Quand les vélos menacent le Monde libre…

Dans les années 1970, les gens de droite agitaient la peur de l’armée rouge face à une probable victoire du parti socialiste en 1981. Quand on les entendait, les chars de l’armée rouge allaient défiler sur les Champs-Élysées dès le soir de l’élection présidentielle… Aujourd’hui à Lyon, la droite LR-LREM agite la peur des vélos au travers d’une « union pour contrer les écologistes… » Lire la suite…

AlterTour 2020 – Dépêchons-nous de prendre le temps…

Vous avez remarqué ? Plus ça va, plus on court ! On court après le temps au travail, pour voir nos amis, notre famille, et même dans nos engagements associatifs, on finit par courir. Et comme on passe trop de temps assis devant des écrans fades, pour compenser on met des baskets… et on court! La vraie urgence, on la connaît pourtant: elle est environnementale, elle est sociale, elle est locale et elle est globale. Faut-il alors rejoindre la grande course à l’efficacité? Toujours plus, toujours plus vite? Lire la suite…

Ni bagnole ni smartphone !

A l’heure de la « distanciation sociale », nous devons veiller à ce que l’espoir de voir diminuer l’usage de la bagnole n’ouvre pas une voie royale au virus du smartphone et de la télétransmission sous prétexte d’une diminution du volume de nos déplacements. Nous avons donc lancé un appel à destruction publique des smartphones, reproduit ci-dessous et relayé le 26 mai par Politis. Lire la suite…

Piétonnisation des abords des écoles: Action à Paris

Des activistes de Respire et d’Alternatiba Paris ont peint la chaussée et ont limité la circulation automobile aux abords de l’école Pierre Foncin dans le 20e arrondissement de Paris. Par cette action réalisée dans le respect des mesures sanitaires, ils demandent la piétonnisation des abords des écoles afin de permettre aux parents de respecter les distances de sécurité lorsqu’ils déposent ou passent chercher leurs enfants. L’occasion également de rappeler l’urgence de piétonniser ces espaces de manière pérenne pour protéger les enfants de la pollution de l’air émise par les voitures. Lire la suite…

Le code de la route prévoit l’immobilisation des véhicules polluants

La solution est trouvée pour retirer de la circulation en ville les véhicules polluants, en particulier ceux à moteur diesel, motorisation particulièrement délétère qui équipe encore plus des deux tiers des véhicules particuliers ainsi que la quasi-totalité des véhicules utilitaires et poids lourds en circulation en France: il suffit de se référer à l’article R318-1 du code de la route qui prévoit l’immobilisation des véhicules émettant des « fumées, de gaz toxiques, corrosifs ou odorants, dans des conditions susceptibles d’incommoder la population ou de compromettre la santé et la sécurité publiques ». Lire la suite…

La vélogistique

A l’heure du déconfinement et au moment où on parle de plus en plus de développer la pratique vélo, ce billet pour rappeler l’existence de mon livre sur le sujet de la vélogistique. La vélogistique, c’est le mot-valise construit à partir des deux mots « vélo » et « logistique ». Ce concept décrit toutes les utilisations possibles du vélo en matière de transport, de livraisons ou d’activités commerciales utilisant le vélo. Lire la suite…

Pour la fin de l’avantage fiscal sur le gazole

La pollution de l’air est la deuxième cause de mortalité évitable en France avec une surmortalité évaluée à 67.000 décès par an. En cette période de pandémie de COVID-19, une mauvaise qualité de l’air peut favoriser la mortalité en affectant les systèmes respiratoire, cardiovasculaire et métabolique. Le coût de la pollution de l’air en France a été estimé à 101,3 milliards d’euros par an dans le rapport du Sénat du 8 juillet 2015 intitulé « Pollution de l’air : le coût de l’inaction. » Les coûts sanitaires associés aux principales maladies attribuables à la pollution atmosphérique sont estimés à 2 milliards d’euros, équivalents à 30% du déficit de la sécurité sociale. Lire la suite…