Contre le développement durable

Comment critiquer le développement ? Pour répondre à cette question, j’aimerais vous parler en homme de communication. J’ai été, je vous l’avoue, pendant 10 ans directeur artistique dans le premier groupe européen de communication. Rassurez-vous, je suis aujourd’hui un publicitaire repenti. Mais il me reste de cette époque quelques règles de communication. Une des plus élémentaires est celle-ci : il y a ce que vous dîtes, et la façon dont cela va être entendu. Ce qui peut être très différent, voire opposé. Votre propos peut être entendu dans le sens inverse que celui que vous pensiez lui donner. Par exemple, imaginons, au hasard, que j’emploie le mot “développement”. Le dictionnaire le définit ainsi : rendre plus grand, plus fort, donner de l’ampleur. Voilà qui peut sembler éminemment positif. Lire la suite…

Pour la paix et la démocratie, lâchons la voiture

propagande-nazie

Au rythme de succion des moteurs à explosion, des chauffages au fuel et des industries, il devient de plus en plus évident que l’âge du pétrole ne fera plus long feu. C’est embêtant car notre dépendance est bien ancrée et les alternatives pires (nucléaires, biocarburants) et/ou irréalistes dans le cadre de nos modes de vie actuels. Lire la suite…

Relocalisons Copenhague !

un-dessin-pertinent-de-pessin-sur-la-decroissance

Du 7 au 19 décembre 2009 aura lieu la Conférence de Copenhague, dont l’objectif est de donner suite au protocole de Kyoto. A l’occasion de cet événement, une mobilisation internationale visant à faire pression sur les négociateurs est programmée. Des délégations du monde entier iront à Copenhague et organiseront sur place des actions. Si envoyer des délégués susceptibles de suivre et, si possible, d’intervenir dans les négociations nous semble indispensable, nous trouvons aussi cela notoirement insuffisant, et certainement pas à la hauteur des enjeux. Lire la suite…

Greenpeace investit des stations service Total dans 11 villes françaises pour dénoncer l’exploitation des sables bitumineux

greenpeace-stations-total

À 50 jours de la conférence de Copenhague sur le climat, Greenpeace dénonce partout en France un criminel climatique et environnemental : le groupe Total. Les bénévoles des groupes locaux de Greenpeace ont investi des stations essence de la compagnie dans onze villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Nancy, Bordeaux, Rennes, Strasbourg, Lille, Toulouse, Perpignan, Grenoble), ce matin à partir de 10h. L’opération vise à informer le grand public et les clients de Total sur l’activité menée par le groupe pétrolier français sur les sables bitumineux : distribution de tracts, banderoles, visuels géants dénonçant la « destruction durable » et montrant l’impact sur l’environnement de la manière la plus sale et la plus chère de produire du pétrole, un crime à quelques semaines de la conférence de Copenhague. Lire la suite…

Climat et transport : Du global au local!

colloque-climat-et-transport

A l’approche du sommet de Copenhague sur le climat, le Réseau Action Climat France (RAC-F), l’association Agir pour l’Environnement et la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), sous l’égide du Groupe de travail parlementaire sur les pics pétrolier et gazier, organisent un colloque sur les enjeux de Copenhague, les fausses-bonnes solutions en matière de transport (voiture électrique, agrocarburant…) et les problèmes posés par la multiplication d’infrastructures climaticides actuellement à l’étude ou en cours de réalisation. Lire la suite…

Les transports face aux défis de l’énergie et du climat

pollution-transports-energie-climat

En janvier 2009, Les Cahiers de Global Chance consacraient leur numéro 26 à la question des transports, sous le titre : « Vers la sortie de route ? Les transports face aux défis de l’énergie et du climat ». Dans le cadre de ce numéro, Carfree France avait été sollicité pour écrire un article sur la crise de l’étalement urbain aux Etats-Unis, article intitulé « États-Unis : vers la fin d’un modèle basé sur l’étalement urbain ?« .

Pour donner une plus grande visibilité à cette réflexion collective, l’Agence Française de Développement (AFD) s’est proposé d’en publier dans sa collection Documents de Travail une version partiellement remaniée. Publiée par le Département de la Recherche de l’AFD, l’étude a été présentée le 30 septembre 2009 à l’AFD lors d’une conférence-débat animée par Benjamin Dessus, président de Global Chance. Lire la suite…

Greenpeace occupe la raffinerie Total du Havre pour dénoncer un crime climatique

total-destruction-durable

Une trentaine de militants de Greenpeace ont pénétré à 7h15 ce matin sur le site de la raffinerie de Total de Gonfreville-l’Orcher, située près du Havre. Ils ont déployé trois banderoles : la première sur une énorme citerne, les deux autres sur les cheminées principales de la centrale énergie du site, hautes de 75 mètres. Ces banderoles dénoncent un «crime climatique» et proclament que «Total invente la destruction durable». Lire la suite…

atomobile.CO2

Après l’énergie positive de BMW, c’est au tour de Renault de promouvoir, au travers d’une publicité faussement écologique, des concepts-cars tout électriques qui ne rejetteraient pas, selon le constructeur, de CO2. Utilisant un raccourci pour le moins osé entre voiture électrique et véhicule n’émettant pas de CO2, Renault omet de façon bien opportune d’évoquer le bilan carbone du kWh électrique, qui en période de pointe de consommation avoisine les 600 à 900 g/CO2 par kWh. Lire la suite…