Quel avenir pour le Périph’ ?

Quatre jeunes franciliens nous proposent une solution responsable, écologique et durable pour que le fossé séparant Paris de sa banlieue, et les nombreux problèmes (sociaux, démographiques, culturels, etc) qui en découlent, disparaisse au profit d’un périphérique vert dont l’accès est garanti à tou-te-s. Lire la suite…

Extension urgente… avant agrandissement!

La bande d’arrêt d’urgence pourra désormais être empruntée par les véhicules durant les heures de pointe et sur les autoroutes flamandes. La Région a donné son aval à l’expérience qui devrait permettre de  » fluidifier le trafic« [1], rendue d’autant plus facile que les blessés graves et autres morts par accident de la route resteront incarcérés dans leur automobile[2]. Lire la suite…

Les autorues

Qu’est-ce qui différencie une route d’une autoroute? Est-ce le fait que celle-ci soit payante? Non puisqu’il existe des autoroutes gratuites. Est-ce le fait qu’elles comportent au moins deux fois deux voies séparées? Non plus puisque les voies express ou voies rapides qui comportent elles-aussi des chaussées séparées ne sont pas des autoroutes. Lire la suite…

Détruire les autoroutes: un projet d’avenir?

Un chercheur australien suggère de détruire des autoroutes: « Détruisons des autoroutes pour construire des rails. » C’est en ces mots que le professeur en développement urbain durable de l’Université Curtin en Australie, Jeff Kenworthy, a partagé sa vision face aux problèmes de congestion urbaine. Présent au Sommet ÉcoCité2011 de Montréal le jeudi 25 août, ce dernier a fait valoir, études à la main, qu’en enlevant des voies automobiles, beaucoup de congestion disparaît. Lire la suite…

La bagnole contre la ville

Un « urbanisme » pensé en fonction des bagnoles n’est qu’un agencement, des villes conçues en fonction du trafic automobile ne sont que des échangeurs autoroutiers. Nous en tenons, nous, pour la cité. D’avoir réduit l’urbanisme à une méthode d’agencement de dépôts et d’autoroutes, le capitalisme ne se porte certes pas plus mal, mais dans ces domaines comme dans tous les autres, se manifeste son irrépressible tendance à la dégradation et à la vulgarité. L’urbanisme capitaliste, dans sa version libérale ou dans son adaptation social-démocrate, est un urbanisme frappé d’entropie. Lire la suite…

Metropolis II ou la mainmise de l’automobile sur nos villes et sur nos vies

Metropolis II est un projet artistique un peu fou réalisé par l’américain Chris Burden. L’installation a demandé 4 ans de travail à 12 personnes pour mettre en place 18 pistes de voitures, 40 grattes-ciel et 1110 voitures qui circulent en simultanée, simulant le trafic automobile de Los Angeles sur 9 mètres de long et 3 mètres de haut. Lire la suite…

La nature et les droits de l’Homme sacrifiés sur l’autel de l’autoroute Moscou – Saint-Pétersbourg

Avec ses quelque 1.000 hectares, la forêt de Khimki constitue une des composantes majeure de la « ceinture verte » entourant Moscou. Sa faune et sa flore abritent de nombreuses espèces d’insectes et de plantes considérées en danger. Ce massif forestier précieux à plus d’un titre est toutefois appelé à être traversé par une liaison autoroutière Moscou – Saint-Pétersbourg voulue par les autorités russes. Le chantier et ses huit milliards d’euros représentent bien évidemment un enjeu financier considérable pour de nombreux intervenants – dont la société française Vinci – prêts à y sacrifier les droits de l’Homme et l’environnement. Lire la suite…