L’été sans bagnole

Partir en vacances à pied ? Avantages : l’immersion totale dans la nature, le dépaysement, le sport qui fait du bien à votre corps. Vacances très peu chères, surtout si vous dormez sous la tente. Et à bicyclette ? Mode de transport écologique, moyen de parcourir de grandes distances sans bagages sur le dos. En train ? La tranquillité et le soutien à un service public ! Sur le mode nous avons testé pour vous, l’équipe de la Décroissance évalue cinq modes de transports alternatifs. Du moins cher, la marche, à celui qui permet d’aller le plus loin, train+vélo, chaque option est examinée à la loupe avec ses avantages et ses inconvénients. Des conseils pratiques, avec des adresses utiles, complètent les informations. Lire la suite…

Pour un droit à l’accessibilité sans voiture

droit-accessibilite

Je suis sans voiture et j’habite Paris. Je constate que si je veux visiter des lieux touristiques le weekend, et sortir de Paris, ils ne sont pas toujours desservis par les transports en commun surtout le dimanche. Exemple : Le château de Pierrefonds, au départ de Compiègne, est inaccessible sans voiture, le château de Courson et ses jardins également, il faut prendre un taxi. Ne s’agit-il pas d’une discrimination par rapport à l’accès au patrimoine et à la culture? Ne peut-on tenter des actions en ce sens, ou au moins utiliser cet argument? Lire la suite…

Vivre sans voiture dans une zone non urbaine : c’est possible même en famille ?

Notre famille tente l’expérience et vit sans voiture depuis plus de 6 mois ! Au moment de la rencontre de ma compagne, nous avions chacun notre véhicule et nous avons vécu ainsi pendant plusieurs années avec 2 voitures pour le ménage de 4 personnes (2 adultes et 2 jeunes enfants). L’éveil progressif à l’écologie nous a amenés à revendre un véhicule en choisissant un prix de vente égal à celui d’un bon vélo pour ma compagne : c’était donc auto contre vélo… et le vélo a gagné ! Lire la suite…

Propositions pour une ville moins motorisée

Il s’agit d’abord de faire valoir dans la planification des transports urbains d’autres logiques que celles qui s’exercent depuis des décennies sans que leurs effets aient été correctement analysés. Ainsi Richard Gilbert, du Centre pour les Transports Durables de Toronto, propose-t-il (cf Entretiens Jacques Cartier, 1998) de mettre en avant d’autres principes, notamment un principe qu’il nomme EANO (« Equal Advantage for Non-Ownership »), qui poserait que « chaque région urbaine devrait être aménagée de telle sorte qu’en tout point de la région les avantages de ne pas posséder de voiture soient au moins égaux aux avantages de posséder une voiture ». Lire la suite…

Vivre sans voiture pour vivre mieux

Voici une étude édifiante sur les ménages non motorisés qui montre que les sans voitures dorment plus longtemps, travaillent moins, ont plus de loisirs (et dépensent plus pour leurs loisirs) et mangent mieux que les ménages motorisés…  L’étude montre également clairement que les citadins sans voiture, même s’ils supportent un loyer plus conséquent que les motorisés périurbains, dépensent moins globalement que les ménages motorisés: la somme logement+transport est de 38% du budget chez les sans voiture, 46% chez les mono-motorisés et 48% chez les bi-motorisés. Lire la suite…

Transformez votre voiture en oeuvre d’art

À l’heure actuelle, les voitures ne sont pas durables. Elles sont chères, elles polluent, elles tuent des centaines de milliers de personnes dans le monde chaque année et provoquent le réchauffement de la planète! L’automobile et ses infrastructures sont également causes de guerres et responsables d’un mode de vie malsain. Les entreprises nous disent toujours de voter avec notre porte-monnaie alors au lieu de choisir entre un 4×4 rouge ou d’un bleu noir hybride, décrochez tout simplement de l’automobile! Lire la suite…

Rêvons la ville

Rêvons la ville

A l’intention des sceptiques et « déclinologues », proposons leur de rêver, de s’interroger sur l’utopie, de montrer des projets ou des réalisations originales et porteuses d’espoir, de considérer qu’on peut, peut-être, chacun à sa façon, contribuer à penser un autre monde. Lire la suite…

Proposition de recherche pour une ville sans voiture

Proposition de recherche pour une ville sans voiture est le nom d’un rapport commandé en 1991 par la Communauté économique européenne à TECNOSER, une maison de consultants de Rome (Italie). Sa diffusion fut limitée, presque confidentielle. Aucun livre ou document publié depuis ne fait référence à ce rapport. Or ses conclusions dépassent les plus belles espérances du mouvement d’opposition aux abus de l’automobile. Extraits. Lire la suite…

Comment reconstruire la ville en marchant

Les Américains sont capables de tout, du pire comme du meilleur. En matière d’urbanisme et de mobilité, les USA sont le symbole de la ville-automobile, de l’étalement urbain (suburbs) et des autoroutes tentaculaires de plus en plus nombreuses… qui finissent toujours congestionnées. Depuis quelques années, et face à l’échec patent du système automobile américain, plusieurs courants de pensée tentent de mettre en avant un nouvel urbanisme, fondé sur l’échelle du mode de déplacement le plus vieux du monde, la marche à pied. Lire la suite…

Un développement urbain pour réduire concrètement la dépendance à l’automobile

Par PASCAL LALIBERTÉ, M. Sc. Env,
Chargé de projets Accessibilité, mobilité et transports viables, Vivre en Ville
Le Regroupement québécois pour le développement urbain, rural et villageois viable

Depuis les 50 dernières années, le développement de presque toutes les grandes villes nord-américaines s’est effectué en fonction des grands axes autoroutiers qui apparaissaient ça et là à mesure que les zones à l’extérieur du centre se peuplaient (notez le lien entre le développement péri-urbain (la banlieue) et le développement des infrastructures (auto)routières). Le développement urbain axé sur l’automobile a entraîné avec lui tous les problèmes associés à son utilisation : pollution, congestion routière, bruit, étalement urbain, dépendance de plus en plus grande envers la voiture, iniquité liés à la mobilité et à l’accessibilité, accidents, décès. Lire la suite…

Paris sans voitures

Les citadins ont vaincu la voiture. L’«auto discipline» a enfin triomphé. Développement des transports en commun, covoiturage généralisé, interdictions drastiques ont eu raison des embouteillages d’hier. Le piéton parisien redécouvre sa ville Lire la suite…

Une ville sans voiture, une utopie ?

Est-il possible de diminuer la circulation automobile dans les grandes villes ? Les équipes de Marie-Hélène Massot de l’INRETS à Paris (Île-de-France) et de Patrick Bonnel, enseignant-chercheur au Laboratoire d’économie des transports (LET) à Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes) ont réalisé une étude pour le compte du Predit(1) sur les modes de déplacements dans les agglomérations parisienne et lyonnaise. Lire la suite…

Les villes en ont assez de l’automobile

Pour enrayer le « cercle de la dépendance à l’automobile», le document qui sera adopté aujourd’hui propose de nombreuses solutions, comme les péages urbains, la réduction du stationnement et à l’établissement de zones piétonnes. Lire la suite…

Toulouse: concept pour une ville sans voitures

La transformation de villes existantes en réelles villes sans voitures n’est pas une question facile. Bien que ce serait certainement possible si de vastes travaux de démolition étaient menés, il n’est pas raisonnable de penser que les villes vont simplement être capables de démolir tout l’environnement bâti afin de commencer à construire une nouvelle ville sans voitures. Cela soulève donc la question de savoir comment les villes actuelles peuvent progressivement être transformées en villes sans voitures. Lire la suite…