Contre le sommet de Copenhague

social-war-climate-chaos

Le XXIème siècle s’est ouvert comme le siècle des catastrophes, et, symétriquement, celui des états d’exception permanents. Grippe A, grippe aviaire, grippe à venir. « La » crise, le terrorisme, les catastrophes. Les vieux capitaines pétroliers assistent paniqués à la désertion de pans entiers de l’équipage, se taillant leurs propres canots dans l’épave. Lire la suite…

Journée d’action contre Total et les sables bitumineux

journee-action-total

Samedi 14 novembre, des militants de Greenpeace ont investi pacifiquement des stations Total pour dénoncer un crime climatique subventionné par l’Union européenne : l’exploitation des sables bitumineux. A Brest, Angers, Poitiers, Aix-en-Provence, Chambéry, Rouen et Nice, nos militants ont informé les clients, les salariés et montrer ce dans quoi investit Total depuis plusieurs années au Canada : le pétrole le plus cher et le plus sale du monde, les sables bitumineux. Lire la suite…

Relocalisons Copenhague !

un-dessin-pertinent-de-pessin-sur-la-decroissance

Du 7 au 19 décembre 2009 aura lieu la Conférence de Copenhague, dont l’objectif est de donner suite au protocole de Kyoto. A l’occasion de cet événement, une mobilisation internationale visant à faire pression sur les négociateurs est programmée. Des délégations du monde entier iront à Copenhague et organiseront sur place des actions. Si envoyer des délégués susceptibles de suivre et, si possible, d’intervenir dans les négociations nous semble indispensable, nous trouvons aussi cela notoirement insuffisant, et certainement pas à la hauteur des enjeux. Lire la suite…

Greenpeace investit des stations service Total dans 11 villes françaises pour dénoncer l’exploitation des sables bitumineux

greenpeace-stations-total

À 50 jours de la conférence de Copenhague sur le climat, Greenpeace dénonce partout en France un criminel climatique et environnemental : le groupe Total. Les bénévoles des groupes locaux de Greenpeace ont investi des stations essence de la compagnie dans onze villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Nancy, Bordeaux, Rennes, Strasbourg, Lille, Toulouse, Perpignan, Grenoble), ce matin à partir de 10h. L’opération vise à informer le grand public et les clients de Total sur l’activité menée par le groupe pétrolier français sur les sables bitumineux : distribution de tracts, banderoles, visuels géants dénonçant la « destruction durable » et montrant l’impact sur l’environnement de la manière la plus sale et la plus chère de produire du pétrole, un crime à quelques semaines de la conférence de Copenhague. Lire la suite…

Fantasmes politiques et tristes réalités à propos de la bagnole électrique

atomobile-cabu

Dans mon dernier billet je vous racontais la prévisible collision entre le souhait des scientifiques en termes de réduction drastique des émissions de CO2, les rodomontades des politiciens, et les pressions économiques (qui gagnent toujours à la fin).

Pour ne prendre qu’un seul exemple, Sarkozy s’érige côté pile en Grand Protecteur Mondial de l’Humanité, en Promoteur Français du Grenelle de L’Environnement, mais côté face, sous prétexte de relance et d’aménagement du territoire, continue à construire des autoroutes et perpétue le modèle du tout-routier…

Le résultat probable est que non seulement nous n’aurons pas 4 fois moins de CO2 en 2050, mais qu’au contraire nous en aurons 2 fois plus. Lire la suite…

Climat et transport : Du global au local!

colloque-climat-et-transport

A l’approche du sommet de Copenhague sur le climat, le Réseau Action Climat France (RAC-F), l’association Agir pour l’Environnement et la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), sous l’égide du Groupe de travail parlementaire sur les pics pétrolier et gazier, organisent un colloque sur les enjeux de Copenhague, les fausses-bonnes solutions en matière de transport (voiture électrique, agrocarburant…) et les problèmes posés par la multiplication d’infrastructures climaticides actuellement à l’étude ou en cours de réalisation. Lire la suite…

Les autoroutes du futur

On a parlé ici même plusieurs fois du destin incertain des infrastructures autoroutières avec la fin du pétrole. Certaines villes ont des projets avancés de construction de pistes cyclables sur les autoroutes, comme à Séoul. D’autres à vélo n’attendent pas la fin du pétrole ou d’hypothétiques aménagements et investissent dès à présent les autoroutes lors des heures de pointe, comme à Los Angeles. Il y en a même qui pensent que seule la destruction des autoroutes permettrait d’améliorer le cadre de vie et l’environnement, tout en favorisant le trafic! Sans même parler de ceux qui veulent recycler les échangeurs autoroutiers... Lire la suite…

Greenpeace occupe la raffinerie Total du Havre pour dénoncer un crime climatique

total-destruction-durable

Une trentaine de militants de Greenpeace ont pénétré à 7h15 ce matin sur le site de la raffinerie de Total de Gonfreville-l’Orcher, située près du Havre. Ils ont déployé trois banderoles : la première sur une énorme citerne, les deux autres sur les cheminées principales de la centrale énergie du site, hautes de 75 mètres. Ces banderoles dénoncent un «crime climatique» et proclament que «Total invente la destruction durable». Lire la suite…

Time Square sans voitures en images

panorama-time-square-carfree

Les nouvelles rues piétonnes de Time Square et Broadway sont en cours d’approbation, la phase de test dure jusqu’au 31 décembre. Si les piétons adorent « C’est un vrai sanctuaire. Ici c’est le chaos et on y trouve une oasis au milieu. J’adore! » (Yesim Bilgic, 36 ans, écrivain suédois, dans le Times), évidemment certains automobilistes râlent : « C’est la plus mauvaise chose que Bloomberg (maire de New York, NDLR) ait faite » (Jay White, livreur). Laissons les débattre – intelligemment, personne n’en doute – et admirons quelques panoramas provenant du site de panoramas.dk photographiés pas Jook Leung de www.360vr.com :
http://panoramas.dk/US/car-free-times-square.html

En comparaison, on trouve aussi un panorama de Strøget Copenhagen à Amergertorv Square par Hans Nyberg : http://panoramas.dk/2009/copenhagen-stroeget.html

Sources :
http://gothamist.com/2009/05/28/panorama_of_car-free_times_square.php
http://gothamist.com/2009/05/27/broadway.php

Et si les solutions du Sommet de Copenhague étaient à trouver… à Copenhague?

copenhague-velo

Le Danemark est un pays fabuleux. Non seulement il ne possède pas d’industrie automobile, mais il taxe très lourdement l’achat des voitures neuves. Si vous souhaitez acheter une voiture neuve au Danemark, vous devrez en effet vous acquitter d’une taxe d’immatriculation de 180%! Pour une voiture neuve d’une valeur de 10.000 euros, vous débourserez au total la somme de 28.000 euros! Lire la suite…

Compter les vélos

C’est à Copenhague et nulle part ailleurs. La municipalité a installé un compteur de vélos, un « cykelbarometer « , qui indique combien de cyclistes sont passés sur la voie cyclable, jour par jour et en cumulé. Le résultat est visible par tous. Lire la suite…

L’Europe pédale plus

europe-pedale-plus

L’usage du vélo croît dans les villes européennes. Même si beaucoup d’efforts restent à faire pour imposer ce mode de transport vert face à l’automobile. Lire la suite…