Européennes: vers une décroissance de l’automobile

europe_decroissance

Les élections européennes du 7 juin prochain sont l’occasion de s’intéresser à la place prise par l’automobile dans les différents programmes des partis politiques. Même si la place de la voiture dans nos sociétés ne constitue pas l’essentiel d’un programme politique européen, c’est malgré tout un sujet qui, dans le contexte actuel de la crise environnementale et climatique que nous connaissons, est révélateur des différents projets de société portés par les partis politiques à l’échelle européenne. Lire la suite…

Le cœur de l’automobile américaine a cessé de battre

detroit-en-ruine1

Partout, l’industrie automobile réduit les productions, licencie et reçoit des deniers publics. En Europe, les ventes de voitures neuves ont régressé de 7,8 %, avec un plongeon spectaculaire en Espagne, au Royaume-Uni et en Italie. Au Japon, elles ont diminué de 6,5 %, se retrouvant au niveau de 1974. Pour le numéro un mondial, Toyota, la baisse atteint 4 % au niveau international. Aux Etats-Unis, la chute est brutale, et l’existence même des trois grands constructeurs est menacée. Lire la suite>>

La bagnole, si on regardait les choses autrement…

Si la crise va laisser beaucoup de gens sur le carreau, il est une partie importante des économies productivistes qui va être particulièrement touchée, c’est le secteur de l’automobile. Avec la mévente des bagnoles on assiste à la mise en chômage technique des usines, le licenciement vient de suite après, pour finir par jeter une frange de la population dans la précarité. Lire la suite…

De quelque côté qu’on se tourne, les subventions sur les nouvelles voitures font plus de mal que de bien

Lorsque les gens agissent sans réfléchir, ça entraîne généralement des conséquences imprévues. Quand des hommes politiques ou des décideurs sont confrontés à une crise, ils ressentent le besoin de se précipiter pour prendre des mesures. C’est la recette du chaos à long terme et c’est ce qui se passe en ce moment même avec l’industrie automobile en Europe. Les États membres de l’UE ne savent plus quoi inventer pour soutenir leur industrie automobile. Il s’écoule rarement une semaine sans qu’une certaine forme d’aide soit distribuée. Et ces derniers temps, l’idée qui a fait le plus fureur a été le « plan pro-casse », la « prime environnementale » ou, en bon français, la subvention pour l’achat d’une nouvelle voiture. Lire la suite…

De la Révolution Verte aux Biocarburants, la vraie nature du Développement

chappatte-ethanol-biocarburants

Désastre, dévastation, désolation, misère, catastrophes en série ; tel est, au terme du demi siècle passé, le bilan de la « Révolution Verte », du « développement » et de l’industrialisation agricole. Catastrophe écologique, catastrophe humanitaire, catastrophe sanitaire, le bilan est d’autant plus lourd qu’aucun des objectifs humains affichés n’a été atteint. L’industrialisation de l’agriculture a certainement satisfait des « objectifs économiques », mais c’est en laissant sur son chemin une humanité plus que jamais déshéritée. Lire la suite…

Développement soutenable: un pays montre l’exemple

sustainable

Dans son “Living Planet Report” de 2006, le WWF dresse un état des lieux de la soutenabilité des pays. Un pays est considéré comme “soutenable” si son indice de développement humain est supérieur ou égal à la valeur considérée comme un “haut état de développement humain”, et si son empreinte écologique par habitant ne dépasse pas la capacité biologique moyenne mondiale par habitant. On peut critiquer l’approche qui consiste à chiffrer des notions difficilement quantifiables (bonheur, écosystèmes, …), mais je trouve que l’approche a le mérite de fournir une vision facilement compréhensible. Lire la suite…

Automobile : une crise structurelle

crushed-cars

Le secteur automobile subit la crise de plein fouet. Des difficultés conjoncturelles certes, mais pas seulement: l’industrie phare du XXe siècle souffre d’une surproduction au niveau mondial et d’une image ternie par ses coûts environnementaux. Les promesses technologiques annonçant pour demain une voiture verte ne sont pas à la hauteur de l’enjeu: la voiture la plus verte demeure celle dont on ne se sert pas. Lire la suite…

Pour en finir avec Autolib’

Vous connaissez sans doute le Vélib’, le système de vélos en libre-service de Paris. Devant le succès de la démarche, la ville de Paris veut aller plus loin. Mais attention, plus loin ne veut pas dire créer encore plus de stations ou mettre encore plus de vélos à disposition, cela veut juste dire adapter le concept du Vélib’ pour les voitures. Cela s’appellerait Autolib’ et cela se présente déjà comme le plus grand foirage de la mandature Delanoë… Lire la suite…

Le transport : première source d’émissions de gaz à effet de serre

planete-terre

Les transports sont responsables d’un quart des émissions nationales de gaz à effet de serre en 2004. Les émissions dues aux transports ont augmenté de 23% entre 1990 et 2004. Cet accroissement s’explique par l’augmentation des trafics et le transfert vers les moyens de transport les plus consommateurs de carburant (avions, poids lourds, voitures particulières). Les premières estimations d’émissions pour 2005 montrent un léger repli des émissions de gaz à effet de serre des transports, confirmant une tendance à la stabilisation depuis 2001. Les transports rejettent surtout du dioxyde de carbone (CO2), mais les émissions des autres gaz à effet de serre ne sont pas négligeables (CH4, N2O, HFC). Lire la suite…

L’automobile, nouveau trou dans le commerce extérieur

voiture-trou

Sur les quatre dernières années, les importations de voitures en France ont progressé en moyenne de 5 % par an. L’excédent commercial traditionnel de la branche automobile, qui culminait à 12,3 milliards d’euros en 2004, a fait place à un trou de 3,4 milliards l’an dernier, selon les derniers chiffres de la Direction générale des douanes. Lire la suite…

Le principe de Peter appliqué à l’automobile

carlos-ghosn-boss

Un nouveau plan de licenciement vient de commencer. Un de plus? Oui mais cette fois-ci, les licenciés n’iront pas pointer au chômage, ne connaîtront pas la précarité, l’obligation de vendre leur maison ou les regards fuyants des voisins et des amis. Car il s’agit de licenciés haut-de-gamme, la crème de la crème, ceux qui ne perdent jamais vraiment, les grands incompétents patrons de l’industrie automobile. Lire la suite…

L’éthanol de betterave condamné pour publicité mensongère

Publicité mensongère

Communiqué de presse Amis de la Terre, FNAUT, Oxfam-France, RAC-F et WWF

Le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) a retenu plusieurs arguments de la plainte déposée par la FNAUT, les Amis de la Terre et le RAC-F en décembre 2008 sur la publicité de France Betteraves sur l’éthanol de betteraves. Certaines recommandations de l’ARPP, qui a pourtant validé « sans réserve » l’affichage de cette publicité, ne sont pas respectées. Pour les ONG, c’est la preuve que le fonctionnement de l’ARPP doit être revu : il ne garantit nullement les consommateurs contre ce type de publicités trompeuses. Lire la suite…

A 100 dollars le baril, on change de civilisation

A ce prix, le pétrole brut n’est pas cher, de même que le litre de super à 1,50 euro. Le cours du baril sur le marché new-yorkais retrouve aujourd’hui la cote qu’il avait atteinte en 1980, tandis que l’achat d’un litre d’essence nécessite deux fois moins d’heures de smic qu’il y a vingt-sept ans. Lire la suite…