La Fin de la croissance

Les économistes maintiennent que la reprise est à portée de main, pourtant les taux de chômage demeurent élevés et les valeurs immobilières continuent de plonger; les États croulent sous des déficits record et les monnaies sont l’objet d’attaques spéculatives, le financement de leur dette soumis à des mécanismes prédateurs et destructeurs. La Fin de la Croissance pose un diagnostic dérangeant: d’un point de vue économique, nous sommes parvenus à un tournant décisif de l’Histoire. La trajectoire expansionniste de notre civilisation industrielle se heurte à présent à des barrières naturelles non négociables. Lire la suite…

Pierre Cunéo, dir’cab de Delphine Batho (et grand ami de l’oligarchie)

Le terrain est glissant, et je vais donc tenter de bien me tenir aux murs. Comme vous savez sans doute, Madame Nicole Bricq a été remplacée au ministère de l’Écologie par madame Delphine Batho, parachutée par Ségolène Royal dans sa propre circonscription législative des Deux-Sèvres, en 2007. Madame Royal avait en effet décidé de ne pas se représenter, et Delphine Batho devint alors députée. Avant d’être, ce printemps, sous-ministre de la Justice, puis ministre de l’Écologie, à la place donc de madame Bricq. Lire la suite…

Total: fuite massive de billets de banque dans l’environnement

Total a indiqué ce matin que le tas de billets de banque en train de brûler dans la salle des marchés était désormais éteint, ce qui a éloigné les risques d’explosion. Le groupe va donc pouvoir envoyer des spécialistes sur place afin de préparer les opérations nécessaires pour stopper la fuite massive de billets de banque dans l’environnement. Lire la suite…

Mobiliser la société face au pic pétrolier

Après plus d’un siècle d’augmentation importante de la production et de la consommation de pétrole, la Terre s’essouffle et la notion de « pic de production », autrefois ignorée, s’impose comme une réalité inéluctable. Cette tension se manifeste d’ores et déjà à travers le déploiement de techniques d’extraction demandant toujours plus d’investissements, d’énergie et de matériaux. Lire la suite…

Les voitures tuent la liberté

Tout ce que nous faisons a des implications politiques. Mais peu de gestes quotidiens ont autant d’implications politiques que de remplir le réservoir de sa voiture avec du carburant. Lire la suite…

Prix de l’essence record: le pouvoir en place n’anticipe rien, c’est consternant

Le prix de l’essence à la pompe atteint aujourd’hui des niveaux record. Et ça n’est pas près de s’arrêter: on continue à consommer toujours plus de pétrole sur la planète, alors que la production ne suit pas, et que les tensions géopolitiques liées au contrôle de la ressource ne peuvent que pousser toujours plus les prix à la hausse. Pour l’écologiste que je suis, c’est tout sauf une surprise. Ce qui reste par contre consternant, c’est l’incapacité des responsables à anticiper cette situation, malgré les nombreux signaux d’alerte… notamment le rapport 2011 de l’Agence Internationale de l’Énergie qui estime que le « peak oil » [1] a probablement été atteint dès 2006, confirmant que la hausse des prix est structurelle. Lire la suite…

Pierre Rabhi

Pierre Rabhi

En décembre 2009, la revue trimestrielle Vélo & Territoires, éditée par le club des départements et régions cyclables, réalisait une interview de Pierre Rabhi. Il y aborde de nombreuses questions relatives bien sûr au vélo, mais aussi à la sobriété heureuse, à la relocalisation de l’économie ou à notre rapport au temps. En fin d’article, vous trouverez également un extrait d’un texte de Pierre Rabhi qui traite de l’irrationalité de notre mode de développement basé sur l’énergie fossile. Lire la suite…

Le « Peak Everything » (ou la fin des haricots)

Je vous bassine depuis cinq ans avec le Peak Oil, qui devait entraîner à court ou moyen terme la chute de l’économie mondiale et la fin de la doctrine croissanciste. Mais à y regarder de plus près, ce n’est pas la seule pénurie qui nous guette. Conséquence directe de la croissance mondiale infernale, d’autres ressources vont rapidement venir à manquer. Oh, pas forcément en même temps. Mais en l’espace de 2 ou 3 décennies, nombre de ressources indispensables à la conservation de notre niveau de vie vont devenir plus rares, et ne pourront plus être exploitées en quantité suffisante. Lire la suite…