Contre-offensive Française et Lumière dans la Caverne

9e réflexion sur l’Après Fukushima, 2e partie


Les « epsilon » du « Meilleur des Mondes » nucléaire

Aujourd’hui les irradiés de l’Atomic Park ne sont plus des valeureux soldats innocents, œuvrant sans conscience au service de la Science. Ils constituent un lumpenproletariat anonyme et vagabond allant de centrale en centrale au gré des maintenances. Eux aussi en tant qu’irradiés de nécessité n’appartiennent pas à la génération Plutonium de l’Homme ou sujets alpha bêta du « Meilleur des Monde » (7). Ce sont les intermittents du nucléaire, autorisés à franchir les hautes barrières électrifiées et à pénétrer vers les cœurs des cathédrales atomiques. Ces « epsilon » du « Meilleur des Mondes » nucléaires forment en France une population de quelques dizaines de milliers d’individus « employés à la dose ». Ils doivent encaisser 80% de la charge radioactive pour préserver en bonne santé et pérenniser la génération Plutonium de l’Homme. Arrivés à la dose potentiellement cancérigène ils sont théoriquement radiés des listes. Mal payés et sans protection sociale, ces « nomades de l’atome » en provenance de toute l’ex-Europe de Est, assurent donc une noble action de type chamanique. Ils prennent sur eux toutes les « charges maléfiques» circulant dans les centrales et permettent aux sujets « Alpha » de parler en toute bonne conscience « d’énergie propre » à propos du nucléaire… Lire la suite…

L’insécurité nucléaire et son mythe de sûreté

5e réflexion sur l’après Fukushima.

Lors de la catastrophe de Tchernobyl en 1986, les autorités nucléaires occidentales disposaient d’un argument massue en « béton armé » pour ne pas être ébranlées dans leurs certitudes de sûreté. Avec cette arme d’une redoutable efficacité ils pouvaient affirmer et même garantir sur un ton péremptoire qu’un accident de « type Tchernobyl » est « impossible », « inenvisageable » ou « impensable » dans un réacteur de « conception moderne » aux normes occidentales de « sûreté ». Nul doute que le réacteur de Tchernobyl accumulait tous les défauts possibles et imaginables: il était archaïque et, circonstances aggravantes, aux « normes soviétiques ». En effet, il ne disposait pas de l’épaisse et précieuse enceinte de confinement « en béton armé ». L’événement nucléaire de niveau 7 de Tchernobyl pouvait même être pris comme une confirmation objective indirecte de la sûreté supérieure des réacteurs occidentaux. Lire la suite…

Trouble du déficit de l’attention/hyperactivité: la pollution automobile en cause?

On sait que la pollution automobile est responsable de troubles respiratoires et cardiovasculaires chez l’enfant. En revanche, peu d’études ont été consacrées à ses effets neuro-dégénératifs, en particulier dans les pays en développement. Des travaux ont toutefois rendu la pollution atmosphérique responsable de troubles de l’activité cérébrale et d’altérations de la fonction olfactive chez des résidents de Mexico. Des altérations des fonctions cognitives ont également été observées. Qu’en est-il du lien entre pollution et trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDA/H), l’un des troubles du comportement les plus fréquents de l’enfance? Lire la suite…

Le vélo en libre-service bénéfique pour la santé et l’environnement

C’était selon moi évident, mais une étude le confirme maintenant : les systèmes de vélo en libre-service permettent à leurs utilisateurs de rester en meilleure santé et diminuent la quantité de pollution envoyée dans l’air puisqu’une partie des utilisateurs des vélos utiliseraient une automobile pour leurs déplacements. Lire la suite…

L’État vous rackette, ah oui? Les pollueurs nous rackettent notre air sain!

« L’État nous rackette », entend-on beaucoup en France à propos des radars automatiques; ce crachat pour crier la perte d’un écrin est revenu souvent à l’écran ou à l’écrit, faisant carrément craindre des représailles. Nous disons « carrément crades »! Car l’extorsion menaçante, intimidante, humiliante, que pratique quotidiennement la masse des automobilistes, c’est l’extorsion du peu d’air sain qu’il pourrait nous rester au 21e siècle. Lire la suite…

Interdiction de la publicité automobile au programme?

Je ne suis ni anti-nucléaire, ni anti-OGM ni même anti-gaz-de-schiste. Disons plutôt que je suis « anti-manichéisme » et je me suis toujours senti mal-à-l’aise dans ces grandes campagnes de dénigrement systématiques qui s’appuient sur la notion du principe de précaution. Je sais que cette position n’est pas très compatible avec EELV (Europe Ecologie Les Verts) et c’est pourquoi il n’y a aucune raison que je vote pour ce parti. Lire la suite…

Le retour du concombre masqué

L’escherichia coli est issue des matières fécales, ce qui permet de se poser la question de savoir comment, mis à part par l’épandage de lisier (ce dont personne ne semble se soucier, surtout en fRance, où c’est une pratique courante, comme en Bretagne), cette bactérie a pu se retrouver sur des légumes, quels qu’ils soient… Lire la suite…

La pollution de l’air nous coûte très cher

L’Europe devrait aujourd’hui annoncer des poursuites contre la France, mauvaise élève en matière de respect des réglementations de la qualité de l’air. Condamnée pour dépassements des valeurs limites de particules fines, la France devra donc payer une amende à l’Union Européenne. Pour l’Association Santé Environnement France, qui réunit près de 2500 médecins, il s’agit de l’ultime démonstration qu’il est urgent et indispensable d’assainir durablement l’air que nous respirons. Lire la suite…