Lepeltier aime les autoroutes

lepeltier-aime-les-autoroutes

Serge Lepeltier était ministre du développement du râble de mars 2004 à juin 2005, viré après le non au Traité constitutionnel européen. L’écologie, il l’a découverte au milieu des années 90, en plongeant aux Maldives (1). Mince, des coraux morts, il faut faire quelque chose pour sauver la planète ! Et puis c’est tendance : le défenseur des poissons exotiques agit « par opportunisme politique d’abord » (2). C’est dire ses profondes convictions. Lire la suite…

Réalisez vous-même vos infrastructures piétonnes et cyclables

guerilla-urbaine

À Toronto, des militants pro-vélo font un pied de nez aux institutions en sortant la nuit, avec bombes aérosol et pochoirs, pour créer des bandes cyclables sur les principales artères du centre-ville ou même peindre des passages pour les piétons ou des avertissements au sol pour prévenir piétons et vélos que la chaussée est endommagée. Lire la suite…

Prime Bruxell’Air : 3 ans après et 5000 primes plus tard

Trois ans après le lancement de l’offre Bruxell’air, Bruno De Lille, Secrétaire d’Etat à la Mobilité de la région Bruxelloise est fier du succès de l’opération : en témoigne ce billet sur son blog. Que l’on soit critique ou non face à cette mesure, c’est toujours mieux et bien plus concret que de repeindre en vert les autoroutes

Lire la suite…

La mobilité, source de projets ?

carfree-co2-min

Groupes de « 4 façades » fleurissant dans la campagne, immeubles à appartements situés à deux kilomètres d’un centre-ville en bordure d’une voirie sans trottoirs ni accotements, centres commerciaux en-dehors des noyaux d’habitat, réaménagements de voiries oubliant les modes doux, … nombreux sont les « projets » qui font encore l’hypothèse implicite de la pérennité des schémas de transport actuels ou qui, du moins, n’osent pas la « rupture ». Lire la suite…

Ecoutez la ville sans voitures !

montreal-sans-voitures

La 7e édition de la journée sans voitures a été l’occasion de proposer aux citoyens de Montréal une expérience unique de déambulation avec un audioguide expérimental. En suivant ce guide, l’auditeur est invité, à travers un récit, à découvrir le secteur fermé aux voitures pour explorer chacun des thèmes de l’événement. Structuré selon sept pistes sonores, l’audioguide invite l’auditeur à réinventer un imaginaire collectif sans voitures. Lire la suite…