Palmarès des mobilités 2010

Le magazine «Ville, Rail & Transports» établit chaque année un «palmarès des mobilités», récompensant les villes et les communautés urbaines qui œuvrent le plus pour les déplacements durables. Cette année, Rennes Métropole décroche le « Pass d’Or », première place du palmarès 2010 et Strasbourg décroche le « Pass d’argent », devant Lyon, tandis que Mulhouse se voit décerner le prix thématique «Intermodalité/accessibilité» pour la mise en œuvre du premier tram/train de France. Lire la suite…

Cancon, pas Cancun

Les cancan bobo sur Cancun ont tout du concon : « Il faut sauver le processus, les Etats doivent prendre des mesures, encore un an de perdu, que c’est grave, la planète, ouin ouin… ». Toujours en pleine forme, l’écologie bisounours enveloppe la conférence sur le climat d’un tissu gluant de mièvrerie. Lire la suite…

Le pire lobby européen ? Votez NOW !

Deux évènements majeurs ont marqué 2009 et 2010 : la crise financière et la crise climatique. Sur ces deux fronts, les groupes de pression d’entreprise s’en sont pris aux décideurs de l’UE –au niveau du Parlement Européen, de la Commission, mais aussi au niveau national des États Membres- et ce, aussi intensément qu’efficacement. L’échec du Sommet de Copenhague d’une part et l’absence de réformes fortes des marchés financiers d’autre part ont démontré la puissance de ces entreprises et de leurs stratégies de lobbying lucratif aux dépens de réglementations plus propices au climat et au consommateur. Voilà pourquoi le Prix 2010 du Pire Lobbying de l’UE se focalise à la fois sur le climat et la finance. Lire la suite…

Vélos sur autoroutes !

C’est officiel, le Folketing (parlement danois) va se lancer dans le projet autrefois utopique de construction d’autoroutes cyclables. C’est ce que rapporte le journal danois Jyllands Posten le 2 septembre dernier (Source: Courrier International du 9 au 15 septembre 2010) . Ce projet de 135 millions d’euros va être mis en place dans les villes de Copenhague, Odense, Arhus et Aalborg. Lire la suite…

Copenhague, la ville des cyclistes

Ne croyez pas que je suive à la trace Philippe Goirand , adjoint aux « pistes cyclables » à Toulouse mais après l’Espagne, je suis moi aussi aller jeter un oeil en Scandinavie : Malmö, Stockholm et bien entendu Copenhague. Point de conférences, mais des vacances programmées depuis longtemps dont le vélo sera évidemment le moyen principal de transport dans ces villes. Lire la suite…

Brice Lalonde serviteur du faux (Rio 2012)

Brice Lalonde, Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo et Jean-Pierre Jouyet au Major Economies Meeting on Energy and Climate Change (MEM) de Paris le 18 avril 2008

Ce qui suit est une reprise d’un article publié mercredi passé dans Charlie-Hebdo. J’écris dans ce journal, oui. Entre autres. Et ce n’est pas de la pub, car cela dure depuis une année environ, et vous êtes assez grands pour savoir ce que vous voulez. Si je publie de nouveau ce texte, c’est qu’il annonce, je l’espère du moins, une mobilisation exceptionnelle contre le Sommet de la terre prévu en 2012 à Rio, vingt ans après celui de 1992. Ce qui se prépare, ce qui se jouera, c’est la parole publique légitime autour de la crise écologique. Il y a ceux comme Brice Lalonde, d’ores et déjà couchés devant le capitalisme vert, qui nous assure de nouveaux désastres. Et les autres, dont je suis. Puis-je vous demander de parler de tout cela autour de vous ? Je crois que se prépare un grand combat, une bagarre que nous ne pouvons pas perdre. Peut-on parler d’une priorité ? Il faut en faire LA priorité des prochains mois. Beaucoup ici se demandent quand et comment se lever ensemble. Voilà une occasion unique. Lire la suite…

Objecteur de croissance

L’habit ne fait pas le moine, bien sûr, mais une belle apparence inspire le respect. C’est pourquoi il est tout sauf anecdotique que l’idée de décroissance, si allègrement injuriée par les thuriféraires du dogme « croissanciste », ait été accueillie dans un lieu imprégné de pensée. Du 26 au 29 mars s’est tenue dans la belle université de Barcelone la deuxième conférence sur la décroissance économique. Lire la suite…

Bande d’abrutis !

jamais-contente

La révolution électrique est en marche, tout le monde le dit, enfin surtout les constructeurs automobile, les hommes politiques et les médias aux ordres. La voiture électrique devait être l’avenir glorieux de l’automobile, la solution à tous les maux de cette bonne vieille bagnole inventée il y a deux siècles que les méchants écologistes dénigrent en permanence. Pas de chance, la voiture électrique fait pschitt avant même de sortir des usines! Lire la suite…