Le périph’ aux piétons!

Ouvrons le Périphérique aux piétons !

L’association « La Périphéerique » propose une idée simple :

Ouvrir entièrement le Boulevard Périphérique parisien aux piétons pour une journée et organiser sur ce nouvel espace une fête populaire du sport, de l’environnement et de la fraternité. Lire la suite…

L’automobile du futur

Il y a quelques temps déjà, nous présentions ici même ce qui pourrait être le futur cauchemardesque de l’automobile, au travers des projets de véhicules automatiques et autres « routes intelligentes ». Un petit tour à l’exposition universelle d’Aichi au Japon nous permet d’envisager ce que pourrait être l’automobile du futur selon… Toyota. Lire la suite…

Les flux pétroliers

Au moment même où le blog Planète Bleue nous apprend qu’une étude récente prédit un baril de pétrole à 380 dollars en 2015, il semble intéressant d’observer quels sont les principaux flux pétroliers à l’échelle de la planète. Lire la suite…

Mobilisation générale contre l’automobile

automobiles_mythe_realite_singer

Un appel à la mobilisation générale contre l’automobile

« La voiture pollue, fait du bruit, blesse et tue, consomme de l’énergie fossile non renouvelable et occupe la quasi-totalité de l’espace public, au détriment d’autres modes de déplacement comme le vélo ou les transports en commun. » Le ton est donné. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cet espace aussi original qu’engagé. Il s’en prend au mythe faisant de l’auto un vecteur de liberté, dénonce le scandale du salage de la voie publique, condamne l’agressivité des automobilistes et prône davantage de respect pour les autres usagers de la route.

http://antivoitures.free.fr/

SVM Hors-Série « Le guide du weblog », avril-mai 2005.

Quelles alternatives au pétrole ?

Un affolement général gagne aujourd’hui la France car les prix du pétrole augmentent. En 1998, il y a seulement 6 ans, le baril[1] du brut était à 13 dollars…aujourd’hui il atteint les 55 dollars. Mais pourquoi une telle hausse ? Lire la suite…

L’automobiliste de l’année

La monarchie saoudienne, la famille Ben Laden, les militaires du Nigéria, les paramilitaires de Colombie et les mafias russes vous remercient pour votre soutien.

Pétrole et terrorisme

Quels sont les liens entre terrorisme international, monarchies pétrolières et réservoir de votre voiture? Comment croire que « faire le plein » pour des centaines de millions d’automobiles dans le monde est un geste anodin? Lire la suite…

Automobiles, CO2 et réchauffement climatique

L’objectif de 140 grammes de CO2 par kilomètre à l’horizon 2008 risque de ne pas être atteint. Le niveau d’émission de CO2 par les véhicules automobiles est un enjeu important. Tout le monde s’accorde en effet aujourd’hui sur la nécessité de réduire le volume émis de ce gaz à effet de serre, facteur de réchauffement climatique. Lire la suite…

L’écologie de l’automobile

Compte rendu de l’ouvrage de Peter Freund et George Martin: The Ecology of the Automobile. Montréal, New York : Black Rose Books, 1993, 213 p.

Ecrit par Pierre Blouin

«À l’aube de la Dépression, Henry Ford affirmait que l’assurance-chômage ne servirait qu’à perpétuer le chômage; qui plus est, le fait d’être sans emploi n’était pas une si mauvaise chose. “Eh bien quoi, c’est bien la meilleure éducation du monde pour ces garçons que d’avoir à se déplacer comme cela un peu partout!”, déclara Ford. En quelques mois de ce régime, ils acquièrent plus d’expérience qu’ils ne le feraient en plusieurs années d’école».

David Olive, «Le temps des purs : les nouvelles valeurs de l’entreprise», Éditions de l’Homme, 1989, p. 75. Lire la suite…

Propagande anti-automobile

Cette affiche est un détournement, trouvé sur le site de CarFree Seattle, d’une affiche de propagande américaine de 1940 dont la légende originale était: « When you ride alone, you ride with Hitler » (Quand vous conduisez seul, vous conduisez avec Hitler). L’objectif était déjà à l’époque de pousser les gens au co-voiturage! Afin de soutenir l’effort de guerre contre les nazis, le gouvernement américain souhaitait utiliser « au mieux » le pétrole disponible… Lire la suite…

