Pourquoi la voiture rend agressif?

J’ai déjà entendu des psychologues développer avec talent leur point de vue sur la question: « pourquoi la voiture rend-elle agressif? », mais je ne les ai jamais entendu aborder cette question de la manière que je me propose de développer ici. C’est peut-être parce qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de se déplacer en ville avec un vélo entre les jambes, ce qui leur aurait permis de comparer le transport automobile à un autre mode de transport individuel, et de comprendre tout de suite pourquoi il est si éprouvant pour les nerfs. Lire la suite…

Marketing automobile

Logiquement, ça devrait vous plaire.
Le segment marketing de ce véhicule c’est :
nain, quinqua, agressif, sexuellement
frustré, avec un petit imper ridicule.

Source: www.voutch.com

Contre le contournement autoroutier de Bordeaux

AU SECOURS !!!

Le projet de contournement autoroutier de Bordeaux se précise, avec traversée de vignobles prestigieux, saccage de la forêt médocaine déjà bien entamée par la tempête de 1999, avec destruction irrémédiable de la qualité de vie dans des villages et lotissements jusqu’à présent idylliques. Lire la suite…

Vous êtes en « zone 30 »: Souriez !

Connaissez-vous les « zones 30 » ?

Depuis leur création en 1990 et leur introduction dans le Code de la route, les « zones 30 » n’ont connu qu’un faible développement en France : quelques milliers aujourd’hui, soit rarement plus de douze dans une même ville (comme à Lorient, Rennes et Cergy-Pontoise), alors qu’on peut les trouver par centaines dans les villes allemandes. Lire la suite…

La guerre contre la voiture

Comme Prudhomme et Jeremy Clarkson, le Wall Street Journal (le journal de référence pour la droite néo-libérale) a peur de « l’endoctrinement » anti-voiture des jeunes par les écologistes. Lire la suite…

Automobile et innovation technologique

Face aux nombreux problèmes posés par l’automobile, la pollution, le réchauffement de la planète, le bruit, les coupures urbaines provoquées par les infrastructures de transports, les accidents de la circulation, la mortalité et la morbidité liées aux accidents et aux émissions de gaz et de particules dans l’air, la gène procurée aux piétons et aux vélos, le ralentissement des transports en commun, le développement de l’obésité chez l’automobiliste, etc., c’est l’existence même de l’automobile en tant qu’objet de consommation qui est posée. Lire la suite…