Bilan Atmo 2007: L’ozone et les particules en augmentation

Élaboré par l’ADEME avec le concours des AASQA, le bilan 2007 de l’indice ATMO vient d’être publié. Il fait état des grandes tendances en matière de la qualité de l’air dans 59 agglomérations françaises de plus de 100.000 habitants. L’année 2007 est marquée par une augmentation des teneurs en particules en suspension. Cela est dû au changement de méthode de mesure des particules (meilleure prise en compte des composés volatils) et aux conditions météorologiques. Lire la suite…

Pollution de l’air : 63 millions de contaminés

Faut-il s’arrêter de respirer pour éviter de mourir ? Les Français se posent de plus en plus la question ! Au vu des récentes études sur l’impact de la pollution de l’air sur notre santé, nous avons vraiment de quoi nous inquiéter : nous sommes 63 millions de contaminés ! Lire la suite…

La pollution aux particules augmente le risque de décès

La pollution par les particules dans l’air augmente le risque de mortalité en France, d’après les résultats publiés hier dans le dernier rapport du Programme de surveillance air et santé (Psas) de l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’excès de risque de décès est de 2,2% pour une augmentation de 10 microgrammes/m3 des niveaux de particules PM2.5 et PM10. Lire la suite…

Un Filtre à particules pour les 4×4

Sous le titre de Filtre à particules cette nouvelle Affaire soumet un projet résolument civique et… cynique. La pièce se présente sous la forme d’une plaquette publicitaire arguant des qualités d’un accessoire automobile strictement destiné aux 4×4, véhicules polluants par excellence. On nous y explique comment, une fois installé, le dispositif permet de réinjecter les émanations toxiques censées être rejetées à l’extérieur, directement dans l’habitacle. Lire la suite…

Pollution de l’air : alerte aux micro-particules

On parle beaucoup des gaz à effet de serre qui aggravent le réchauffement de la Terre. On évoque moins souvent la pollution de l’air lui-même, de plus en plus chargé en poussières de moteurs Diesel, de pollens, de métaux lourds. La pollution microparticulaire est pourtant une des plus dangereuses pour la santé, sur les plans pulmonaires et cardiaques. Selon la commission européenne, 350 000 personnes meurent chaque année de cette pollution en Europe. Lire la suite…

Toxicité des particules émises par le diesel

De nombreuses études toxicologiques sont en cours sur les particules diesel mais une nouvelle orientation est prise depuis le milieu des années 1990 avec de nouvelles conclusions sur les effets inflammatoires des particules et notamment leur impact sur l’asthme. Lire la suite…

Le trafic automobile réduit le développement pulmonaire

Le trafic automobile réduit le développement pulmonaire

Les enfants vivant à proximité d’une autoroute ou d’une route à fort trafic ont un développement pulmonaire réduit et leur santé risque de s’en ressentir à l’âge adulte, selon une étude américaine publiée vendredi en ligne par la revue médicale britannique The Lancet. Lire la suite…

Plus de pollution, moins de bébés

L’été, c’est l’époque des fortes chaleurs… et des pics de pollution. Or une publication de l’Institut de veille sanitaire vient de souligner l’impact nocif de ce phénomène sur la fertilité et le développement des bébés. L’ouvrage recense plusieurs études menées dans des pays tels que les Etats-Unis, le Brésil, la Pologne… Et elles mettent toutes en cause l’impact de plusieurs polluants sur les fonctions de reproduction et le développement des bébés : monoxyde de carbone, dioxyde de soufre, hydrocarbures… Lire la suite…

Du côté des nuisances de l’automobile

L’an passé l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale montrait que «de 6500 à 9500 personnes âgées de plus de 30 ans étaient décédées en 2002 du fait d’une exposition à la pollution par les particules fines (d’une taille inférieure à 2,5 microns), émises notamment par les automobiles». Lire la suite…

Maladies respiratoires: La circulation automobile augmente le risque

Le Quotidien du Médecin – 21/09/2005

Selon deux études suisse et française présentées à Copenhague au congrès annuel de la Société européenne de pneumologie (ERS), la circulation automobile constitue une menace majeure, bien supérieure à celle de la pollution atmosphérique de fond. Lire la suite…