Des bagnoles ou des écoles ?

Au détour d’un comité d’établissement de l’entreprise Renault Cléon (Seine-Maritime) du 11 janvier 2012, on apprend que Renault va bénéficier de plus de 3 millions d’euros de subventions publiques ainsi que de plus de 4,5 millions d’euros de prêts à taux zéro, de la part de l’Etat, du conseil régional de Haute-Normandie et de la communauté d’agglomération de Rouen-Elboeuf. Lire la suite…

Quand la Commission européenne voulait créer des villes sans voitures

En 1991, il y a maintenant 20 ans, la Commission européenne commandait un rapport à un bureau d’études spécialisé en « mobilité durable » du nom de Tecnoser, sur le thème de la « ville sans voitures ». Un an plus tard, en juin 1992, le commissaire européen à l’environnement, Carlo Ripa di Meana, présentait très officiellement les résultats d’une étude devenue depuis ce jour quasi-confidentielle et dont le titre était: « Proposition de recherche pour une ville sans voiture ». Lire la suite…

Particules fines des automobiles: histoire d’un scandale ignoré


Particules fines des automobiles: Histoire d’un scandale ignoré

Adopter comme limite légale à partir de 2013 les émissions mesurées en 2003-2006 sur les véhicules diesel les moins performants et hésiter encore quant au sort à réserver aux véhicules essence: telle est la décevante réponse que la Commission européenne donne à l’un des problèmes de santé publique les plus graves auxquels nos sociétés sont confrontées. La volonté initiale de la Commission était grande. Mais, hélas, pas autant que sa perméabilité aux arguments de l’industrie automobile. Histoire d’un scandale ignoré… Lire la suite…

Voitures électriques et CO2 : infos et intox

Zéro CO2. Émissions divisées par deux, trois ou même par quatre. Émissions comparables, voire plus importantes dans certaines situations que celles de la voiture thermique. Face au foisonnement de messages parfois contradictoires qui entoure le bilan CO2 de la voiture électrique, il est utile de faire le point. Où en est-on réellement dans la connaissance de l’impact CO2 de la voiture électrique? Lire la suite…

L’industrie automobile a trouvé le moyen d’achever ses clients

Le journal Le Monde se demande ingénument si un gaz tueur ne va pas s’introduire dans la climatisation des voitures à partir de cette année. C’est en effet la question soulevée vivement, mardi matin, par la député EELV Michèle Rivasi, sur France Info. Ce gaz frigorigène, dit « HFO-1234yf », homologué en Europe, aux Etats-Unis et au Japon, pourrait remplacer le produit dominant actuel (« R134a ») et permettre de limiter de 98 % l’impact de la « clim » automobile sur le climat. Cependant, lors d’un accident qui la soumettrait à une forte chaleur et la mettrait en contact avec de l’eau, cette substance pourrait générer un acide mortel pour l’homme, affirme Mme Rivasi, à la suite d’une association écologique allemande. Lire la suite…

Et si les jeux vidéo étaient en train d’achever l’industrie automobile?

Bon j’avoue, j’ai joué récemment à un jeu vidéo de bagnole de course, et j’ai aimé ça. Désolé. Le plus cool était sans doute la possibilité de casser le mobilier urbain, de foncer dans les autres bagnoles et, cerise sur le gâteau, de défoncer les voitures de flics. Plus sérieusement, et si le jeu vidéo était le coup de grâce porté à une industrie automobile moribonde? Lire la suite…

Deux suggestions de taxes automobiles pour renflouer 6 milliards de déficit

Monsieur le Premier Ministre,

En France, en Europe et dans le monde, l’heure est aux économies. Je sais que vous êtes à l’affût de nouvelles ressources pour atténuer nos déficits abyssaux. C’est dans cette perspective que je vous suggère ces 2 pistes de revenus potentiels pour l’Etat qui, en plus de rapporter des liquidités tellement nécessaires en cette période d’austérité, accompagneraient la nécessaire mutation écologique de l’industrie automobile européenne. Lire la suite…

Louis Renault et « la fabrication de chars pour la Wehrmacht »

par Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris VII

Le 13 juillet 2010, la Cour d’Appel de Limoges, saisie par deux petits-enfants de Louis Renault (sur huit), Hélène Renault-Dingli et Louis Renault, a condamné le « Centre de la mémoire » d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) à payer 2.000 euros aux plaignants. Elle a également exigé que fût retirée de l’exposition permanente (depuis 1999) une photo de l’industriel, entouré d’Hitler et Göring, leur montrant une Juvaquatre au salon de l’auto de Berlin de [février] 1939, avec cette légende : « Louis Renault présente un prototype à Hitler et Göring à Berlin en 1938 (sic) […] Louis Renault fabriqua des chars pour la Wehrmacht. Renault sera nationalisé à la Libération.» Lire la suite…

Le côté obscur de Greenpeace

Greenpeace, l’association qui réalise des opérations spectaculaires et dangereuses pour lutter à juste titre contre le nucléaire ou les baleiniers montre sa profonde naïveté en matière automobile en lançant un mini-site internet contre le « méchant pollueur » Volkswagen assimilé à Dark Vador pratiquant le « côté obscur de la force ». Sauf qu’il ne s’agit pas vraiment de naïveté, mais de l’intérêt bien compris d’une multinationale de l’écologie qui doit penser d’abord à ses actionnaires. Lire la suite…

« Là, ça m’arrache le cul »

Vous aimez les dialogues de Michel Audiard? Vous allez alors vous régaler avec cette conversation échangée au sein du groupe Renault le 14 février dernier au sujet de l’absence de preuves contre les trois cadres évincés de Renault suite au faux scandale d’espionnage dont Renault aurait été l’objet. Extrait. Lire la suite…