Nuclear Emergency Exit for Business Reasons

Abri atomique disponible ici!
Réflexion sur l’après Fukushima 3ème partie

L’accident de Three Miles Island en Pennsylvanie en 1976 avait stoppé nette la prolifération des centrales nucléaires sur le vaste territoire des États-Unis. Le programme était pourtant parti sur des chapeaux de roue, 104 réacteurs en moins d’un quart de siècle… C’était la belle époque où le pétrole à gogo faisait couler à flot le béton et le bitume et menait dans l’euphorie générale l’économie sur un train d’enfer, jusqu’au premier « choc nucléaire »… Lire la suite…

Genshiryokuhatsu densho Shinsai (Genpatsu-Shinsai) à Fukushima

Octobre 2006, la revue scientifique américaine « Earthquake prediction » reprend les travaux de Kiyoo Mogi, ancien président de la haute autorité japonaise chargée de la prédiction des tremblement de terre, prévoyant, d’ici 30 ans, un tremblement de terre d’une magnitude supérieure à 8.0 sur l’échelle de Richter et soulignant la non préparation des centrales nucléaires japonaises à un tel évènement. Pour lui, la centrale de Hamaoka, représente un très fort risque, ainsi que de nombreuses centrales telle celle de Fukushima, puisqu’elles seraient incapables de répondre à une sécurité suffisante pour faire face à un tel évènement… Lire la suite…

Ça peut arriver près de chez vous

À l’heure où se déroule l’une des pires catastrophes nucléaires de l’histoire, les Français veulent être informés sur le nucléaire et sa réalité en France. Le Réseau « Sortir du nucléaire » a édité en décembre 2010 la première carte de France montrant l’ampleur réelle de l’implantation du nucléaire sur le territoire national. On y retrouve toutes les centrales et usines, mais aussi les sites de stockage de déchets, les résidus de l’exploitation minière de l’uranium, les sites militaires… Lire la suite…

L’indécence® nucléaire des voitures électriques

La catastrophe nucléaire actuelle au Japon nous amène à questionner l’avenir d’une filière qui s’est développée en France sans aucun débat démocratique. C’est aussi l’occasion de poser la question de l’avenir compromis de la voiture électrique, qui dépend en grande partie du développement de l’énergie nucléaire et donc, du nombre de centrales nucléaires en France et dans  le monde. Lire la suite…