesquelles vous devriez marcher plus souvent

Je tombe, grâce à Facebook, sur cet article en anglais qui attise ma curiosité. Je n’ai plus à démontrer mon goût de la marche-à-pied, goût d’autant plus démesuré qu’à chaque pas que je fais, je me dis qu’il contribue à ridiculiser ces étranges victimes de la publicité automobile qu’on croise à bord de leur véhicule sur les routes. Lire la suite…

Automobile, divertissement et liberté

L’auto (1) est le grand signe extérieur du divertissement et de l’évacuation en même temps de la réalité et de la vérité. Elle signifie en effet par elle-même, à la fois « l’Être ailleurs » et « l’Être hors de soi-même » (rappeler l’expérience banale: le brave homme, bon père et bon époux devient une brute infâme au volant). Lire la suite…

Un certain regard sur Ivan Illich

Voici un document exceptionnel. Imaginez une émission de télévision de plus de 50 minutes avec Ivan Illich qui passerait à la télévision un soir de semaine. Impossible aujourd’hui, mais cela s’est passé à l’époque de ce que l’on appelait l’ORTF (Office de radiodiffusion-télévision française). Peu d’images filmées d’Ivan Illich sont disponibles. C’est pourquoi, ces 50 minutes où il parle en français en plus, sont précieuses. Lire la suite…

Préface à l’édition italienne de Le temps qu’on nous vole

« Un monde dans lequel la vitesse des transports serait limitée à vingt-cinq kilomètres à l’heure serait un autre monde. » Ainsi s’exprimait récemment une amie de longue date, lectrice assidue d’Ivan Illich. Elle ajoutait: « Au fond, le seul thème d’Illich dont la réception publique soit quasi inexistante est celui des limites, en particulier de celles qu’il faudrait imposer à la vitesse. » Lire la suite…

Le conditionnement des besoins

Günther Anders (né Günther Siegmund Stern) est un penseur et essayiste autrichien juif d’origine allemande, né en 1902 à Breslau et mort à Vienne en 1992. Il est surtout connu pour avoir critiqué la modernité technique, notamment le développement de l’industrie nucléaire. Anders s’est intéressé aux défis techniques et éthiques contemporains. Son sujet principal fut la destruction de l’humanité. Le texte suivant est tiré de son livre majeur « L’obsolescence de l’homme » (1956). Lire la suite…