Ne laissez pas le Parlement européen ignorer 100 millions de cyclistes!

Ce lundi, le Parlement européen décidera si les infrastructures cyclables et EuroVelo pourront ou non bénéficier de milliards d’euros d’investissement. L’ECF (Fédération européenne des cyclistes) et ses membres appellent à la mobilisation de tous les cyclistes et défenseurs du vélo pour faire entendre leur voix influant sur les membres de la Commission Transport du Parlement européen. Lire la suite…

Le vélo dans l’avenir de nos villes

Si aujourd’hui le prix de l’essence atteint des sommets, chacun s’accorde pour reconnaître que cette évolution est durable et inexorable. Les défis de la mobilité nous imposent de changer de paradigme. La place du vélo dans nos agglomérations constitue un levier pour la transformation de nos villes. Le vélo est non seulement un mode de déplacement essentiel, c’est également un outil d’aménagement des espaces urbains et des territoires. Et de ce point de vue, la France accuse un retard alarmant. Lire la suite…

Les envahisseurs sont parmi nous

Ils sont là, à peine visibles au premier abord, et pourtant bien là. Quand on s’y attarde, on ne voit plus qu’eux. Comme une mauvaise herbe qui polluerait nos campagnes, ils s’attaquent davantage à la ville. Ils y sont bien, et nous ne sommes pas prêts à les déloger. Ils se reproduisent à vitesse fulgurante, grignotant un peu plus tous les jours notre espace vital. Ils résistent à toutes les intempéries, tous les virus, tous les cataclysmes. Pour se défendre, ils ont déjà blessé. Leur force: s’implanter doucement, discrètement, dans notre quotidien sans qu’on s’en aperçoive. Lire la suite…

La Vélodyssée

Un nouvel itinéraire cyclable est né, la Vélodyssée. Soit 1210 km exclusivement réservés au vélo, à 80% en site sans voiture, traversant la France de Roscoff à Hendaye et se prolongeant en Angleterre et en Espagne. Lire la suite…

Portland, la Copenhague américaine

La crise du prix du baril de pétrole n’épargne personne, pas même les États-Unis et leurs carburants si longtemps bon marché. Pour autant, la prise de conscience est encore timide à l’échelle d’un pays aussi vaste. Mais une ville en particulier semble tirer son épingle du jeu. L’on y croise un nombre conséquent de cyclistes « commutant » matin et soir, des pistes cyclables larges et sécurisées, des commerces bio avec de vastes parkings vélos… Lire la suite…

Les nouveaux services techniques de la ville

L’association nantaise de cyclistes urbains PLACE AU VELO invite les cyclistes à venir apposer une 5ème couche de peinture rue de Strasbourg à Nantes afin d’accorder à cette importante voie centrale de la ville l’aménagement cyclable qu’elle mérite. Lire la suite…

There is no alternative ?

There is no alternative: « il n’y a pas de solution alternative ». Beaucoup d’automobilistes reprennent à leur compte cette formule historiquement attribuée à Margaret Thatcher et censée expliquer que le marché, le capitalisme et la mondialisation sont des phénomènes nécessaires et bénéfiques et que tout régime qui prend une autre voie court à l’échec. Lire la suite…

Aménageons l’espace public!

Au cœur des villes, des groupes de citoyens prennent l’espace public en main, le transforment de manière temporaire ou permanente pour y améliorer le cadre de vie. Ces initiatives florissantes remettent en question la toute puissance des pouvoirs publics en matière d’aménagement urbain, elles envisagent d’autres usages de cet espace collectif désormais investi par le citoyen. Lire la suite…

Congestion automobile à La Réunion

À l’instar d’autres petits territoires insulaires (Tahiti, Martinique ou Maurice), la Réunion est en butte à des problèmes de congestion automobile. Le défi est d’aménager et d’équiper un petit territoire au relief contraignant et présentant une répartition spatiale déséquilibrée de sa population. Dans un contexte de mutations économiques et sociales profondes et rapides, les aménagements routiers récents (route des Tamarins) et futurs (nouvelle route du littoral) peuvent-ils suffire à résoudre les problèmes de congestion dans l’île? Ces chantiers routiers de grande ampleur ne seraient-ils pas que des pis-aller? Lire la suite…

Le socialisme contre l’étalement urbain

« La ville doit périr dans les ruines du mode de production capitaliste, car la ville était une nécessité de la société capitaliste de marchandises. Ces nécessités disparaîtront, la ville elle même disparaîtra, en tant que leur produit. La ville est la forme, la condition des rapports sociaux de cette société là. » Sovremenaia Arkitectura, revue soviétique d’architecture, 1929. Lire la suite…