Renault : 4.000 licenciements

Renault prévoit la suppression de 4000 emplois en France, essentiellement sous forme de « départs volontaires », lors de son CCE (Comité Central de l’Entreprise) qui se tiendra aujourd’hui à Boulogne-Billancourt devant les organisations syndicales. En vue de son plan de rationalisation et afin de rester compétitif face à la dégradation du marché automobile européen, l’entreprise annonçait en juillet dernier, la suppression de 5 000 à 6 000 emplois en Europe d’ici 2010.

Source:  Les Infos.com

La fin de la bulle automobile

Selon Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie, « une bulle est un état du marché dans lequel la seule raison pour laquelle le prix est élevé aujourd’hui est que les investisseurs pensent que le prix de vente sera encore plus élevé demain, alors que les facteurs fondamentaux ne semblent pas justifier un tel prix. » Lire la suite…

Le lobby automobile contre la baisse des émissions de CO2

En plein débat au Parlement européen sur la contribution du secteur automobile à la lutte contre les changements climatiques, la fédération européenne Transport & Environnement (T&E) vient de publier une étude accusant les constructeurs de ne pas réduire assez vite leurs émissions de CO2 pour tenir les objectifs visés par l’Union Européenne. Lire la suite…

La fin du mythe automobile

Le quotidien Libération consacrait hier sa première page aux difficultés auxquelles l’industrie automobile doit faire face actuellement. Le journal parle de la fin d’un mythe, celui de la société de l’automobile. La voiture, autrefois symbole du progrès social, doit à présent se réinventer… ou disparaître. La crise du pétrole et les changements climatiques forcent aujourd’hui les constructeurs automobiles à repenser leurs modèles. Pour le quotidien, ce changement d’ère n’est pas sans conséquences. En France, Renault a annoncé un plan de restructuration qui implique 5.000 suppressions d’emploi. Et selon le journal, ce n’est qu’un début. Lire la suite…

L’île Seguin sera une île sans voitures

L’île Seguin, ancien bastion de Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), sera probablement une île sans voitures. Un siècle après la sortie de la première voiture des chaînes Renault, le nouveau maire (UMP) de Boulogne-Billancourt a présenté le projet urbain qu’il entend défendre pour l’île Séguin, un projet résolument « sans voitures ». Lire la suite…

Clim contre l’humanité

Selon de récentes études, le secteur des transports représente 26% des émissions de gaz carbonique et pourrait atteindre le triste record de 34% en 2010, dont une bonne moitié du fait des voitures particulières. Mais aujourd’hui, il se retrouve une nouvelle fois sur le banc des accusés en raison d’une autre source de pollution : la climatisation automobile. Lire la suite…

La complainte des « pétrooliques » anonymes…

La flambée du prix du pétrole semble chaque jour atteindre de nouveaux sommets, augmentation irréversible faisant vaciller notre société qui s’est trop longtemps crue à l’abri de toutes pénuries de matières non renouvelables. Lire la suite…

La fin du 4×4

Le constructeur automobile General Motors (GM) vient d’annoncer la fermeture de quatre usines de 4×4 d’ici 2010. Rick Wagoner, le patron du constructeur automobile américain, estime en effet que le prix élevé de l’essence est un « changement structurel, et pas seulement cyclique ». Lire la suite…

La Palme d’or 2008 du dérèglement climatique remise à Renault pour son premier 4×4, le CO2LEOS

Le 23 mai dernier, Agir pour l’Environnement, le Réseau Action Climat, Greenpeace France et les Amis de la Terre Paris ont remis au constructeur automobile Renault la palme d’or 2008 du dérèglement climatique. Ce prix a été décerné au constructeur hexagonal pour la commercialisation imminente d’un 4×4, le KOLEOS, que les associations ont rebaptisé, le CO2LEOS. Parallèlement à cette première action, les associations ont mis en ligne un contre-site, www.koleos.tv qui servira dans les semaines à venir d’outil de mobilisation. Lire la suite…

Je suis l’automobile


Jean-Pierre ORFEUIL, Je suis l’automobile, Editions de l’Aube, 1994 (France)

« Je suis l’automobile, ce formidable outil sans lequel les villes, leur image et leur pollution, les vacances et la redécouverte de la nature, les rêves des petits garçons comme les symboles notabiliaires des directeurs de tout acabit ne seraient pas ce qu’ils sont. » En donnant la parole à un objet devenu si familier, Jean-Pierre Orfeuil nous oblige à nous poser la question qui constitue la clé de lecture de son livre : puisque la voiture est bien inanimée, qui donc lui donne ce pouvoir démesuré de transformer nos sociétés ? Lire la suite…

La grande arnaque écologique

Eco-voitures, bio-carburants et arnaques écologiques

En matière d’arnaque écologique, les constructeurs automobiles et les compagnies pétrolières rivalisent d’imagination pour nous faire avaler la pillule de la « voiture propre », des carburants « bio », des « voitures vertes » ou autres « éco-voitures ». En fait, la mode automobile du moment consiste principalement à ajouter les préfixes « bio » ou « eco » à tout ce qui concerne la production d’automobiles ou de carburants, alors même que la massification mondiale de l’automobile est pourtant en train de détruire la planète. Lire la suite…

Comment la voiture pourrit le monde

Article paru dans Science et Vie Juniors n° 181 rédigé par Pierre Lefèvre
L’ensemble du dossier au format pdf

500 millions d’autos réchauffent la terre

Les mers montent, les glaciers fondent, le thermomètre grimpe. Bref, notre planète bleue encaisse un gros coup de chaud. En cause, les gaz à effet de serre, surtout l’ennemi public n° 1 : le dioxyde de carbone, CO2 de son petit nom. C’est lui le responsable des deux tiers de l’augmentation de température de la Terre constatée depuis le début du XX° siècle (1). D’où vient-il ? De la combustion du pétrole, du gaz et du charbon. Pas étonnant, dès lors, que la voiture, gourmande en pétrole, soit l’une des causes majeures du grand bouleversement climatique en cours. Lire la suite…