Voitures = crottes de chien

Samedi 26 Mars 2005 à 10h30
Comme les crottes de chien, les autos n’ont rien à faire sur les trottoirs
Rendez-vous Place Colbert, Lyon 1er
Nettoyage de trottoirs.

Le Regroupement pour une Ville sans Voiture propose, le samedi 26 mars 2005 (rendez-vous à 10h30 place Colbert de Lyon), une action nettoyage de trottoirs au grand jour. Nous cherchons de nombreux volontaires pour cette action. Il s’agit de prendre les voiture garées sur les trottoirs et de les remettre sur la route.

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à participer à la prochaine réunion qui se tiendra le mercredi 09 mars à 20h au 4 rue Bodin à Lyon.

Sans voiture, sans chemise et sans pantalon…

Sans voiture, sans chemise et sans pantalon…

Presse Canadienne | Le 18 février 2005 – 19:01

Un militant écologiste inculpé pour attentat à la pudeur après une manifestation à vélo en tenue d’Adam est arrivé tout nu cette semaine au tribunal d’Auckland en Nouvelle-Zélande… mais s’est toutefois rhabillé avant d’entrer dans la salle d’audience.

L’informaticien Simon Oosterman, 24 ans, avait organisé dimanche dernier la promenade cycliste et nudiste d’Auckland pour dénoncer la dépendance de la société actuelle vis à vis de la voiture. Il avait été arrêté lors de la balade par la police, alors que d’autres participants s’étaient prestement couverts pour éviter une interpellation.

Jeudi, Simon Oosterman et trois autres militants, deux hommes et une femme, se sont présentés dans le plus simple appareil devant le tribunal en tenant une banderole qui proclamait « arrêter l’exposition indécente aux émissions des véhicules ». Le jeune homme est ensuite entré dans le palais de justice, toujours dénudé, a emprunté l’escalier mécanique et attendu d’être devant la salle d’audience pour enfiler des vêtements.

Source:
http://www.matin.qc.ca/

LA PERIFÉERIQUE

Le 15 novembre prochain, l’association « LA PERIFÉERIQUE » lance une grande campagne de mobilisation pour l’ouverture du périphérique aux piétons et aux sportifs. Lire la suite…

Barrage à la Formule 1 à Lyon

2004f1_lyon_action

Des militants font barrage à la Formule 1 à Lyon

Dimanche 5 septembre, la mairie Verts-Socialistes de Lyon et la société Renault organisaient une démo de Formule 1 dans les rues du centre de Lyon. Choqués, cinq militants écologistes lyonnais ont décidé de prendre les choses en mains et d’alerter la population sur les dangers de l’automobile.

Pour alerter la population sur les dangers de l’automobile, à 14h45, ils ont franchi les barrières de sécurité et couru sur la piste en direction du départ. Résultat: le programme officiel a été retardé d’une heure, et les organisateurs ont dû annuler la démonstration d’anciennes F1 et la rue de la Barre, partie intégrante du circuit a finalement été privée de spectacle.

Les militants, se réclamant du Regroupement Pour Une Ville Sans Voiture et de Casseurs de Pub (la version française indépendante de Adbusters), ont été violemment interpellés, menottés et placés en garde à vue; ils ont finalement été libérés en début de soirée.

L’organisation de cet événement de Formule 1 est la dernière démarche controversée de la majorité Verts-Socialistes de Lyon. Gilles Buna, le précédent maire Vert de Lyon 1, est maintenant député-maire à l’urbanisme pour toute la ville. Son projet de construction de 5.000 emplacements de parking au centre de la ville rencontre une opposition farouche de la part des résidents qui regrettent presque le temps où la ville était dirigée par la droite sous la conduite de Raymond Barre, qui avait réalisé le tramway, quelques pistes cyclables et refusé de construire plus de 1.000 emplacements de parking en centre ville.

Avec l’actuel exécutif municipal, les parkings-aspirateurs à voiture se multiplient: plus de 6 000 places de stationnement sont en construction ou en projet, alors que rien n’est fait pour l’écologie urbaine. Bizarrement, les Verts recouvrent maintenant de beaux néologismes leur oeuvre de régression: ils ne parlent pas de parkings mais de « parcs résidents » et de « coulées vertes ».

« Les solutions excessives [ne pas construire plus de parkings] sont tout sauf écologiques », dit Buna. « L’écologie, c’est le maintien de l’équilibre ».

Source: world-carfree-news

Manifestive contre la bagnole et la consommation

Hacktivist News Service

Manifestive contre la bagnole et la consommation

Aujourd’hui 3 juillet, à 14h00, plus de deux cents personnes se sont retrouvées place du Châtelet pour une ballade itinérante dans Paris au moyen de vélos, de rollers ou tout simplement à pied.

Le but : récupérer momentanément l’espace de la rue et s’opposer à la bagnole, le fléau environnemental des villes, mais aussi contester avec humour la frénésie des soldes et la culture de la consommation.

Mélange détonnant : écolos, cyclistes, prêtre de L’Église de la Très Sainte Consommation et ses disciples, de 5 à 70 ans…

Venez nous rejoindre tous les premiers samedis de chaque mois à 14h00 place du Châtelet.

Vengeance anti-voitures

Un cycliste britannique qui avait crevé près de 2.000 pneus de voitures après avoir été arrosé par un automobiliste roulant dans une flaque d’eau vient d’être condamné à seize mois d’emprisonnement. En dix jours, à l’aide d’un tournevis aiguisé, Ashley Carpenter, âgé de 37 ans, avait crevé les pneus de 548 voitures, camionnettes et camions pour se venger des « manières inconsidérées » des automobilistes. Il a déclaré à la police qu’il avait entrepris son action après avoir manqué d’être renversé par une voiture puis avoir été éclaboussé et trempé jusqu’à l’os par une autre voiture roulant dans une flaque d’eau.

Source:
world-carfree-news

Autocollants anti voitures mal garées

Non seulement cette voiture tue, pue, et pollue … MAIS EN PLUS ELLE EST MAL GARÉE!

Il s’agit d’une initiative intéressante de chicheweb.org . L’objectif consiste à coller sur les voitures mal garées cet autocollant écologique (en papier gommé recyclé), afin de sensibiliser les automobilistes à ne plus se garer sur les places handicapés, sur les trottoirs, sur les pistes et bandes cyclables, sur les passages piéton, etc, etc…

Tous à vos autocollants!