Mille milliards de bagnoles

mille-milliards-de-dollars

Alors comme ça, il paraîtrait que le Fonds Monétaire International (FMI) va recevoir un petit cadeau de 1000 milliards de dollars « pour la relance de l’économie mondiale, du crédit et de la croissance« . Mille milliards de dollars… ça sonne drôlement bien! En fait, cela ne fait « que » 200 Kerviels, mais bon le principal, c’est que cela rappelle le titre d’un vieux film français des années 80.

Lire la suite…

L’air n’est pas gratuit !

sky-is-not-free
The sky is not free! (ADRIAN KENYON)

J’imagine que comme tout le monde, vous conduisez une voiture ou une moto. Il est facile de justifier de conduire, surtout quand on fait partie d’une majorité de la population. Même les constructeurs automobile vous encouragent à « rouler pour le plaisir ». Mais peut-être n’êtes-vous pas au courant de l’impact qu’ont les voitures sur notre atmosphère… Lire la suite…

Archéologie de l’automobile

Ce dessin de Matt Pearson apparaît comme une proposition de recherche sur le thème de l’archéologie de l’automobile. La voiture a une histoire, un début avec des mythes fondateurs, un âge d’or avec la massification de son usage et une fin, avec la destruction avancée de la planète et de la santé des gens. Lire la suite…

La fin de la bulle automobile

Selon Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie, « une bulle est un état du marché dans lequel la seule raison pour laquelle le prix est élevé aujourd’hui est que les investisseurs pensent que le prix de vente sera encore plus élevé demain, alors que les facteurs fondamentaux ne semblent pas justifier un tel prix. » Lire la suite…

La fin du mythe automobile

Le quotidien Libération consacrait hier sa première page aux difficultés auxquelles l’industrie automobile doit faire face actuellement. Le journal parle de la fin d’un mythe, celui de la société de l’automobile. La voiture, autrefois symbole du progrès social, doit à présent se réinventer… ou disparaître. La crise du pétrole et les changements climatiques forcent aujourd’hui les constructeurs automobiles à repenser leurs modèles. Pour le quotidien, ce changement d’ère n’est pas sans conséquences. En France, Renault a annoncé un plan de restructuration qui implique 5.000 suppressions d’emploi. Et selon le journal, ce n’est qu’un début. Lire la suite…

Voiture électrique : mythe technologique et arnaque écologique

« La voiture électrique est indirectement émettrice de CO2, parfois plus que la voiture à essence.» (Jean-Marc Jancovici)

Depuis quelques temps, gouvernements et industriels jouent à qui soutiendra le plus la voiture électrique, solution miracle à la montée des prix de l’essence, à la disparition attendue de la ressource en pétrole et à la pollution croissante des villes. Récemment, même le candidat à la Maison Blanche John McCain a lancé son concours d’idées, doté d’une bourse de 300 millions de dollars, pour la meilleure batterie pour voitures électriques, celle qui dépassera en efficacité tous les modèles existants (1).

« L’avenir appartient à la voiture électrique », clame même le patron de Volkswagen (VW) , Martin Winterkorn, dans une interview au tabloïd allemand Bild-Zeitung du 16 juin dernier. Il promet ainsi une Golf « hybride » qui consomme « 3 à 4 litres aux 100 kilomètres ». La version la plus économique du best-seller du constructeur allemand consomme aujourd’hui 4,3 litres. (2) Passer de 4,3 litres à « 3 à 4 litres » au cent kilomètres, cela ne ressemble pas vraiment à une révolution qui va sauver la planète… Lire la suite…

La fin du pétrole accélère la fin de l’automobile

Alors que les ventes d’automobiles stagnent dans les pays développés, elles explosent dans les pays en voie de développement. Le milliard de voitures en circulation sur Terre a déjà été dépassé fin 2007 et les taux de progression des ventes de voitures dans les Pays du Sud sont pour le moins inquiétants. Heureusement, un cours du pétrole durablement au-dessus de 180 dollars le baril pourrait nous sauver de l’auto-massification et de la destruction de la planète. Lire la suite…

Automobile, CO2, effet de serre et réchauffement climatique

Le rôle croissant des transports dans les émissions de gaz à effet de serre

C’est la mission interministérielle de l’Effet de Serre qui nous l’apprend, le secteur des transports est désormais le secteur en France le plus émetteur de gaz à effet de serre, en particulier le CO2. A lui seul, le secteur des transports (regroupant la circulation automobile et le transport routier) représente en 2004 environ 26% des émissions de gaz à effet de serre (GES). Lire la suite…

Le plan B des constructeurs automobile

La fin de l’automobile est proche… du moins dans les pays occidentaux. Les ventes de voitures neuves diminuent en effet régulièrement en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que la production automobile qui part vers les pays du Sud, dits pays émergents. Ces marchés émergents deviennent le nouvel épicentre de la galaxie automobile, avec une croissance à deux chiffres pour l’Inde, la Chine, la Russie, le Brésil… Dans le même temps, les pays développés connaissent les délocalisations, les suppressions d’emplois, la baisse des ventes de voitures, le low cost, etc. Lire la suite…

Trois milliards de bagnoles (et une poignée de cons)

Trois milliards de bagnoles (et une poignée de cons)

Extraordinaire démence : un article du Figaro reprend les conclusions d’une étude menée par le Fonds Monétaire International (FMI) de cet excellent monsieur Strauss-Kahn qui, avec un peu de malchance, aurait pu être aujourd’hui au poste occupé par Nicolas Sarkozy. Si vous préférez jeter un oeil sur le texte original en anglais, ici (chapitre 4). Lire la suite…

Une voiture pas chère pour détruire rapidement le Monde

Depuis le temps qu’on le dit que l’automobile est en train de détruire la planète… le coup de grâce pourrait bien venir d’Inde où le groupe industriel Tata Motors vient de présenter devant 1200 journalistes la « voiture la moins chère du monde », la « Nano », qui a tout de la voiture low-cost. Lire la suite…

Comment la voiture pourrit le monde

Article paru dans Science et Vie Juniors n° 181 rédigé par Pierre Lefèvre
L’ensemble du dossier au format pdf

500 millions d’autos réchauffent la terre

Les mers montent, les glaciers fondent, le thermomètre grimpe. Bref, notre planète bleue encaisse un gros coup de chaud. En cause, les gaz à effet de serre, surtout l’ennemi public n° 1 : le dioxyde de carbone, CO2 de son petit nom. C’est lui le responsable des deux tiers de l’augmentation de température de la Terre constatée depuis le début du XX° siècle (1). D’où vient-il ? De la combustion du pétrole, du gaz et du charbon. Pas étonnant, dès lors, que la voiture, gourmande en pétrole, soit l’une des causes majeures du grand bouleversement climatique en cours. Lire la suite…