Caen: concept pour une ville sans voitures

La transformation de villes existantes en réelles villes sans voitures n’est pas une question facile. Bien que ce serait certainement possible si de vastes travaux de démolition étaient menés, il n’est pas raisonnable de penser que les villes vont simplement être capables de démolir tout l’environnement bâti afin de commencer à construire une nouvelle ville sans voitures. Cela soulève donc la question de savoir comment les villes actuelles peuvent progressivement être transformées en villes sans voitures. Lire la suite…

Aérocity, un projet de ville linéaire sans voitures

Aérocity : une ville linéaire et suspendue de 18 km de long

Pour leur diplôme d’architecture, Pier Paolo Bonandrini et Julien Allègre se sont appropriés un vestige inattendu, l’ancienne voie d’essai de l’aérotrain près d’Orléans (45), pour imaginer une ville linéaire sans voitures. Si certaines de leurs assertions quant à son mode de vie sont discutables, leur proposition d’organisation « urbaine » et les multiples trouvailles du projet sont fascinantes. Lire la suite…

L’équilibre de Randy

par Randall Ghent *

Quelque chose sonne faux à mon oreille lorsque les associations pour des transports alternatifs se mobilisent dans l’organisation d’une initiative européenne de haut niveau telle que la journée sans voiture du 22 septembre. Lire la suite…

Campagne « Une voiture en moins »

Carfree France lance sa campagne 2008 de communication autour du thème « une voiture de moins ». Cette campagne rappelle les bénéfices environnementaux de l’abandon de l’automobile, que ce soit en termes d’économies d’eau, de carburant et d’énergies fossiles en cours d’épuisement ou de diminution des rejets de CO2 et de polluants dans l’atmosphère. Cette campagne se décline en six affiches au format carte postale, que vous pouvez télécharger, distribuer et faire circuler librement. Les photos originales sont tirées du site Internet Flickr.com et sont sous licence Creative Commons. Lire la suite…

Dictionnaire en ligne de l’automobile

Dictionnaire en ligne de l’automobile
Petit glossaire de l’altermobilité

Le dictionnaire critique de l’automobile est désormais accessible en ligne. Il s’agit à l’origine d’un ouvrage édité numériquement par CarFree France, qui constitue une référence pour l’ensemble du mouvement CarFree (sans voiture) ainsi que pour l’ensemble des personnes intéressées par les alternatives à l’usage de l’automobile individuelle. Le Dictionnaire critique de l’automobile a été réalisé par Gilles Chomel et Marcel Robert. Lire la suite…

Le développement des écoquartiers en France

L’écoquartier – ou quartier durable – cristallise en ce moment une énorme attention en France et en Suisse. C’est vrai aussi bien dans la société civile qu’au sein des autorités publiques, tandis que les professionnels de la construction n’ont aucun intérêt à rester à l’écart de cette tendance. Lire la suite…

Lyon: concept pour une ville sans voitures

La transformation de villes existantes en réelles villes sans voitures n’est pas une question facile. Bien que ce serait certainement possible si de vastes travaux de démolition étaient menés, il n’est pas raisonnable de penser que les villes vont simplement être capables de démolir tout l’environnement bâti afin de commencer à construire une nouvelle ville sans voitures. Cela soulève donc la question de savoir comment les villes actuelles peuvent progressivement être transformées en villes sans voitures. Lire la suite…

Masdar, la ville sans voitures au pays du pétrole

Le cabinet d’architecture britannique Foster + Partners a annoncé que la ville fortifiée de Masdar à Abou Dhabi ( Émirats arabes unis), en cours d’élaboration par l’entreprise, sera la première ville au monde à zéro émission de carbone et zéro déchets. Masdar, qui veut dire « Source » en arabe, sera une ville fortifiée sans voitures de 6 km². La ville de Masdar sortira de terre dans le désert, à partir de février 2008 pour une fin prévue des travaux en 2016. Lire la suite…

Comment inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

par Alexandre Trajan

L’écrasante suprématie de l’automobile

Les villes n’ont jamais été aussi belles qu’aujourd’hui. Strasbourg en particulier reste une perle des villes européennes. Son patrimoine est énorme et offert dans un écrin, ses offres culturelles riches et variées, ses commerces florissants tout comme son économie. Pourtant, en vivant la ville au quotidien, un sentiment d’oppression tend à gâcher ce tableau. Partout gisent et circulent des automobiles, et ce d’une façon très éloignée des plaquettes de présentations de projets urbains qui laissent espérer une cohabitation harmonieuse entre chacun et où l’automobile est étrangement absente (voir photo précédente). L’automobile est partout. 80% de l’espace public lui est consacré(2). 80% de notre espace dédié à la circulation et au stationnement de sphères privées bruyantes, polluantes et parfois meurtrières que sont les automobiles. Et cela ne suffit pas. Les 20% restants, que se partagent tant bien que mal piétons et cyclistes sont très régulièrement, pour ne pas dire constamment envahis eux aussi par les automobiles (3). Une grande majorité des citoyens s’offusquent de cette situation : « ce n’est pas normal, ‘ils’ pourraient laisser leur voiture chez eux, ‘les gens’ sont incroyablement feignants et égoïstes ! ». Lire la suite…

Les quartiers sans voitures

Les enfants peuvent jouer aux billes sur la chaussée, les maisons sont des prouesses écologiques, les habitations ont des parkings à vélo, on entend les oiseaux chanter… ce sont les quartiers sans voitures. Lire la suite…

Villages urbains et nouvel urbanisme

Le nouvel urbanisme, ou urbanisme néo-traditionnel, vise à retenir de l’urbanisme ancien ce qui constituait la matière la plus intéressante en ce qui concerne le développement durable et la mixité sociale d’une ville : ville des courtes distances favorisant la marche à pied et le vélo, densité d’habitation suffisante pour permettre la viabilité d’activités commerciales, mixité sociale et spatiale des habitants et des activités économiques afin de limiter les déplacements et brasser les différentes catégories de population. Cependant, le nouvel urbanisme favorise également l’émergence de nouvelles formes architecturales, résolument modernes ou par réhabilitation de bâtiments anciens, et de nouvelles formes d’organisation sociale (Internet-Intranet, associations de quartiers ou villageoises, etc.) désirant rompre avec l’urbanisme moderne anonyme et monofonctionnel. Lire la suite…