Européennes: vers une décroissance de l’automobile

europe_decroissance

Les élections européennes du 7 juin prochain sont l’occasion de s’intéresser à la place prise par l’automobile dans les différents programmes des partis politiques. Même si la place de la voiture dans nos sociétés ne constitue pas l’essentiel d’un programme politique européen, c’est malgré tout un sujet qui, dans le contexte actuel de la crise environnementale et climatique que nous connaissons, est révélateur des différents projets de société portés par les partis politiques à l’échelle européenne. Lire la suite…

La bagnole, si on regardait les choses autrement…

Si la crise va laisser beaucoup de gens sur le carreau, il est une partie importante des économies productivistes qui va être particulièrement touchée, c’est le secteur de l’automobile. Avec la mévente des bagnoles on assiste à la mise en chômage technique des usines, le licenciement vient de suite après, pour finir par jeter une frange de la population dans la précarité. Lire la suite…

L’Europe pédale plus

europe-pedale-plus

L’usage du vélo croît dans les villes européennes. Même si beaucoup d’efforts restent à faire pour imposer ce mode de transport vert face à l’automobile. Lire la suite…

De quelque côté qu’on se tourne, les subventions sur les nouvelles voitures font plus de mal que de bien

Lorsque les gens agissent sans réfléchir, ça entraîne généralement des conséquences imprévues. Quand des hommes politiques ou des décideurs sont confrontés à une crise, ils ressentent le besoin de se précipiter pour prendre des mesures. C’est la recette du chaos à long terme et c’est ce qui se passe en ce moment même avec l’industrie automobile en Europe. Les États membres de l’UE ne savent plus quoi inventer pour soutenir leur industrie automobile. Il s’écoule rarement une semaine sans qu’une certaine forme d’aide soit distribuée. Et ces derniers temps, l’idée qui a fait le plus fureur a été le « plan pro-casse », la « prime environnementale » ou, en bon français, la subvention pour l’achat d’une nouvelle voiture. Lire la suite…

Automobile : une crise structurelle

crushed-cars

Le secteur automobile subit la crise de plein fouet. Des difficultés conjoncturelles certes, mais pas seulement: l’industrie phare du XXe siècle souffre d’une surproduction au niveau mondial et d’une image ternie par ses coûts environnementaux. Les promesses technologiques annonçant pour demain une voiture verte ne sont pas à la hauteur de l’enjeu: la voiture la plus verte demeure celle dont on ne se sert pas. Lire la suite…

Villes en transition

Une ville en transition est une ville dans laquelle se déroule une initiative de transition, c’est à dire un processus impliquant la communauté et visant à assurer la résilience (capacité à encaisser les crises économiques ou écologiques) de la ville face au double défi que représentent le pic pétrolier et le dérèglement climatique. Lire la suite…

Pour en finir avec Autolib’

Vous connaissez sans doute le Vélib’, le système de vélos en libre-service de Paris. Devant le succès de la démarche, la ville de Paris veut aller plus loin. Mais attention, plus loin ne veut pas dire créer encore plus de stations ou mettre encore plus de vélos à disposition, cela veut juste dire adapter le concept du Vélib’ pour les voitures. Cela s’appellerait Autolib’ et cela se présente déjà comme le plus grand foirage de la mandature Delanoë… Lire la suite…

Le conseil shopping de SuperNo

ferrari-california

C’est le printemps ! Oui, oui, même ici au Luxembourg le soleil a réussi à percer les nuages ! Que n’en profitez-vous, Madame, pour vous faire un petit plaisir ? Non, pas pour vous faire vigoureusement besogner par votre garde-chasse en regardant la cime des arbres… Enfin, vous faites comme vous l’entendez, mais là n’est pas le sujet. En fait je voulais vous parler de votre voiture.  Lire la suite…

Sexe, drogue et bagnole

sexe-drogue-bagnole

Je viens des pays de l’Est mais le responsable du réseau est français. Il s’appelle Carlos et a mis en place des filières à travers toute l’Europe pour nous faire venir en France, une conséquence de la mondialisation sans doute. Car nous arrivons sur le marché français avec un prix de revient beaucoup plus faible que les françaises.  Lire la suite…

Quand le tout-automobile passe, le bio trépasse!

Supporters-de-f1

par Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris chargée de l’eau, de l’assainissement et de la gestion des canaux et présidente d’Eau de Paris

Pour contrer la crise économique qui nous submerge, la droite francilienne a sorti de sa besace l’idée du siècle, ou plutôt du siècle dernier : un circuit automobile à Flins. Ce fantasme de petits garçons, ardemment défendu par le président du conseil général des Yvelines et soutenu par le premier ministre, n’est pas seulement navrant par son absence de vues ; il foule au pied les bonnes intentions du Grenelle de l’environnement. Certes, nous ne sommes plus à une contorsion près, tant sont nombreux les exemples de divergence entre les principes énoncés et les actes engagés.

Lire la suite sur le site du Monde