Bretz’Selle et les Petits Débrouillards lancent « Les mercredis du Cambouis »

Dans la plupart des ateliers vélo, les enfants ne peuvent pas venir bricoler. De plus en plus d’ateliers se tournent vers ces publics pour transmettre les savoir-faire. A partir du 4 janvier 2012, les animateurs de Bretz’Selle à Strasbourg et des Petits Débrouillards accueilleront les bricoleurs en herbe dès 7 ans. Lire la suite…

Le côté obscur de Greenpeace

Greenpeace, l’association qui réalise des opérations spectaculaires et dangereuses pour lutter à juste titre contre le nucléaire ou les baleiniers montre sa profonde naïveté en matière automobile en lançant un mini-site internet contre le « méchant pollueur » Volkswagen assimilé à Dark Vador pratiquant le « côté obscur de la force ». Sauf qu’il ne s’agit pas vraiment de naïveté, mais de l’intérêt bien compris d’une multinationale de l’écologie qui doit penser d’abord à ses actionnaires. Lire la suite…

Non à l’asphaltage des chemins et des voies vertes

L’AFPAS, l’association pour la protection des animaux sauvages, dénonce, depuis 2007, l’asphaltage des chemins. La France, tout comme de nombreux pays européens, orchestre depuis quelques années la destruction de nos chemins. Sous prétexte de développer les transports doux et le tourisme rural, les élus urbanisent nos campagnes et l’asphalte envahit les paysages. Lire la suite…

C’est le Printemps, RESPIRE…

RESPIRE, Association Nationale pour la Préservation et l’Amélioration de la Qualité de l’Air, est une association de loi 1901, déclarée officiellement à la Préfecture de Paris et publiée au Journal Officiel le 22 février 2011. Elle émane de la volonté de personnes incrédules face à l’absurdité d’une situation connue depuis longtemps : la pollution de l’air, et du sentiment de devoir qu’elles ressentent à prendre part à la préservation du milieu de vie. Les moyens pour y parvenir reposent sur l’action juridique. Lire la suite…

Le vélo sur la bonne pente

Le 13e Congrès annuel de la FUB (Fédération des usagers de la bicyclette) aura lieu à Clermont-Ferrand les 15, 16 et 17 avril 2011. Une Journée d’Etude, l’Assemblée Générale de l’association et un Forum des Associations sont prévus durant ces journées. Lire la suite…

Lyon remplace le stationnement vélo gratuit par du payant

Nous parlions il y a quelques semaines du cas de parking payant pour les vélos à Riom dans le Puy de Dome. Aujourd’hui, on apprend que la communauté urbaine de Lyon va faire pire… Cette généralisation des parkings payants pour les cyclistes est scandaleuse. Il est bon de rappeler aux cyclistes qu’un antivol à moins de 25€ n’existe pas et qu’il est vivement conseillé de prendre un « U » ! Lire la suite…

La bande des Quatre se fout des gaz de schistes

Allons-y gaiement. Au point où j’en suis avec les associations écologistes officiellement estampillées, je n’ai plus grand-chose à perdre. Ce que je vais écrire n’est pas un bonheur, mais une profonde tristesse. D’abord, et pour vous mettre dans l’ambiance, j’accuse publiquement le WWF, Greenpeace, La fondation Nicolas Hulot et France Nature Environnement (FNE) d’avoir permis le déferlement de l’industrie criminelle des biocarburants – de leur vrai nom nécrocarburants – en France. En 2007, j’ai publié un livre sur le sujet – la faim, la bagnole, le blé et nous (Fayard) – qui annonçait l’essentiel, y compris les famines qui ont éclaté au printemps 2008. Car évidemment, lorsque l’on détourne des millions de tonnes, des dizaines de millions de tonnes de plantes alimentaires pour faire rouler des bagnoles, dans un monde qui compte un milliard d’affamés, il y a des conséquences. Lire la suite…

Voitures et climat

Voici une campagne de communication très graphique de l’agence Grey Hongkong pour l’association Greenpeace Hong-Kong et plus particulièrement pour la promotion de la journée sans voitures 2009. Un visuel décliné dans trois variantes avec à chaque fois un slogan adapté. Les visuels en grand format pour plus de détails dans la suite! Lire la suite…

Automobile, les cartes du désamour

Tiré d’un colloque, ce livre propose d’étudier les « généalogies de l’anti-automobilisme ». Il a reçu le soutien du comité des constructeurs français de l’automobile, de la fédération des industries des équipements pour véhicules, de l’union routière de France, de l’association mondiale de la route et de l’automobile club de France. Si encore l’industrie de la bagnole cherchait à mieux connaître l’opposition croissante dont elle fait l’objet pour se remettre en question… Mais non. « Automobile, les cartes du désamour » est un agglomérat de textes hétéroclites, à prétention scientifique, pitoyablement orientés dans la défense du lobby automobile. Lire la suite…