itramways, l’annuaire du transport urbain

itramways.net est l’annuaire de référence du transport urbain. Il regroupe plus d’un millier de liens vers le monde du transport urbain: tramway, bus, trolleybus, métro… On peut y trouver les liens vers les sites officiels des Autorités Organisatrices des Transports en France et dans le monde, mais aussi des sites non officiels, des sites de passionnés, d’associations, des sites sur l’histoire des réseaux, sur le modélisme, sur les logiciels de transports urbains, etc. Lire la suite…

Vélo et politique


Camarade cycliste, choisis ton camp!

Le vélo urbain est un combat politique quotidien. A la suite du camarade vélorutionnaire Lénine, chaque cycliste peut choisir l’orientation politique de son choix en fonction de sa pratique du vélo et de ses tendances cyclo-politiques:

– le cycliste marxiste-léniniste : vélo tous les jours (en théorie);
– le cycliste trotskyste : vélo tous les jours, au milieu de la route, pour forcer les voitures à tomber;
– le cycliste stalinien : avec des esclaves qui le poussent dans la côte;
– le cycliste brejnévien : en disant haut et fort qu’il fait le trajet en 5 minutes alors qu’en réalité il prend sa voiture;
– le cycliste stakhanoviste : allers-retours tous les jours en vélo, plus les escaliers, les courses et pour le plaisir, un détour de 30 km;
– le cycliste capitaliste: avec un vélo haute technologie, à moteur pour les côtes, et quand il ne pleut pas;
– le cycliste écologiste: tous les jours avec un vélo de récup, des sacoches pour les produits bio et une charrette pour les enfants;
– le cycliste socialiste: un jour sur deux, en tandem, pour les partisans du oui et du non à la constitution européenne;
– le cycliste royaliste: en tandem 7 places pour toute la famille et une voiture avec chauffeur pour transporter les affaires;
– le cycliste anarchiste: de temps en temps, roule sur les trottoirs avec un vélo volé pendant une manif;
– le cycliste umpéiste: avec un vélo de fonction, une fois par an, devant les caméras;
– le cycliste souverainiste: avec un vélo gitanes uniquement avec des pièces d’origine.

Si vous connaissez d’autres tendances cyclo-politiques, n’hésitez pas à poster un commentaire en bas de ce message.

La Vélorution est en route!

Le périph’ aux piétons!

Ouvrons le Périphérique aux piétons !

L’association « La Périphéerique » propose une idée simple :

Ouvrir entièrement le Boulevard Périphérique parisien aux piétons pour une journée et organiser sur ce nouvel espace une fête populaire du sport, de l’environnement et de la fraternité. Lire la suite…

L’automobile du futur

Il y a quelques temps déjà, nous présentions ici même ce qui pourrait être le futur cauchemardesque de l’automobile, au travers des projets de véhicules automatiques et autres « routes intelligentes ». Un petit tour à l’exposition universelle d’Aichi au Japon nous permet d’envisager ce que pourrait être l’automobile du futur selon… Toyota. Lire la suite…

Les flux pétroliers

Au moment même où le baril de pétrole tend à devenir de plus en plus cher, il semble intéressant d’observer quels sont les principaux flux pétroliers à l’échelle de la planète. Lire la suite…

Mobilisation générale contre l’automobile

automobiles_mythe_realite_singer

Un appel à la mobilisation générale contre l’automobile

« La voiture pollue, fait du bruit, blesse et tue, consomme de l’énergie fossile non renouvelable et occupe la quasi-totalité de l’espace public, au détriment d’autres modes de déplacement comme le vélo ou les transports en commun. » Le ton est donné. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cet espace aussi original qu’engagé. Il s’en prend au mythe faisant de l’auto un vecteur de liberté, dénonce le scandale du salage de la voie publique, condamne l’agressivité des automobilistes et prône davantage de respect pour les autres usagers de la route.

http://carfree.fr/

SVM Hors-Série « Le guide du weblog », avril-mai 2005.

Quelles alternatives au pétrole ?

Un affolement général gagne aujourd’hui la France car les prix du pétrole augmentent. En 1998, il y a seulement 6 ans, le baril[1] du brut était à 13 dollars… aujourd’hui il atteint les 55 dollars. Mais pourquoi une telle hausse ? Lire la suite…

L’automobiliste de l’année

La monarchie saoudienne, la famille Ben Laden, les militaires du Nigéria, les paramilitaires de Colombie et les mafias russes vous remercient pour votre soutien.

Pétrole et terrorisme

Quels sont les liens entre terrorisme international, monarchies pétrolières et réservoir de votre voiture? Comment croire que « faire le plein » pour des centaines de millions d’automobiles dans le monde est un geste anodin? Lire la suite…

Automobiles, CO2 et réchauffement climatique

L’objectif de 140 grammes de CO2 par kilomètre à l’horizon 2008 risque de ne pas être atteint. Le niveau d’émission de CO2 par les véhicules automobiles est un enjeu important. Tout le monde s’accorde en effet aujourd’hui sur la nécessité de réduire le volume émis de ce gaz à effet de serre, facteur de réchauffement climatique. Lire la suite…

L’écologie de l’automobile

Compte rendu de l’ouvrage de Peter Freund et George Martin: The Ecology of the Automobile. Montréal, New York : Black Rose Books, 1993, 213 p.

Ecrit par Pierre Blouin

«À l’aube de la Dépression, Henry Ford affirmait que l’assurance-chômage ne servirait qu’à perpétuer le chômage; qui plus est, le fait d’être sans emploi n’était pas une si mauvaise chose. “Eh bien quoi, c’est bien la meilleure éducation du monde pour ces garçons que d’avoir à se déplacer comme cela un peu partout!”, déclara Ford. En quelques mois de ce régime, ils acquièrent plus d’expérience qu’ils ne le feraient en plusieurs années d’école».

David Olive, «Le temps des purs : les nouvelles valeurs de l’entreprise», Éditions de l’Homme, 1989, p. 75. Lire la suite…

Propagande anti-automobile


Quand tu conduis une voiture, tu conduis avec Hitler.
Bouge ton cul et mets-toi au vélo !

Cette affiche est un détournement, trouvé sur le site de CarFree Seattle, d’une affiche de propagande américaine de 1940 dont la légende originale était: « When you ride alone, you ride with Hitler » (Quand vous conduisez seul, vous conduisez avec Hitler). L’objectif était déjà à l’époque de pousser les gens au co-voiturage! Afin de soutenir l’effort de guerre contre les nazis, le gouvernement américain souhaitait utiliser « au mieux » le pétrole disponible… Lire la suite…