Déplacements : une question de coûts ?

Cet article a été publié sur le site Mountain Wilderness le 14 mai 2009. On y trouve une comparaison du coût des transports publics et de la voiture en région Grenobloise. Une étude très intéressante…

D’abord y sont définis les « coûts externes » (= cachés pour l’usager) pour évaluer ensuite le coût réel du transport automobile et public. Le tout de manière très claire.

Lire la suite…

Un Jardin de la France en béton armé (3)

ikea-tours

Résumé : Urbanisme et Totalitarisme

Cette série d’articles est partie d’une question simple : pourquoi, dans un contexte général de crise écologique on continue à abattre des arbres dans la ville de Tours? En janvier 2009 une allée de 65 platanes centenaires est abattue, puis on découvre qu’il ne s’agit pas d’un événement isolé mais d’un programme d’abattages systématisés.

La réflexion menée à partir de ce fait incompréhensible vise à montrer les mobiles cachés et les intérêts économiques soutenus par la politique municipale : création d’un bassin de chalandise, spoliation de la population, confirmation de l’emprise de la circulation automobile sur la ville, privatisation de l’espace public, fonctionnalisation économique des habitants comme « usagers » d’une « ville supermarché »…

Le texte est long, mais se présente sous forme de tableaux pouvant être lus de manière individuelle après l’introduction. Lire la suite…

Rocard, la taxe carbone et la décroissance

Michel Rocard, pigiste de Sarkozy pour égayer ses vieux jours, était ce matin sur France Inter, essentiellement pour parler de la “taxe carbone” dont il présentera les détails à son patron ce vendredi. La première partie de l’émission, consacrée à la “taxe carbone”, a été calamiteuse. Débit lent, silences qui en disent long, explications vaseuses : ce n’est pas avec une telle prestation que cette taxe carbone va devenir populaire ! D’ailleurs ce n’est pas sa vocation, d’être populaire. Mais l’explication concernant les “compensations de pouvoir d’achat”, confuse et embrouillée, ne rassure pas sur la viabilité du projet… Lire la suite…

Entre TER et Mer

entre-ter-et-mer

Comme chaque année, le TER Nord-Pas de Calais et le Conseil Régional vous proposent de partir cet été à la mer ou à la campagne pour seulement 1€ l’aller/retour. Les deux opérations TER Mer et TER Vert sont destinées aux porteurs de la carte Grand’TER et aux 4 personnes qui l’accompagnent. Le porteur de la carte a la possibilité d’acheter jusqu’à 5 billets. Le prix du billet est de 1€ par personne, il est valable une seule journée (aller-retour sur la même journée), bus jusqu’à destination compris. Lire la suite…

Taxe carbone ou taxe pétrolière?

priere-petrole

On parle de plus en plus de la mise en place de la taxe carbone, taxe destinée en priorité aux énergies fossiles dont le pétrole. L’idée, défendue depuis quelques temps par Nicolas Hulot ou Jean-Marc Jancovici, vise à renchérir le prix de l’énergie pour le consommateur afin de faire évoluer ses comportements. Un double avantage est attendu de la mesure: diminution des émissions de CO2 et préparation de la population à la raréfaction de la ressource pétrolière. Mais qui oserait parler de la taxation des compagnies pétrolières? Lire la suite…

Villes en transition: le futur des transports en 2030

villes-en-transition

Les voitures à propriétaires uniques ne sont plus la norme. Dans la plupart des villes, le développement extensif des réseaux de transport public et la reconfiguration des voies urbaines au profit des cyclistes, des marcheurs, des trams et des autobus, fait paraître l’usage individuel de la voiture comme un geste positivement anti-social. Lire la suite…

Les enjeux climatiques et énergétiques: que faire face à la contrainte carbone ?

Et si la hausse du prix du pétrole était le début d’une salutaire crise de désintoxication ? Et s’il fallait encourager cette hausse, voire l’accentuer ? Si l’énergie ne vaut rien – car elle est incroyablement sous-évaluée – c’est que ni l’épuisement des ressources en pétrole, ni le coût du changement climatique, ne sont inclus dans son prix. Par un surprenant tour de passe-passe, il s’avère que le PIB peut croître tandis que nous allons droit dans le mur. Nous vivons donc dans l’illusion d’une source d’énergie inépuisable et bon marché, illusion qui nous masque les catastrophes climatiques, économiques et politiques à venir. Il est temps pour chacun de nous de se montrer réaliste. Une taxe progressive et volontaire sur le pétrole profiterait non seulement à la nature, mais nous protégerait nous-mêmes, à commencer par les plus modestes, face aux mutations économiques à venir.

Mardi 16 Juin 2009 à 11h
Observatoire Midi-Pyrénées, (Salle Coriolis )
14 avenue Edouard Belin 31400 Toulouse

Les enjeux climatiques et énergétiques: que faire face à la contrainte carbone ?

Jean-Marc Jancovici ( ingénieur conseil )

Pour l’interdiction des 24 Heures du Mans

24_heures_du_mans

Et c’est reparti pour un tour, ou plutôt pour 360 tours de circuit (à quelques tours prêt) et 24 heures de furie motorisée et polluante. On a diffusé le film Home sur France 2 la semaine dernière et Europe Ecologie a fait un carton aux élections européennes: ce n’est pas grave et cela ne change pas grand chose pour les 24 Heures du Mans, cette Arme de Pollution Massive qui revient tous les ans à la même époque nous rappeler qu’au bout du compte, la planète, le réchauffement climatique, l’épuisement du pétrole ou l’environnement, tout le monde s’en fout! Lire la suite…

La fin du monde (tel qu’on le connaît) est proche

jeff_rubin_petrole

Jeff Rubin (*), en plus d’être l’un des économistes le plus en vue du Canada, est un rebelle, comme le confirme sa récente démission de la CIBC, après 20 ans de service. La raison: la publication d’un livre sur l’imminence du prochain choc pétrolier, que la banque refusait de cautionner. Entrevue autour d’une prédiction… qui ne laissera personne indifférent. Lire la suite…

A l’occasion d’une « vente flash » du 4×4 de Peugeot, les associations ont organisé la première Grande braderie climatique

climat-en-solde

Paris, le 26 mai : Les associations de protection de l’environnement ont organisé une vente parodique de CO2 pour dénoncer la vente bradée d’un millier de Peugeot 4007, le 4*4 de la marque PSA, un véhicule particulièrement consommateur et polluant[1]. Lire la suite…