Les marchés carbone, ou comment gagner des millions grâce à la pollution

marche-carbone

C’est encore mieux que de transformer le plomb en or. Une poignée d’industries très polluantes ont réussi un tour de force : convertir des millions de tonnes de CO2 en dizaines de millions d’euros, grâce aux systèmes d’échanges des « droits à polluer » mis en place dans l’Union européenne. Un pervers effet d’aubaine que dénonce un rapport listant ces nouvelles grandes fortunes du marché carbone. Et une belle arnaque à venir pour les consommateurs. Explications. Lire la suite…

Le techno-capitalisme face au réchauffement climatique

changement-climatique

Face au réchauffement climatique, les propositions les plus farfelues commencent à émerger dans les milieux du techno-capitalisme. Dernière en date, et propulsée par le staff d’Obama lui-même (Yes We Can!), l’idée de « repeindre en blanc » l’ensemble des routes et des bâtiments de la planète « afin de réfléchir les rayons solaires » et limiter le réchauffement climatique… Lire la suite…

L’épicurisme de Saint-Exupéry

le-petit-prince

Antoine de Saint-Exupéry fait sans aucun doute partie des écrivains qui intégreraient facilement l’idée d’identité nationale, au titre qu’il figurait sur les billets de 50 francs ; ainsi, son utilité est bien plus « monnayable » que l’auteur anonyme de La Princesse de Clèves (Madame de La Fayette n’a même pas eu le courage d’assumer ce qu’elle écrivaillait). Lire la suite…

Une trentaine de militants ont dénoncé publiquement le « greenwashing » de l’industrie automobile au Salon AutoMoto de Bruxelles

action-voiture-du-futur

Les militants du collectif ont présenté au Salon de l’auto le lancement de « la voiture du futur » pour « déconstruire le mythe de la voiture verte, dénoncer l’utilisation du greenwashing dans la publicité automobile et refuser les fausses solutions proposées par le système capitaliste pour résorber le réchauffement climatique ». Lire la suite…