Minitaxe pour maxi-polluantes

Les députés ont approuvé vendredi la création d’une taxe pénalisant les véhicules rejetant au moins 200 g de CO2 par kilomètre : beaucoup de 4×4 mais aussi des grosses berlines et des voitures familiales. Cette surtaxe, payable lors de la délivrance de la carte grise à partir du 1er janvier 2006, se montera à 2, voire 4 euros par gramme de CO2 supplémentaire relâché dans l’atmosphère par kilomètre. Lire la suite…

Construction d’autoroutes et crise pétrolière

Communiqué de presse Réseau Vert Basse Normandie – FNAUT – RAC-F
L’ A 28 EST ELLE UNE BONNE REPONSE A LA CRISE PETROLIERE ?

Les écologistes de la FNAUT, du RAC-F et de Réseau vert de Basse-Normandie fustigent depuis des années la priorité donnée au tout routier. Le 21 octobre prochain, nous aurons encore un exemple consternant avec l’inauguration de l’autoroute A 28 Rouen-Alençon, une des opérations autoroutières les plus contestables de France. Lire la suite…

Vive le 4X4 parisien !

« Et vive le 4X4 des villes ! » ainsi titrait le 13 octobre le supplément auto du Parisien. Au moment où le prix du pétrole atteint des sommets, où l’on se préoccupe de l’atmosphère polluée des villes et de la sécurité sur les routes, cet engouement a de quoi surprendre. Lire la suite…

La civilisation de l’automobile

Futuribles / Etude rétrospective et prospective des évolutions de la société française (1950-2030)

La civilisation de l’automobile

C’est au sortir de la Seconde Guerre mondiale que fut lancé, en France, le projet de la démocratisation de l’automobile qui avait été initié Outre Atlantique par Ford et General Motors dans les années 1920. La généralisation progressive de la «motorisation des ménages» s’est accompagnée d’un développement de l’infrastructure routière. Cette entrée dans l’ère de l’automobile a contribué à modifier profondément tant le rapport des Français à l’espace et au temps que la structure et la forme des villes. On s’interrogera sur les futurs envisageables à l’horizon de l’entrée du marché de l’automobile dans sa phase de maturité. Lire la suite…

Les gangsters du pétrole

Les gangsters du pétrole vont faire cette année plus de 100 milliards de dollars de profits. C’est en effet le montant cumulé des bénéfices que s’apprêtent à dégager les cinq plus grandes compagnies pétrolières mondiales (ExxonMobil, Chevron, Total, BP et Shell) cette année grâce, en très large partie, à l’explosion des prix du baril. Lire la suite…

Comment arrêter le massacre des piétons


Comment arrêter le massacre des piétons

Courrier international – n° 780 – 13 oct. 2005

Les voitures sont conçues pour protéger leurs occupants en cas de choc mais pas les piétons qu’elles pourraient percuter. Il existe pourtant des solutions techniques pour limiter les dégâts. Aujourd’hui, pas moins de 50 piétons vont être tués sur les routes du monde développé. Si un tel bilan résultait d’un attentat terroriste, cela ferait la une des journaux.. Mais vous n’entendrez jamais parler de la plupart des victimes, car ce n’est jamais que le bilan d’une journée normale sur les routes. Lire la suite…

Pétrole contre nourriture

« Pétrole contre nourriture »

Décidément, le scandale du programme « pétrole contre nourriture », mis en place en Irak entre 1996 et 2003, n’en finit pas d’alimenter les médias. La mise en garde à vue d’un ambassadeur de France et son inculpation, la mise en cause de diverses personnalités impliquées dans des transactions illégales avec le gouvernement irakien, ont confirmé l’existence d’un petit lobby favorable à M. Saddam Hussein. Pourtant, une fois encore, les médias ont fait l’impasse sur l’essentiel. D’un côté le soutien total au régime irakien des partis de droite comme du parti socialiste, dans les années 1980, à l’époque où « notre ami Saddam » était le défenseur du monde libre contre la révolution islamique iranienne. D’autre part, le véritable scandale de « pétrole contre nourriture », fut l’embargo de plus de dix ans contre l’Irak, qui réduisit le pays à la misère et à la faim, qui détruisit ses structures sociales, qui affaiblit son Etat, qui devait s’effondrer sous les coups de l’intervention américaine du printemps 2003. L’Irak n’a pas fini de payer le prix de cet embargo inhumain, pour lequel personne n’a été jugé.

http://www.monde-diplomatique.fr/

Les Bus-cyclistes

Un “bus cyclistes” est un convoi de cyclistes guidé par un “leader”, circulant sur un itinéraire comprenant des “stations” avec des horaires de passage. Le leader étant le garant du respect des horaires, chacun peut rejoindre le bus à la station convenant le mieux au déplacement envisagé. Lire la suite…