Comment j’ai tué l’automobiliste en moi

Voilà c’était ma voiture une Rover 25 d’occasion que j’avais achetée après avoir enfin réussi mon permis. C’était en 2002 à Nancy. A l’époque je rêvais d’une bagnole, pour moi c’était la liberté, le confort, ma petite bulle transportable partout. Et on en a fait de voyages ensemble : la Corse, l’Allemagne jusqu’à Berlin, la France dans toutes ses largeurs. Plus de 60 000 kilomètres. Lire la suite…

Des villes sans voitures ? Chiche !


Des villes sans voitures ? Chiche !

embouteillages ou de la place pour tous, réappropriation de l’espace
perte de temps ou déplacements rapides et faciles
pollution atmosphérique: 6 000 à 10 000 morts/an ou respirer un air pur!
maladies (cancers, asthme, bronchites…) ou bonne santé, absence de stress, finies les intoxications respiratoires!
quel bruit! ou du calme…
accidents, violence routière ou courtoisie, convivialité
effet de serre… on étouffe! ou énergie propre, déplacement non polluant
larges superficies en parkings ou espaces verts, jardins-trottoirs

Des villes sans voiture, c’est possible! Avec un bon réseau de transports en commun
(gratuits!), un accès pour les véhicules utilitaires et de secours, des remorques pour vélos… il suffit d’un peu d’imagination!

Pourquoi n’y a-t-il aujourd’hui aucune rue interdite aux voitures à Toulouse, contrairement à ce qui se fait ailleurs?

Chiche! Toulouse, les jeunes écolos alternatifs et solidaires

Vivre sans automobile

Nous existons déjà!

Nous sommes un million de femmes et d’hommes vivant en Suisse sans voiture. Dans les villes, notre taux atteint les 40%. Mais on est encore loin d’être pris en compte. Lire la suite…

La campagne sans voiture : ça n’existe pas ?

vie-campagne-liberte

Quelle belle contradiction : l’écolo est censé habiter à la campagne, et la vie à la campagne « est impossible sans voiture ». Or quoi qu’on dise « la bagnole, ça pue, ça tue et ça pollue » et « les carapaces, ça prend de la place » et même à la campagne. Moralité le soi-disant modèle écologique parait dramatique s’il était généralisé. Lire la suite…

Violences urbaines

« Violences urbaines », « voitures brûlées », pour un peu, l’actualité pourrait faire croire que le « grand soir de l’automobile » est (enfin) arrivé. Dans cette perspective, TF1 serait maintenant le chroniqueur officiel de « la fin de la société de l’automobile« … en annonçant tous les jours à grands renforts d’images choc le nombre total de voitures brûlées chaque nuit… Lire la suite…

Esclaves de la bagnole

Samedi 05 novembre 2005 à 14h – ESCLAVES de la BAGNOLE – Comment ferez-vous lorsque le pétrole sera trop cher? L’association « Pour une ville sans voiture » organise une manifestation à pied le Samedi 05 novembre 2005. Rendez-vous à 14 heures place de la comédie (devant l’opéra de Lyon). Le thème est : « ESCLAVES de la BAGNOLE, Comment ferez-vous lorsque le pétrole sera trop cher ? » Lire la suite…

Supprimons les seuils de pollution !

Que se passe-t-il lorsqu’un seuil de pollution atmosphérique est dépassé à Lyon? Rien. Quelles mesures concrètes et efficaces mettons-nous en place lorsque les personnes affectées de maladies respiratoires sont invitées à rester chez elles et que les personnes les plus sensibles sont priées de limiter leur activité physique? Nous invitons les automobilistes à réduire leur vitesse sur les voies rapides. Quels sont les effets de ces mesures? Ils sont minimes, voire inexistants. Le Grand Lyon a demandé l’assistance de 200 «nez» bénévoles pour humer l’air et noter chaque jour son odeur. À quoi cela sert-il? Strictement à rien. On pourra continuer à renifler l’air, mesurer chaque polluant, consigner les données dans des bases informatiques pendant des années, quel en est le but si cela n’est pas suivi d’effets? Lire la suite…

Vers des villes sans voitures


VERS DES VILLES SANS VOITURES n°5: 18-21 JUILLET 2005

La conférence « VERS DES VILLES SANS VOITURES » n°5 aura lieu du 18 au 21 juillet 2005 à Budapest (Hongrie) suivie de l’assemblée générale annuelle de World Carfree Network qui aura lieu le 22. Un aperçu de ce que sera le programme est disponible sur: www.worldcarfree.net/conference/.

Le formulaire d’inscription en ligne sera disponible courant mars, ainsi que des informations pratiques, etc.

Pour plus d’information, contacter madarassy@levego.hu.

Source: www.worldcarfree.net