Le Tramway, derrière son plébiscite publicitaire

arbres-abattus-a-tours

Quatrième partie

Dévastations délibérées « d’écosystèmes urbains », destruction nouvelle de la trame verte patrimoniale, espaces résiduels réservés aux marcheurs, réduction supplémentaire du domaine cyclable; à ce stade de l’analyse il devient difficile de considérer ces dégradations majeures du paysage urbain comme de simples dégâts collatéraux regrettables du tramway. Lire la suite…

Debout les bouses !

La modernité a accouché de bouses. Des larves, mollusques, embryons d’humains incapables de se mouvoir par eux-mêmes. Des infirmes qui ne peuvent se passer de poussettes motorisées pour se déplacer. Pour aller chercher le pain à 500 mètres de chez soi, il faut une tonne cinq de métal, des guerres du pétrole, des esclaves, des Etats techniciens et leurs rouleaux compresseurs qui déroulent des tapis d’asphalte devant le capot… Pitoyables nourrissons. Lire la suite…

Ces villes qui tentent de se libérer du pétrole

Portraits de la société de consommation automobile www.chrisjordan.com

Tout le monde n’attend pas que gouvernements et chefs d’État s’entendent sur un hypothétique accord pour sauver le climat. Loin de Cancún, où se tiendra le prochain sommet sur le réchauffement climatique, des réseaux associatifs et des municipalités se lancent dans d’ambitieux programmes pour libérer leurs villes de la dépendance pétrolière. Comment font ces « villes en transition » ? Exemple à Boulder, près de Denver, aux États-Unis. Lire la suite…

Nathalie Kosciusko-Morizet, une cloche à l’écologie

nathalie-kosciusko-morizet

Bon d’accord, le titre de l’article est limite sexiste, mais vous comprendrez en lisant pourquoi Nathalie Kosciusko-Morizet mérite amplement le titre de « cloche »…  En outre, il représente bien ce que je pense de la droite écolo-libérale… Alors tant pis pour Nathalie Kosciusko-Morizet, NKM pour les médias, qui devient aujourd’hui même ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement. Lire la suite…

« Detroit passe au vert »

eggplant_car

L’excellente chaîne de télévision Arte diffusait le mois dernier un reportage sur l’ex capitale américaine de l’automobile, Detroit, qui après l’effondrement des 3 géants de l’automobile américains, renaît de ses cendres en développant une agriculture urbaine et biologique. Il ne s’agit pas de multinationales agricoles à la Monsanto, qui brassent les dollars par millions de manière douteuse, mais bien de faire pousser soi-même ses légumes dans son jardin, et de vendre le surplus sur des marchés locaux. Un avant goût de vie post-pétrole. Tant de simplicité : ça laisse rêveur. Lire la suite…

Le moteur à eau : un mythe à couler

voiture-a-hydrogene

« Le moteur à eau existe et il ne demande qu’à être développé. Cette invention n’est pas mise en œuvre à cause des compagnies pétrolières qui rachètent tous les brevets pour continuer à engranger des milliards sur le pétrole et protéger leur business ». Voici résumé en quelques lignes le mythe du moteur à eau … Ce moteur permettrait de rouler en remplissant son réservoir avec de l’eau, gratuite et inépuisable. Le seul problème est que l’eau est une molécule stable et qu’elle ne contient aucune d’énergie. Bref, autant mettre des cailloux dans son réservoir, ça revient au même. Ce fantasme collectif, largement répandu, des médias jusqu’aux écologistes, fait cependant référence à deux types de moteurs qui ne sont pas si géniaux que la légende, dont voici le principe. Lire la suite…

Cochet, seul député lucide sur la bagnole

point-rouge-cochet

Finalement, la déconfiture de France Inter a du bon : on va voir ailleurs, et on découvre parfois des choses intéressantes : la revue de presse de Cécile de Kervasdoué sur France Culture, les chroniques de Guy Carlier sur Europe 1 (même en courant le risque d’entendre glapir l’insupportable Fogiel, promu au rang de “journaliste interviewer” sur radio Sarko… Pire : j’avoue retrouver de plus en plus souvent Demorand avant 19h00 sur la même radio Sarko. Il faut avouer qu’il est autrement plus intéressant à écouter que le platissime et révérencieusissime (avec les puissants) Patrick Cohen qui l’a remplacé sur Inter. Quant à Audrey Montebourg Pulvar, certes autrement plus intéressante (sur tous les plans, d’aillleurs), sa vie privée jette évidemment une ombre sur chacune de ses paroles. Bref. Lire la suite…

Développement durable, machine arrière toute !

Illustration parue dans le journal La Décroissance, N°51, Juillet-Aout 2008
Illustration parue dans le journal La Décroissance, N°51, Juillet-Aout 2008

Lorsque j’ai écrit l’article : « Développement durable, une arnaque du capitalisme ! », les réactions et commentaires furent pour le moins mitigés. Disons, plutôt, étonnés que l’on remit en cause ce principe qui aux yeux de beaucoup allait peindre l’avenir en vert tout en permettant de continuer à croitre. Lire la suite…

Segonzac, première « ville lente » de France

Segonzac, commune de 2166 habitants située près de Cognac dans le département de Charente, est fière d’être la première commune en France à avoir obtenu le label international Cittaslow (« Villes lentes ») le 8 mai 2010. Ce label, créé à la suite du mouvement « Slow Food » est remis à une commune après validation de plus de 60 critères couvrant en particulier la qualité de vie, la convivialité, la mobilité, l’équilibre alimentaire et l’environnement. Lire la suite…