Hertz : 4.000 suppressions d’emplois

Le groupe de location automobile Hertz Global Holdings a annoncé vendredi son intention de supprimer plus de 4 000 emplois dans le cadre d’un plan de restructuration justifié par la chute de la demande. La société table sur 150 à 170 millions de dollars d’économies annuelles grâce à la réduction de ses effectifs. Les coupes toucheront les activités de location de voitures et d’équipements, ainsi que les services généraux et de support, dans toutes les régions. Après ce plan, Hertz aura réduit ses effectifs de 32% par rapport à leur niveau d’août 2006.

Source : AutoActu

Honda : 3.100 postes supprimés

Le deuxième constructeur automobile japonais, Honda, a annoncé vendredi qu’il allait supprimer 3.100 postes de salariés non titulaires de poste fixe au Japon et réduire encore sa production, en raison de méventes liées à la crise économique. Honda ne va pas renouveler les contrats de 3.100 salariés sous contrat à durée déterminée oeuvrant dans ses usines au Japon et dont la mission arrive à échéance d’ici fin avril, a indiqué une porte-parole.

Source : AFP

Valéo : 163 suppressions d’emplois

L’équipementier automobile Valéo a décidé de supprimer 163 emplois sur son site de Châtellerault (Vienne) qui compte 750 salariés, en raison de la baisse de l’activité dans le secteur automobile, a-t-on appris jeudi de source syndicale.

Source : Boursorama

Jaguar Land Rover : 450 emplois supprimés

Le constructeur automobile britannique Jaguar Land Rover, propriété du groupe indien Tata Motors, a annoncé mercredi qu’il allait supprimer 450 emplois, dont 300 postes de cadres.

Source: Les Echos

Préciplast : au moins 60 licenciements

Face à la tourmente que subit l’automobile et à la chute du chiffre d’affaires, le personnel craint au moins 60 licenciements si ce n’est pas la mort de l’usine… L’usine Préciplast se trouve à nouveau dans de graves difficultés. « Nous sommes dans la tempête », n’a pas caché hier son PDG, Mathieu Burthey, à l’ensemble des salariés réunis dans le hall de l’usine de Sainte-Savine. L’heure est grave car l’entreprise se dirige vers d’importants licenciements. Elle compte actuellement 128 salariés. Le personnel craint que la moitié d’entre eux ne perde son emploi. Ce qui ferait au moins soixante licenciements. Si ce n’est pas plus. Certains ont même peur que cela soit « la mort de l’usine ».

Source: Libération Champagne

Crise automobile : Renault paye une croisière à ses concessionnaires

C’est le Canard Enchaîné du 7 janvier dernier qui nous l’apprend. En pleine crise automobile mondiale, la direction du groupe Renault vient de payer une croisière sous les tropiques à une centaine de ses concessionnaires « méritants ». Méritants? Est-ce à dire qu’ils ont eu des résultats un peu moins catastrophiques que les autres? Lire la suite…

Volvo : 1620 emplois supprimés

Volvo, deuxième fabricant mondial de poids-lourds, annonce qu’il va supprimer 1.620 emplois en Suède, pour faire face à un marché en baisse.
Un porte-parole du groupe suédois a précisé que cette mesure concernait 1.020 emplois chez Volvo Trucks, sa branche de poids-lourds, et 600 autres dans son unité de fabrication de moteurs.

Source: Les Echos

Dacia : 3 à 4.000 licenciements envisagés

Le constructeur automobile roumain Dacia (groupe Renault) pourrait licencier 3 à 4000 employés de la production si le marché des ventes ne s’est pas amélioré d’ici au printemps, a déclaré lundi à l’AFP son directeur général François Fourmont.

Source: AFP

Peugeot : 800 intérimaires renvoyés

L’arrêt de l’équipe de nuit de l’usine PSA de Sochaux (Doubs) entraînera le renvoi de près de 800 intérimaires d’ici à la fin du premier semestre, a-t-on appris de sources syndicales. Le site prévoit de faire passer ses effectifs d’intérimaires de 800 aujourd’hui à seulement 20 en juillet. Quelque 1.200 salariés en CDI vont être reclassés, mais les intérimaires auront moins de chance, l’entreprise va mettre fin à leurs contrats. Les syndicats redoutent d’autres mesures drastiques… PSA Peugeot Citroën va ainsi réduire de 10% ses effectifs sur le plus grand centre industriel d’Europe : la mesure concerne 1.200 des 12.000 salariés du site. Et près d’un millier de précaires.

Source : France Info

Caisse et cul : même combat!

mcs-freudstreetwomanafter-16t

Deux des « rois du porno » américains, dont le célèbre Larry Flynt, ont demandé au Congrès des Etats-Unis de débloquer une aide de cinq milliards de dollars en faveur de leur secteur, dans un communiqué pince-sans-rire publié mercredi à Los Angeles. Lire la suite…

Westaflex : 113 licenciements

Concepteur et fabricant de « conduites techniques » pour les moteurs de de voitures, Westaflex, filiale du groupe japonnais Maruyasu, est confronté à la crise du secteur automobile, comme nombre d’entreprises de la région. La société envisage de licencier 74 personnes à Roubaix (sur un effectif avoisinant les 400 salariés) et 113 personnes en tout à l’échelle française. Malgré une aide financière de son actionnaire, lui aussi frappé par les difficultés du secteur, l’entreprise n’a pu éviter ce plan de restructuration.

Source : La Voix Eco

De l’argent public pour détruire la planète

Le président sortant des Etats-Unis George Bush a accordé une aide d’urgence de 17,4 milliards de dollars à General Motors et Chrysler afin de leur éviter une faillite imminente. Une première enveloppe de 13,4 milliards sera débloquée dans les jours à venir, dont 9,4 milliards pour General Motors et 4 milliards pour Chrysler ; une rallonge de 4 milliards est prévue pour GM au mois de février si le Congrès donne le feu vert. Lire la suite…

Carte de la crise automobile

La crise de l’automobile en carte. Localisez rapidement les sites de production touchés par la crise de l’automobile. Cette carte, réalisée par l’Usine Nouvelle sur Google Maps, est actualisée quotidiennement. Même si elle n’est pas encore exhaustive, elle permet de visualiser malgré tout la localisation des plans sociaux, des licenciements et des suppressions de postes dans l’industrie automobile.

Pour une information plus détaillée sur la crise automobile actuelle, on se reportera à l’article suivant : Faillite automobile.

Vous pouvez également suivre l’actualité de la crise automobile en direct grâce au fil rss suivant.

RSS Crise automobile en temps réel


Agrandir le plan