Quand le lobby pétrolier mentait sur le réchauffement climatique

arme-de-destruction-massive

Un puissant lobby américain représentant les industries du pétrole, du charbon et de l’automobile, le Global Climate Coalition (GCC), dissous en 2002, a assuré pendant des années que le lien entre émissions de CO2 et réchauffement climatique étaient insuffisamment étayé pour justifier la ratification du protocole de Kyoto (1997). Pourtant, selon le New York Times et le Washington Post, un résumé de la question rédigé en 1995 par ses propres scientifiques concluait que « les bases scientifiques sur les gaz à effet de serre et l’impact potentiel des émissions d’origine humaine (…), comme le C02, sur le climat sont bien établies et ne peuvent pas être contestées ». Une affirmation qui ne figurait pas dans le document final publié par le GCC.

Source: Le Monde

Belgique : régulation de la publicité automobile

Le secteur automobile continue à défendre bec et ongle le modèle du véhicule individuel. Je vous laisse découvrir les détails de cette affaire en visitant le lien suivant :

http://www.respire-asbl.be/Regulation-de-la-pub-automobile-le

Bonne lecture.
Noisette1325

L’éthanol de betterave condamné pour publicité mensongère

Publicité mensongère

Communiqué de presse Amis de la Terre, FNAUT, Oxfam-France, RAC-F et WWF

Le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) a retenu plusieurs arguments de la plainte déposée par la FNAUT, les Amis de la Terre et le RAC-F en décembre 2008 sur la publicité de France Betteraves sur l’éthanol de betteraves. Certaines recommandations de l’ARPP, qui a pourtant validé « sans réserve » l’affichage de cette publicité, ne sont pas respectées. Pour les ONG, c’est la preuve que le fonctionnement de l’ARPP doit être revu : il ne garantit nullement les consommateurs contre ce type de publicités trompeuses. Lire la suite…

Le complot écologiste contre la voiture électrique

claude-allegre

«Depuis longtemps, je défends la voiture électrique et je déplore les retards que nous avons pris, dus largement à l’activisme des écologistes hostiles aux transports individuels. »
Claude Allègre. Le Point du 12 février 2009

Voici une Allègrinade de plus à mettre sur le compte de l’inénarrable mammouth de la géophysique, le haut phénix du changement climatique, qui va trouver une bonne place dans le bêtisier de l’automobile… Cet aveu d’incompétence et de malhonnêteté intellectuelle rappelle une phrase d’un lobbyiste pro-bagnoles dans le documentaire de Paul Moreira “Mourir pour la voiture“: « Ce que les gens comme greenpeace veulent faire, c’est prendre votre voiture et détruire votre vie ». Lire la suite…

Industrie automobile : quand la crise écologique débouche sur une crise sociale

assistanat202

Tour à tour, Peugeot le 11 février, puis Renault, le lendemain, ont annoncé des réductions massives d’effectifs salariés. Rejouant la comédie de Woody Allen « Prends l’oseille et tire-toi », les deux constructeurs n’auront même pas concédé au plan de relance de Nicolas Sarkozy l’illusion d’une efficacité politique pendant plus de 24 heures. Avec un cynisme extraordinaire, les dirigeants de Renault-Nissan et PSA ont accepté les cadeaux de l’Etat – prêt bonifié et investissements de recherche – contre une promesse vaguement formulée et … déjà trahie pour peu que l’on accepte d’appeler un chat un chat. N’en déplaise au ministre du Budget, Eric Woerth, qui évoque « une maladresse », l’absence de contraintes réelles et sérieuses imposées aux constructeurs se traduit par une prorogation d’une stratégie industrielle qui, pour s’être absoute des contraintes écologiques, débouche sur une crise économique et sociale. Lire la suite…

Assistanat 2.0 : Prends l’oseille et tire-toi

assistanat20

Les banques vont mal ? Plan de relance ! effectivement, sans les banques, tout s’arrête… y compris la spéculation, les subprimes, la financiarisation de l’économie, etc. Le marché de l’automobile va mal ? … Plan de relance ! Mais quel secteur sera le prochain gagnant des perdants ? Récemment aux USA, l’industrie du porno demandait elle aussi un plan de relance car “les gens sont trop déprimés pour être actifs sexuellement”… Lire la suite…

Tout pour la route et des miettes pour les transports publics

Les investissements en infrastructures routières (routes et autoroutes non concédées) s’élèvent à 10,7 milliards d’euros en 2007. Ce chiffre est en augmentation de 40 % depuis 1997 (9,4 milliards d’euros concernent les routes départementales et locales), et représente 64 % des investissements publics en infrastructures de transport. Autrement dit, la route représente près des deux tiers des investissements publics dans le domaine des transports. Lire la suite…

Les motards sont des cons (ça se confirme)

Suite à un article récent sur les motards ayant provoqué une avalanche de réactions indignées de la part de nombreux motards, je vous propose de faire ici une synthèse des arguments présentés par ces motards pour tenter de justifier leur pratique de la moto. Quand on dit aux motards qu’ils ne respectent pas les règles et en particulier les limitations de vitesse (ce qui est quasiment une lapalissade), les principales réponses apportées par les motards sont: Lire la suite…

Du bitume dans vos légumes

Friends of the Earth (Les Amis de la Terre) vous invite à visiter le samedi 17 janvier à 10h le « Snackbar : du bitume dans vos légumes ? » à l’entrée du Salon de l’Auto, en face de la sortie métro Heysel (Bruxelles, Belgique). Lire la suite…

L’agroéthanol de betterave est une très mauvaise nouvelle pour l’environnement, les consommateurs et les contribuables

En pleine conférence internationale sur le climat, le lobby France Betteraves communique massivement dans la presse française pour vanter les qualités du bioethanol de betterave « carburant produit en France ». Merci France Betteraves pour cet exemple flagrant de publicité mensongère en matière environnementale ! Le Réseau Action Climat, les Amis de la Terre, le WWF et, Oxfam France-Agir ici rappellent que la betterave est un produit type de l’agriculture intensive dépendante de l’industrie pétrochimique, et que la majorité des agrocarburants ont un bilan énergétique et écologique particulièrement médiocre. Comment l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP, ex BVP) a-t-elle pu autoriser une telle supercherie ? Lire la suite…