L’auto sapiens

L’homme moderne, l’auto sapiens, a vu le jour il y a un peu plus d’un siècle. Pour évoluer, il a dû inventer plusieurs outils dont un, qui retiendra particulièrement notre attention, l’automobile. Très utile au début, c’est vite devenu un mode de vie, une façon de se démarquer. Lire la suite…

La caravane du Réseau Vert

Le plan du Réseau Vert parisien a été réalisé par des habitants de chaque arrondissement de Paris. Maillant sans rupture le territoire, il permet au marcheur et au cycliste de franchir aisément des distances significatives dans toutes les directions. Lire la suite…

Automobilisme passif

Les moyens mis à disposition par le “progrès” technique donnent aujourd’hui à chaque être humain le pouvoir potentiel de nuire à son frère humain et de lui disputer (parfois involontairement heureusement) une part de sa liberté et de son droit à la survie. La nouveauté aujourd’hui réside dans l’échelle planétaire des nuisances potentielles et dans les capacités de destruction massive de certains de ces moyens (sans qu’on s’en rende compte parfois). Lire la suite…

Des réserves de pétrole en baisse

« Toute personne croyant qu’une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Kenneth Boulding

Les tendances actuelles des découvertes de pétrole

Des estimations préliminaires, on peut conclure que les découvertes mondiales totales de pétrole en 2004 ont été d’environ 7 Gb, dont peut-être 2 Gb en eau profonde. Moins que la moitié a été trouvée dans des champs avec des réserves du 100 Mb ou plus. En outre, le coût d’exploration a dépassé la valeur nette des découvertes en termes absolus. Ceci est cependant trompeur parce que le régime d’impôts fournit une énorme subvention à l’industrie internationale en permettant de déduire les frais d’exploitation du revenu imposable, qui est élevé grâce au prix élevé du pétrole. Dans beaucoup de pays, les compagnies pétrolières dépensent effectivement les dollars. Si elles ne peuvent pas trouver plus à de telles conditions attrayantes, cela suggère plutôt qu’il n’y a rien à trouver.

La tendance décroissante des découvertes, en dépit des prix élevés et d’une demande croissante, remet en question l’évaluation actuelle de l’ASPO que 145 Gb attendent d’être découverts, ce qui pourrait s’avérer optimiste. Elle suppose 54 Gb à découvrir au Moyen-Orient et 33 Gb en Eurasie (principalement l’ancienne Union Soviétique), où se trouve le potentiel principal. Cela laissent environ 60 Gb à trouver ailleurs, à savoir une quantité équivalente à une autre Mer du Nord, la plus grande nouvelle région pétrolifère découverte depuis la deuxième guerre mondiale. Les estimations actuelles suggèrent qu’environ 20 Gb restent à découvrir en eau profonde, offrant une production maximale d’environ 7.5 Mb/j autour de 2015. (pour info, la comsommation mondiale de pétrole en 2003 est de 80 Mb/j).

Bien qu’il y ait abondance d’eaux profondes, seulement quelques secteurs, principalement dans les arrangements de plaques tectoniques divergentes, présentent la combinaison nécessaire de conditions géologiques.

ExxonMobil a confirmé de manière éloquente la gravité de la situation sur sa diapositive « Relever le Défi », prouvant que la production des champs existants diminue de 4-6% par année, ce qui donne un manque croissant à combler par de nouvelles découvertes si la demande prévue doit être satisfaite jusqu’en 2020. ExxonMobil titre correctement sa présentation « Relever les défis énergétiques mondiaux les plus difficiles », ce qui est peut-être une manière détournée de nous avertir que la demande croissante est peu susceptible d’être satisfaite même au cours des quinze années à venir, horizon de temps de la prévision. En l’absence d’un protocole international pour freiner la demande sur une base équitable et sensée, tel que devant être discuté lors de la réunion de l’ASPO à Lisbonne, le marché stoppera la demande par l’instrument brutal d’une récession mondiale si ce n’est d’une dépression. Les économistes de la terre plate seront les seuls à applaudir.

(Présentation Exxon fournie par Lou Powers)

Article extrait de la newsletter de février 2005 de l’ASPO (ASSOCIATION POUR L’ETUDE DU PIC DE PETROLE ET DE GAZ)
Traduit par www.oleocene.org

Pour en savoir plus sur le Peak Oil ou Pic de Hubbert:
http://www.oleocene.org/articles.php
http://wolf.readinglitho.co.uk/francais/