Le mythe des effets positifs de la vitesse en agglomération

L’accroissement des vitesses de transport en agglomération est généralement présenté par les économistes et bien d’autres spécialistes à leur suite comme un progrès considérable de multiples points de vue : gains de temps ou au moins accessibilité croissante, choix de destinations plus large source d’efficacité économique, desserrement urbain évitant la promiscuité, accès au foncier et aux biens de consommation à coût réduit en périphérie pour les ménages à revenus modestes… La liste des bienfaits de la vitesse est impressionnante et à côté ses nuisances semblent avoir bien peu de poids. Dans les années d’après-guerre, les villes européennes ont ainsi multiplié les plans de circulation, les voies rapides urbaines et les transports collectifs lourds, et plus récemment quelques unes ont même opté pour des péages urbains, l’objectif étant toujours de limiter la congestion et d’accroître la mobilité. Lire la suite…

La moitié des salariés travaillent à moins de 10 kilomètres de chez eux

En incluant les personnes qui résident et travaillent dans la même commune (27 % des salariés), pour lesquels la distance domicile-travail et le temps de trajet sont conventionnellement considérés comme nuls, la distance domicile-travail moyenne est de 25,9 km. Pour la moitié des salariés, la distance est inférieure à 7,9 km (Cf graphique). Lire la suite…

Les impacts des vacances en voiture

Toutes les années, l’information revient inlassablement. Elle fait la une de la presse écrite et des journaux télévisés : il y a des bouchons sur les routes ! Des kilomètres de bouchons. C’est l’été, les gens partent en vacances. Travailler plus pour gagner plus, ok, mais il faut quitter sa petanite ville : la pollution, le bruit, les embouteillages, ça suffit ! Prenons la bagnole et allons-nous en, loin, très loin! Lire la suite…

Connaissez-vous les routes gérées par le privé?

On connaissait les routes publiques (nationales, départementales, communales), et les autoroutes à péages (construites et entretenues par des sociétés, globalement publiques, grâce aux recettes des péages). On commençait à connaître également les péages urbains (comme à Londres: taxe payée par les automobilistes pour financer les transports publics). Pour l’instant, c’est illégal en France, mais on sait que tout le monde y pense. Mais, même en France, on connaissait l’utilisation des recettes des péages autoroutiers pour financer les grandes infrastructures, en particulier ferroviaires: le principe avait été établi en 2003. Lire la suite…

Le vélo dans un monde post-pétrole

Avec la montée continue du cours du pétrole et des prix des carburants, l’automobile est en train de devenir un luxe. Bientôt, elle ne sera plus rien du tout, car avec un cours du baril de pétrole bientôt à 200 dollars, puis 300, puis 400, puis 500 dollars, etc. il n’y aura tout simplement plus de voitures ou seulement pour les services de secours et de police. Lire la suite…

La pollution aux particules augmente le risque de décès

La pollution par les particules dans l’air augmente le risque de mortalité en France, d’après les résultats publiés hier dans le dernier rapport du Programme de surveillance air et santé (Psas) de l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’excès de risque de décès est de 2,2% pour une augmentation de 10 microgrammes/m3 des niveaux de particules PM2.5 et PM10. Lire la suite…

Trouver un logement sans voiture

Vous n’avez pas de voiture et vous cherchez un logement proche des transports en commun ou à proximité de votre travail? Le nouveau portail Immobilio propose aux internautes de trouver un bien immobilier sans se casser la tête. Une interface de recherche conviviale, des annonces indexées en temps réel, une géolocalisation grâce à des cartes très précises permettent de mieux identifier l’appartement ou la maison de vos rêves. Lire la suite…

Prendre le pédibus pour aller à l’école

Le pédibus correspond à un autobus pédestre, c’est un mode de ramassage scolaire. La dénomination au Canada est autobus pédestre, en Belgique Ramassage scolaire à pied. Mais cette formule n’est pas exclusive au monde francophone, on parle en anglais de walking bus et en allemand de Schulwegbegleitung, l’objectif principal est de limiter le recours inutile à l’automobile. Lire la suite…

Une ville sans voiture, une utopie ?

Est-il possible de diminuer la circulation automobile dans les grandes villes ? Les équipes de Marie-Hélène Massot de l’INRETS à Paris (Île-de-France) et de Patrick Bonnel, enseignant-chercheur au Laboratoire d’économie des transports (LET) à Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes) ont réalisé une étude pour le compte du Predit(1) sur les modes de déplacements dans les agglomérations parisienne et lyonnaise. Lire la suite…