La France en transition vers l’après-pétrole

voitures_petrole

Le mouvement des Villes en Transition est né en Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. L’enseignant en permaculture Rob Hopkins avait créé le modèle de Transition avec ses étudiants dans la ville de Kinsale en Irlande un an auparavant. Il y a aujourd’hui plus de 250 initiatives de Transition dans une quinzaine de pays réunies dans le réseau de Transition (Transition Network). Des initiatives s’organisent dans des communautés francophones en France, en Europe et en Amérique du Nord. Lire la suite…

Le Sanglier : « Ennemi du Peuple » et « Bête Noire » du BTP

sanglier-pas-content

« Autrefois, était un temps où le gibier avait sa chance. Depuis, hélas ! Les choses ont bien changées. Il y a eu le catalogue de Manufrance, les boulettes de viande au cyanure et toute la gamme des fusils « Le Robust ». Au fil des ans, (…) l’homme a mis au point la chasse à courre, la battue administrative, la campagne de destruction des nuisibles…  (…) Loup, Ours, Lynx, se mirent à disparaître… » (1) Lire la suite…

Préserver les relations TGV diamétrales

tgvrhone

Confrontée à une baisse de la fréquentation des TGV en raison de la crise économique et à une hausse du coût de l’énergie et des péages qu’elle verse à RFF, la SNCF envisage de supprimer des relations TGV non rentables, en particulier des relations diamétrales (« passe-Paris ») telles que Strasbourg-Lille, Strasbourg-Nantes et Strasbourg-Bordeaux. Lire la suite…

Relations ferroviaires Intercités : le maillon manquant

vieux-train-corail

Les relations par TGV entre l’Ile-de-France et les métropoles régionales d’une part, les relations TER centrées sur ces métropoles d’autre part se sont fortement améliorées ces dernières années. Mais TGV et TER ne répondent pas à tous les besoins des voyageurs, qui ont aussi à se déplacer d’une grande agglomération ou d’une ville moyenne à une autre et pour lesquels les relations Intercités à moyenne et longue distance sont une composante indispensable de l’offre ferroviaire. Lire la suite…

Carte des vélos partagés en France en 2009

carte-velos-partages

La part des vélos partagés par rapport à la population des communes et des EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) enquêtés en 2009.

Les vélos partagés ou Vélos en Libre Service (VLS) rapportés au nombre d’habitant dans les villes françaises en 2009: les villes les mieux pourvues ne sont pas forcément celles que l’on croit. Si l’on prend en compte le nombre de bicyclettes publiques pour 100 habitants, les villes ou les agglomérations qui arrivent en tête sont La Rochelle, Bordeaux, Annecy, Grenoble, Lorient, Nice, Cannes, Chambéry, Saint-Etienne, Mulhouse, Chartres et Tours.

Il s’agit d’une carte réalisée par le Club des villes et territoires cyclables.

Source: http://twitpic.com/ozg21

Projection de LIVE BICYCLE lundi 16 novembre à 18h à l’Université Bordeaux 2 amphithéâtre Pitres

live-bicycle

La bicyclette est à la voiture ce qu’une salle de cinéma indépendante est à un multiplexe… “Small is beautiful”, comme on l’oublie trop souvent ! Le vélo, c’est petit, c’est léger, c’est à notre échelle. Alors, venez le 16 novembre à 18h à l’Université Bordeaux 2 amphithéâtre Pitres pour la projection de LIVE BICYCLE, le film de toutes les masses critiques. Lire la suite…

Greenpeace investit des stations service Total dans 11 villes françaises pour dénoncer l’exploitation des sables bitumineux

greenpeace-stations-total

À 50 jours de la conférence de Copenhague sur le climat, Greenpeace dénonce partout en France un criminel climatique et environnemental : le groupe Total. Les bénévoles des groupes locaux de Greenpeace ont investi des stations essence de la compagnie dans onze villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Nancy, Bordeaux, Rennes, Strasbourg, Lille, Toulouse, Perpignan, Grenoble), ce matin à partir de 10h. L’opération vise à informer le grand public et les clients de Total sur l’activité menée par le groupe pétrolier français sur les sables bitumineux : distribution de tracts, banderoles, visuels géants dénonçant la « destruction durable » et montrant l’impact sur l’environnement de la manière la plus sale et la plus chère de produire du pétrole, un crime à quelques semaines de la conférence de Copenhague. Lire la suite…