Futur: les voitures seront plus petites, plus rares, plus lentes et plus chères

Mardi dernier avait lieu un grand moment d’histoire télévisuelle, on y discutait en effet dans le poste de la fin du pétrole, entre personnes bien sous tous rapports… La présentation de l’émission était assurée par la femme du ministre chargé de l’environnement, ce qui lui confère un arrière-goût désagréable et des relents d’ORTF, de “la voix de son maître” etc… Parmi les invités, il y avait l’écolo-tartuffe préféré de “La Décroissance”, Nicolas Hulot et le spécialiste français des questions énergétiques et climatiques, Jean-Marc Jancovici. Lire la suite…

Vers la crise d’un modèle basé sur l’étalement urbain?

« Nous sommes littéralement coincés dans un cul-de-sac dans un 4×4 figé en panne d’essence. » C’est ainsi que James Howard Kunstler, l’auteur de “The Geography of Nowhere: the rise and decline of America’s man-made landscape” présente la situation actuelle des Etats-Unis.

Depuis la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis ont investi une grande part de leur richesse dans le mode de vie péri-urbain. Les suburbs américains ont consacré l’idéal de « l’american way of life », une voiture synonyme de liberté et une maison au « milieu de la nature ». Ce mythe a donné naissance à un empire intérieur, Suburbia et ses banlieues pavillonnaires qui s’étendent sur des milliers de kilomètres. Et l’empire s’est écroulé. Lire la suite…

Nous mangeons du pétrole

C’est probablement l’article le plus important que j’ai écris à ce jour. C’est certainement le plus effrayant, et la conclusion est la plus triste que j’ai jamais écrite. Cette article va probablement déranger le lecteur ; il m’a sans aucun doute perturbé. Pourtant, il est important pour notre futur que cet article soit lu, compris et discuté. Lire la suite…

Le Mythe du Progrès

Je me souviens facilement être assis à la table du dîner discutant du progrès avec mon père, appliquant sur lui toute l’expérience et la sagesse que j’avais rassemblé à l’âge de quinze ans. Bien sûr que nous vivons dans une ère de progrès, disais-je, regarde juste les voitures comme elles étaient moches et peu fiables et lentes autrefois, comme elles sont élégantes, efficaces et rapides maintenant. Lire la suite…

Le Pic de Hubbert pour les nuls

Le Pic de Hubbert, c’est l’état d’incertitude dans lequel se trouve actuellement la société mondiale, à mi-chemin entre les premières découvertes de pétrole et l’épuisement complet de la ressource…

Dès 1956, le géologue américain King Hubbert avait prédit que la production de pétrole aux USA atteindrait son maximum aux alentours de 1970 avant de commencer à décroître. Evidemment, tout le monde l’a ridiculisé. Et pourtant, il avait raison et, depuis 1971, la production de brut aux USA ne cesse de baisser. Bien sûr, ce phénomène n’est pas propre à ce pays mais commun à toutes les régions productrices. Seule la date diffère. A l’heure actuelle, la plupart des pays ont atteint ou dépassé leur pic de production. Et la plupart des spécialistes s’accordent à dire que ce que l’on appelle désormais le Pic de Hubbert est à l’heure actuelle dépassé à l’échelle mondiale.

La vidéo montre également l’histoire de l’automobile depuis l’origine, des premiers tacots aux voitures actuelles. Près de 150 ans d’histoire automobile pour arriver à des voitures qui roulent toujours au pétrole et qui consomment autant d’essence que dans les années 50…

Les Français changent leurs comportements face à l’automobile

Hausse du prix de l’essence, préoccupation grandissante vis-à-vis de l’environnement : les Français modifient leur usage de la voiture. Une majorité de Français adopte en effet un autre regard sur l’auto, sans doute loin du passage à l’acte, mais significatif. Déjà, seuls 10% se disent très attirés par la voiture et au total moins de la moitié des Français sont attirés, laissant une autre moitié dans l’expectative : qu’attend-on de l’auto ? Lire la suite…

Pendant ce temps-là à Détroit…

Une crise peut en cacher une autre. Pour l’instant les soubresauts de la finance occupent le devant de la scène, mais à l’arrière plan, le ralentissement de l’économie « réelle » se confirme. A Détroit l’industrie automobile US, déjà durement touchée par la hausse du pétrole, lutte désormais pour sa survie. Lire la suite…

Les constructeurs automobile se moquent de vous

L’histoire de l’automobile, c’est traditionnellement une belle histoire, d’abord celle des premiers tacots du siècle passé, puis celle de constructeurs innovants toujours à la pointe de la technologie, l’histoire de véhicules toujours plus performants produits grâce à des dizaines de milliards de recherche & développement au sein des multiples laboratoires de l’industrie automobile. Lire la suite…

La consommation d’essence des voitures est sous-estimée par les constructeurs

La directrice de 60 millions de consommateurs, Marie-Jeanne Husset, a affirmé samedi que les consommations en carburant annoncées par les constructeurs automobiles sont inférieures de 20% à 60% à la consommation réelle, en se basant sur des tests réalisés par la revue.

Les constructeurs automobiles « nous trompent sur l’affichage de la consommation de carburant », a-t-elle déclaré sur Europe 1. Lire la suite…

Agrocarburants : la menace !!

Pourquoi cette campagne ?

Sous couvert de lutte contre le dérèglement climatique et face à l’augmentation du prix des carburants, les responsables politiques proposent de recourir massivement aux agrocarburants. Sans avoir mesuré les impacts écologiques, sociaux et agricoles de ces nouveaux carburants « verts », les Etats européens s’apprêtent à adopter une législation imposant des objectifs très ambitieux d’incorporation d’agrocarburants dans l’essence et le diesel ! Lire la suite…

Le crash pétrolier aura lieu ce soir à la télé

Bakou, Azerbaïdjan. Morne plaine. Des pompes à essence pendent, fatiguées, le long d’une route déserte. Ici, d’antiques pipelines rouillés. Là, des fûts percés gisent dans une mare noire. Plus loin, des milliers de derricks, figés pour l’éternité, tel une armée fantôme. De ce qui fut l’eldorado du pétrole, au début du XXe siècle, il ne reste rien. Rien que le goût rance d’un paradis trop vite perdu. A Bakou comme au Texas, l’âge d’or de l’or noir est définitivement révolu. Il a disparu avec sa manne. A l’époque, on croyait le pétrole éternel. Il suffisait de creuser dans le sol pour qu’il en jaillisse des litres. Et on a pompé… jusqu’à la dernière goutte. Lire la suite…