itramways, l’annuaire du transport urbain

itramways.net est l’annuaire de référence du transport urbain. Il regroupe plus d’un millier de liens vers le monde du transport urbain: tramway, bus, trolleybus, métro… On peut y trouver les liens vers les sites officiels des Autorités Organisatrices des Transports en France et dans le monde, mais aussi des sites non officiels, des sites de passionnés, d’associations, des sites sur l’histoire des réseaux, sur le modélisme, sur les logiciels de transports urbains, etc. Lire la suite…

La fin du pétrole

Texte envoyé par Jean Thevenet
————————————-

Extrait imaginé d’une coupure de presse de juin 2010

La crise pétrolière se confirme avec le passage symbolique de la barre des 100 dollars le baril. Nous atteignons désormais des prix records pour le brut qui avertissent que le pétrole, trésor accumulé en un milliard d’années à été quasiment dilapidé 3 millions de fois plus rapidement qu’il fut crée! (3 siècles). Les protestations des automobilistes et des industriels ont bien été entendues par le gouvernement qui use de tous les arguments inimaginables pour adoucir cette annonce. Lire la suite…

Automobile et décroissance

Si l’on considère que notre bonheur, nos relations avec les autres, sont plus importants que l’accumulation de biens pour stimuler la croissance économique, alors la remise en cause de l’automobile devrait être un des premiers enjeux de la décroissance. L’automobile est en effet un outil majeur de la conception économique actuelle du monde. Lire la suite…

Le prix du temps

Extrait de l’ouvrage « Energie et équité« , d’Ivan Illich (1973)

La vitesse incontrôlée est coûteuse et de moins en moins de gens peuvent se l’offrir. Tout surcroît de vitesse d’un véhicule augmente son coût de propulsion, le prix des voies de circulation nécessaires et, ce qui est plus grave, la largeur de l’espace que son mouvement dévore. Dès qu’un certain seuil de consommation d’énergie est dépassé par les voyageurs les plus rapides, il se crée à l’échelle du monde entier une structure de classe de capitalistes de la vitesse. La valeur d’échange du temps reprend la première place, comme le montre le langage : on parle du temps dépensé, économisé, investi, gaspillé, mis à profit. A chacun la société colle une étiquette de prix qui indique sa valeur horaire : plus on va vite, plus l’écart des prix se creuse. Entre l’égalité des chances et la vitesse, il y a corrélation inverse. Lire la suite…