Pour la décroissance de la naïveté

Les limites à la croissance (dans un monde fini) est un livre assez récent qui a une longue histoire. Écrit en 2004 par Donella Meadows, Dennis Meadows et Jorgen Randers, il connaît une traduction française en 2012. Ce livre possède une longue histoire car il s’agit en fait d’une mise à jour, la troisième en l’occurrence, d’un livre célèbre de 1972 intitulé « The Limits To Growth » et imparfaitement traduit en français sous le nom de « Halte à la croissance?: Rapport sur les limites de la croissance ». Lire la suite…

Le changement

« Le changement, c’est maintenant » : de tels slogans ne cessent de se répéter, d’élections politiques en campagnes publicitaires. Partout, candidats et marchandises se font porte-drapeaux d’un Progrès divinisé. Le changement est devenu « la loi pratique et morale d’une histoire qui n’est plus que torrent déchaîné ». Lire la suite…

De la nécessaire réduction de l’excès automobile

En 2012 et 2013 un groupe de travail « Ville à vivre » s’est régulièrement réuni pour préciser les contours de la « Ville à vivre », les conséquences de l’excès automobile, les modalités d’une réduction de la place et de la vitesse des véhicules motorisés et l’intérêt de développer les modes alternatifs. Cette démarche a permis la rédaction d’une note de synthèse qui, validée par le bureau de Rue de l’avenir, donne en conclusion quelques pistes de travail pour réussir la ville à vivre. Lire la suite…

La gratuité pour changer de modèle de transport

Dans le cadre du système de transport actuel, il y a un véritable problème de masse, c’est l’automobile individuelle. Pour sortir de ce vieux modèle, il faut opérer une révolution complète du système de transport, du même ordre que celle du début des années 1980. Il faut tout remettre à plat pour envisager un système intégré dans lequel les transports en commun seraient le moteur principal de la mobilité. Et le seul élément majeur permettant d’envisager cette nécessaire révolution du système de transport tient en un mot: gratuité. Lire la suite…