L’étalement urbain trouve ses « climato-sceptiques »… à la Banque Mondiale

L’étalement urbain trouve ses « climato-sceptiques »… à la Banque Mondiale
Los Angeles, symbole de la ville étalée américaine : ici sans voiture point de salut pour naviguer dans une ville sans densité s’étendant sur plus de 200 km

On connaissait les climato-sceptiques, ces scientifiques qui n’hésitent pas, pour un juteux projet de recherche chez Shell, Total… ou pour un peu de visibilité médiatique, à contester l’origine anthropique du réchauffement climatique. On connaissait moins les scientifiques qui réfutent les ravages environnementaux de l’étalement urbain. Ça a un peu changé ces dernières semaines. La Banque Mondiale en a en effet offert fin janvier une tribune inespérée au Lincoln Institute of Land Policy pour qui visiblement l’avenir est aux suburbs de « quatre-façades » à perte de vue… Lire la suite…

Les écolières à vélo plus performantes

Les écolières à vélo plus performantes

Politiques cyclables vous a déjà présenté quelques études qui ont démontré les bienfaits du vélo sur l’organisme humain. Une nouvelle recherche, menée par des scientifiques madrilènes, a récemment dévoilé ses conclusions étonnantes : les adolescentes qui se déplacent à pied ou à vélo pour rejoindre leur établissement scolaire réalisent de meilleurs scores aux tests verbaux et mathématiques. Lire la suite…

Atmo pipeau (sur l’impact sanitaire de la pollution automobile)

Et une nouvelle étude de plus sur « l’évaluation de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique ». Cette fois-ci l’étude, menée par l’Institut de Veille Sanitaire, porte sur l’unité urbaine d’Angers et montre une fois de plus, si on sait lire entre les lignes, que la pollution automobile tue massivement en France. Lire la suite…

L’autorefoulement et ses limites, ou la dénégation sans limite

L'autorefoulement et ses limites, ou la dénégation sans limite

Les éditions Descartes & Cie ne s’honorent pas en publiant L’autorefoulement et ses limites. Ce texte, aussi abject que court, ne laisse aucune place à l’esprit rationnel, rigoureux qui caractérisait René Descartes. Ici, Mathieu Flonneau se livre à une psychologisation de prisunic pour tenter de discréditer toute critique de l’automobile. Raté. En foulant au pied la droiture cartésienne, c’est lui-même que l’auteur discrédite. Lire la suite…

L’industrie automobile nous vendra bientôt des camions

Vendre toujours plus de voitures ne suffit pas à l’industrie automobile. Pour augmenter chiffre d’affaires et bénéfices, pourquoi ne pas vendre des voitures toujours plus lourdes, des modèles « suréquipés » avec toujours plus d’options, des 4×4 toujours plus gros, des picks-up ou autres camionnettes, etc. C’est ce que fait l’industrie automobile depuis maintenant plusieurs années. Lire la suite…

L’aménagement du territoire : un levier incontournable pour sauver le climat

Les 8 et 9 novembre, la CPDT (Conférence permanente de développement territorial) a tenu à Liège (Belgique) son colloque annuel. Présidence belge de l’Union Européenne oblige, ce colloque avait une portée particulière et un thème très européen : les politiques énergétiques et la réduction des gaz à effet de serre (GES). Toute l’originalité de la rencontre reposait sur l’angle d’attaque de ce thème : la dimension territoriale de la consommation énergétique et des émissions de GES. Lire la suite…

Conduite à risques : L’impact du développement des agrocarburants européens sur le climat et les terres

conduite-a-risque

Une étude rendue publique hier met en garde contre l’augmentation massive des émissions de CO2 et le changement d’utilisation des terres que génèreront les plans européens de développement de l’utilisation des agrocarburants. 69.000 kilomètres carrés de surfaces agricoles supplémentaires seront en effet nécessaires au niveau mondial pour remplir les objectifs de l’Union. Par ailleurs, si tous les impacts sont pris en compte, cette production d’agrocarburants conduira à une augmentation – et non à une diminution – des émissions de CO2 ! Une mesure européenne visant à lutter contre les changements climatiques menace par conséquent de produire l’effet inverse… Lire la suite…

Les thèses d’Allègre, enterrées par l’Académie des Sciences

theses-allegre

Le Réseau Action Climat – France accueille avec soulagement et confiance la récente mise au point de l’Académie des Sciences qui a démenti, à l’unanimité (Claude Allègre compris), les thèses sceptiques de Claude Allègre et consorts, et réaffirmé les conclusions du GIEC sur l’état des connaissances actuelles en matière de sciences du climat.

Consulter le rapport de l’Académie des Sciences « Le changement climatique » remis à Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche réalisé à la demande de cette dernière suite aux remises en causes de la science du climat.

Source: Réseau Action-Climat France

La responsabilité des professeurs d’histoire devant le présent et l’avenir

La communauté historienne – c’est la qualification que ses membres se sont donnés eux-mêmes – entretient une obsession pour le concept de mutation. Mais cette communauté ne voit pas, ne veut pas voir la mutation des mutations: celle de la modernité, de l’ère industrielle, de l’avènement du nihilisme. Elle nie cette mutation qui a fait que l’Être n’est plus une évidence, et qui, du coup, nécessiterait de penser, plutôt que de faire du constat historique glacial — constat qui est tout sauf de la pensée, malgré son déguisement. Lire la suite…