Le gouvernement prépare une relance autoroutière

Les associations environnementalistes et d’usagers des transports dénoncent l’abandon des engagements du Grenelle de l’environnement en matière d’infrastructures de transports. Selon la loi Grenelle1, l’Etat devait produire un nouveau Schéma National des Infrastructures de Transport avant la fin 2009 : cet engagement ne sera pas tenu, laissant la voie libre aux lobbys et aux pouvoirs locaux pour opérer, sur le terrain, une véritable relance autoroutière. Lire la suite…

Rocard, la taxe carbone et la décroissance

Michel Rocard, pigiste de Sarkozy pour égayer ses vieux jours, était ce matin sur France Inter, essentiellement pour parler de la “taxe carbone” dont il présentera les détails à son patron ce vendredi. La première partie de l’émission, consacrée à la “taxe carbone”, a été calamiteuse. Débit lent, silences qui en disent long, explications vaseuses : ce n’est pas avec une telle prestation que cette taxe carbone va devenir populaire ! D’ailleurs ce n’est pas sa vocation, d’être populaire. Mais l’explication concernant les “compensations de pouvoir d’achat”, confuse et embrouillée, ne rassure pas sur la viabilité du projet… Lire la suite…

Palmarès de l’altermobilité 2009

palmares-altermobilite-2009

Après avoir décerné récemment le bagnolo-trophée 2009, Carfree France propose le palmarès de l’altermobilité 2009. Ce palmarès a pour fonction de mettre en valeur les villes les plus favorables aux alternatives à l’automobile. Les agglomérations de Besançon, Bordeaux et Avignon occupent les trois premières places de l’édition 2009 de ce palmarès de l’altermobilité. Lire la suite…

Les Transports Collectifs en Site Propre vont se développer hors Île-de-France

tcsp

Après l’appel à projets « Transports collectifs en site propre hors Île-de-France », voici les premiers projets des autorités organisatrices de transport. Une quarantaine d’autorités organisatrices ont répondu en effet à l’appel à projets transports collectifs en site propre (TCSP) hors Île-de-France : ces dernières ont présenté plus de cinquante projets.

Cette dynamique dépasse largement les prévisions du MEEDDAT (Ministère de l’Écologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire). Au total, les autorités organisatrices de transport (AOT) concourent à plus de 900 M€ de subventions. Par conséquent, l’enveloppe de 710 M€ s’avère manifestement insuffisante pour répondre aux besoins des collectivités locales qui prévoient d’investir plus de 7 milliards €. Lire la suite…

METZ, première ville française à mettre en oeuvre des zones de rencontre

Depuis le 19 janvier 2009, la ville de Metz a aménagé et adopté sur 5 places de la ville des zones de rencontre (dites aussi zones 20). Après avoir développé les zones 30, Metz a souhaité étendre ce principe sur d’autres quartiers. Cette volonté a conduit les services de la ville à réfléchir sur la mise en oeuvre d’une nouvelle hiérarchie de la voirie en articulant les aires piétonnes, les zones 30 et de rencontre. Lire la suite…

Toulouse sans voitures… à la demande des Toulousains

Le périmètre sans voitures s’étend à Toulouse, pour le plus grand bonheur des Toulousains. Selon un sondage, les Toulousains sont en effet favorables à 73 % à l’interdiction pure et simple du centre-ville aux voitures. Etonnant phénomène de rejet, sans doute motivé par l’apoplexie endémique qui asphyxie la ville depuis trente-cinq ans. Lire la suite…

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

par Alexandre Trajan

L’écrasante suprématie de l’automobile

Les villes n’ont jamais été aussi belles qu’aujourd’hui. Strasbourg en particulier reste une perle des villes européennes. Son patrimoine est énorme et offert dans un écrin, ses offres culturelles riches et variées, ses commerces florissants tout comme son économie. Pourtant, en vivant la ville au quotidien, un sentiment d’oppression tend à gâcher ce tableau. Partout gisent et circulent des automobiles, et ce d’une façon très éloignée des plaquettes de présentations de projets urbains qui laissent espérer une cohabitation harmonieuse entre chacun et où l’automobile est étrangement absente (voir photo précédente). L’automobile est partout. 80% de l’espace public lui est consacré(2). 80% de notre espace dédié à la circulation et au stationnement de sphères privées bruyantes, polluantes et parfois meurtrières que sont les automobiles. Et cela ne suffit pas. Les 20% restants, que se partagent tant bien que mal piétons et cyclistes sont très régulièrement, pour ne pas dire constamment envahis eux aussi par les automobiles (3). Une grande majorité des citoyens s’offusquent de cette situation : « ce n’est pas normal, ‘ils’ pourraient laisser leur voiture chez eux, ‘les gens’ sont incroyablement feignants et égoïstes ! ». Lire la suite…