Et si on tuait nos enfants?

L’industrie automobile semble ne pas connaître de limites en matière d’imagination quand il s’agit de tuer les gens. Aujourd’hui, on découvre que cette industrie recycle les vieux pneus usagés et polluants pour en faire du gazon synthétique qui servira à refiler le cancer à nos enfants. Lire la suite…

Tueur d’adolescents

La circulation routière en général et l’automobile en particulier constituent la première cause de mortalité des adolescents dans le monde, selon un rapport de l’ONU. A l’échelle mondiale, plus de 3000 adolescents (10 à 19 ans) meurent tous les jours, soit un total de 1,2 million de décès par an, de causes largement évitables. Lire la suite…

1 milliard 700 millions de bagnoles dans le monde !

Y avait un vélo encore en train de dégoutter son eau de rivière. On aurait dit que quelqu’un l’avait sorti de l’eau pour moi. Je suppose qu’on avait d’abord voulu le récupérer mais ne l’avait pas fait parce qu’il lui manquait un bout. J’ai acheté une paire de pédales, et maintenant je suis libre de partir en Espagne si ça me chante, sans que cela me coûte trop cher en argent et en temps. Lire la suite…

« Spleen en Berry »

La rubrique « faits divers » des journaux, même quand elle n’est pas écrite à Tulle par le jeune localier Tillinac, lève un peu le voile sur la mystérieuse vie provinciale. La page 4 de la Nouvelle République du 15 mars 2016 (édition Indre Ouest) est, à elle seule, une chronique de la « banalité » affectant la trame rurale de notre pays, loin des pôles urbains, objets de toutes les sollicitudes. Lire la suite…

Et à la fin… Encore une voiture?

J’ai participé récemment à un évènement faisant partie de notre humaine condition et cependant jamais banal, celui d’accompagner une personne vers sa « dernière demeure ». Dans ces moments, nos pensées douloureuses vont bien sûr vers l’être que nous perdons, vers ses proches… Malheureusement le rideau de larmes qui trouble notre regard fait que nous ne la voyons pas… discrète, rebaptisée pour l’occasion, rendue invisible par ses couleurs de circonstance et son allure compassée, disparaissant souvent derrière des monceaux de fleurs… Lire la suite…