Le techno-capitalisme face au réchauffement climatique

changement-climatique

Face au réchauffement climatique, les propositions les plus farfelues commencent à émerger dans les milieux du techno-capitalisme. Dernière en date, et propulsée par le staff d’Obama lui-même (Yes We Can!), l’idée de « repeindre en blanc » l’ensemble des routes et des bâtiments de la planète « afin de réfléchir les rayons solaires » et limiter le réchauffement climatique… Lire la suite…

L’épicurisme de Saint-Exupéry

le-petit-prince

Antoine de Saint-Exupéry fait sans aucun doute partie des écrivains qui intégreraient facilement l’idée d’identité nationale, au titre qu’il figurait sur les billets de 50 francs ; ainsi, son utilité est bien plus « monnayable » que l’auteur anonyme de La Princesse de Clèves (Madame de La Fayette n’a même pas eu le courage d’assumer ce qu’elle écrivaillait). Lire la suite…

Une trentaine de militants ont dénoncé publiquement le « greenwashing » de l’industrie automobile au Salon AutoMoto de Bruxelles

action-voiture-du-futur

Les militants du collectif ont présenté au Salon de l’auto le lancement de « la voiture du futur » pour « déconstruire le mythe de la voiture verte, dénoncer l’utilisation du greenwashing dans la publicité automobile et refuser les fausses solutions proposées par le système capitaliste pour résorber le réchauffement climatique ». Lire la suite…

La mobilité, source de projets ?

carfree-co2-min

Groupes de « 4 façades » fleurissant dans la campagne, immeubles à appartements situés à deux kilomètres d’un centre-ville en bordure d’une voirie sans trottoirs ni accotements, centres commerciaux en-dehors des noyaux d’habitat, réaménagements de voiries oubliant les modes doux, … nombreux sont les « projets » qui font encore l’hypothèse implicite de la pérennité des schémas de transport actuels ou qui, du moins, n’osent pas la « rupture ». Lire la suite…