Les ateliers vélo: la mécanique du partage

L’activité des ateliers vélo se base sur la revalorisation des vélos abandonnés et des pièces détachées. Les caves de nos villes regorgent de vélos depuis que l’automobile a pris une place dominante dans les rues. Les ateliers tentent de donner une nouvelle vie à ces vélos qui pour beaucoup représentent le patrimoine de la bicyclette européenne. Lire la suite…

RFID : c’est pratique , c’est simple, c’est rapide alors c’est quoi le problème?…

Avez-vous enfin compris qu’au moment où on vous fait accepter les caméras de surveillance pour de la vidéo protection, quand vous trouvez pratique les cartes à puces, les portables, les passeports biométriques et autres joyeusetés modernes et électroniques, vous avez accepté d’abandonner VOLONTAIREMENT une part de votre liberté? Lire la suite…

ZAPA: Zones d’Actions Prioritaires pour l’Argent

Va t-on un jour s’emplir les poumons du bon air des villes et s’émerveiller enfin de la seule présence des magnifiques cabriolets de nos charmantes femmes et maîtresses, des 4×4 virils de nos puissants cadres dirigeants et des voitures de sport de notre jeunesse dorée luttant contre la précarité ? C’est l’attrayante promesse faite par les nouvelles Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air, les ZAPA. Lire la suite…

L’automobile, signe extérieur de pauvreté ?

Je rêve ou quoi? Notre gouvernement prend une mesure très importante pour empêcher les voitures polluantes de pénétrer les centres villes et Carfree devrait ne pas en dire un mot? Carfree ne pourrait pas dire une chose positive dès lors que ça provient du gouvernement?

Je répare cette lacune avec un article critique (il est vrai) pour passer sur carfree et qui permettra de lancer une polémique comme on les aime sur ce blog: NKM, ou comment chasser les pauvres des villes au nom de la lutte contre la pollution

GC

ZAPA (Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air)

zapa

La loi Grenelle II a accouché d’une idée intéressante, à défaut d’être originale car elle existe déjà dans plusieurs pays européens (Allemagne, Italie, etc.): les Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air (ZAPA). Le but est de définir des zones, en général au centre des villes, où les voitures les plus polluantes seraient interdites, totalement ou partiellement. Lire la suite…

Le Tramway, derrière son plébiscite publicitaire

arbres-abattus-a-tours

Quatrième partie

Dévastations délibérées « d’écosystèmes urbains », destruction nouvelle de la trame verte patrimoniale, espaces résiduels réservés aux marcheurs, réduction supplémentaire du domaine cyclable; à ce stade de l’analyse il devient difficile de considérer ces dégradations majeures du paysage urbain comme de simples dégâts collatéraux regrettables du tramway. Lire la suite…

Un Tram-Train nommé désir

tram-train-nordhausen

Le débat sur le tram-train revient dans l’actualité et il fait rage ! Récemment, un projet de tram-train était abandonné sur l’île de la Réunion (voir ici) au profit de la construction d’une route littorale et d’une amélioration du réseau de bus. En ce moment même à Tours un collectif d’associations préconise la mise en place d’un tram-train en lieu et place du projet de tramway de la municipalité qui doit être déclaré d’utilité publique de manière imminente par la préfecture (voir ici).  Tramway, bus ou tram-train, les esprits s’échauffent, chacun défendant l’opportunité d’une solution technique par rapport à une autre.
Lire la suite…

La France en transition vers l’après-pétrole

voitures_petrole

Le mouvement des Villes en Transition est né en Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. L’enseignant en permaculture Rob Hopkins avait créé le modèle de Transition avec ses étudiants dans la ville de Kinsale en Irlande un an auparavant. Il y a aujourd’hui plus de 250 initiatives de Transition dans une quinzaine de pays réunies dans le réseau de Transition (Transition Network). Des initiatives s’organisent dans des communautés francophones en France, en Europe et en Amérique du Nord. Lire la suite…

L’addiction au pétrole fige nos sociétés: Greenpeace dit NON!

addiction-petrole

De Paris à Toulouse en passant par Angers, Nancy, Marseille et une demi-douzaine d’autres villes, les militants se sont rassemblés pour lancer un cri d’alerte sur la répétition des accidents en matière d’industries pétrolières. Sur les grandes places des centres villes, les militants sont figés dans des gestes de la vie quotidienne, un journal, un portable, un balai ou un globe terrestre à la main, montrant comment notre société est aujourd’hui figée par son usage du pétrole, dont nous sommes malheureusement tous dépendants dans notre vie quotidienne. Lire la suite…