Débétonner la planète

L’article que je propose aujourd’hui est une adaptation de l’article « Depaving the World », paru dans Auto Free Times numéro 10. L’original est disponible à l’adresse suivante : http://www.worldcarfree.net/resources/freesources/Depaving.htm

Dans cet article, Richard Register vous explique comment démanteler des surfaces bétonnées et en faire des espaces verts : à petite, moyenne ou même grande échelle. Sur le même thème, vous pouvez visiter le site depave.org, très joli et plein de bonnes explications.

Mais voici les propos (adaptés) de Richard Register. Lire la suite…

Périgueux sans voitures

Samedi 21 mars 2009, une partie de la vieille ville de Périgueux (Dordogne) sera entièrement piétonne. Ce jour-là, comme un samedi par mois par la suite, trois rues de la ville sauvegardée (Taillefer, des Chaînes et de la République) ainsi que les places adjacentes (Clautre, Coderc, Hôtel de Ville et Saint-Silain) seront interdites aux voitures. Il n’y aura ni circulation, ni stationnement ces jours-là de 9 heures à 19 heures. Lire la suite…

Vélorution auto-critique

Alors que les automobiles squattent déjà les trois quarts de l’espace public, à Strasbourg, un quart d’entre elles se garent sur un trottoir, une piste cyclable, un passage piéton ou un bout de gazon ! Souvent dangereux, toujours gênant, le stationnement sauvage encourage l’usage de la voiture. Surtout, il grignote le peu d’espace qui reste aux habitants, dans une ville déjà invivable du fait des nuisances bagnolesques légales. Qu’en disent nos élus ? Ils s’auto-censurent, rendant vains leurs discours sur les transports alternatifs.

Alors, samedi 14 mars à 14 heures 30, Strasbourg (place de la gare), haro sur les autos garées crado !

Source: http://crep.strasbourg.free.fr/

Respectez les cyclistes!

La FUBicy (Fédération des Usagers de la Bicyclette)  invite le réseau à communiquer localement du 16 au 22 mars 2009 à l’occasion de la campagne « Respectez les cyclistes » sur le partage de la voirie et le respect des aménagements afin de cohabiter et de se déplacer en toute sécurité. Si vous prolongez cette action en fonction de votre calendrier local ce n’est pas grave : mieux vaut plus d’actions locales que pas du tout ! Lire la suite…

Budapest remporte le prix de la Semaine européenne de la mobilité 2008

Budapest a reçu le 23 février 2009 le prix de la Semaine européenne de la mobilité 2008. Un groupe d’experts indépendants a jugé que la capitale hongroise avait accompli les meilleurs efforts pour sensibiliser le public à la pollution atmosphérique due au trafic et promouvoir des solutions plus propres durant la Semaine européenne de la mobilité. Elle a devancé la ville d’Almada, au Portugal, et la capitale croate Zagreb. Les prix ont été remis par M. Janez Potočnik, commissaire chargé de la science et de la recherche, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Bruxelles cette après-midi. Lire la suite…

Pour un plan de relance efficace, le vélo est indispensable

Le Club des villes et territoires cyclables propose des mesures concrètes pour que le vélo participe efficacement au Plan de relance élaboré par le Gouvernement, Plan dont l’impact, outre l’ampleur des crédits budgétaires alloués s’élevant à 26 milliards d’euros, sera lié à la rapidité de sa mise en œuvre. Lire la suite…

Le Gourou de la circulation routière

Si on vous demandait de nommer un célèbre ingénieur de la circulation routière dans un jeu-concours de bar horriblement foireux, il y a très peu de chances que vous hasardiez une bonne réponse. Si le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a bien suivi une formation d’ingénieur de la circulation routière, il ne tire pas sa notoriété du réglage des feux de Téhéran. Bill Gates a commencé sa carrière en mettant au point un logiciel commandant un appareil de comptage de la circulation des voitures, mais c’était un expert en informatique plus intéressé par la technologie que par la circulation routière. Votre mémoire risque de flancher si vous lui demandez de rechercher les noms de William Phelps Eno, « père » putatif des moyens de régulation de la circulation, ou de Henry Barnes, ancien pape de la circulation de New York à qui on attribue l’invention de la « Danse de Barnes » dans laquelle tout un carrefour, un temps, s’adonne au passage pour piétons dans quatre sens. Lire la suite…

Je me gare comme une merde et je vous emmerde

A Strasbourg, au moins une voiture stationnée sur cinq l’est sur un emplacement interdit ! Trottoirs, pistes cyclables, passages piéton ou plates-bandes sont autant de parkings sauvages. Souvent dangereux, le stationnement illégal est aussi un encouragement à utiliser la voiture à gogo. En attendant la prochaine vélorution sur ce thème, le 14 mars, la CREP vous invite à enrichir sa collection de photos de caisses garées en vrac. Lire la suite…

METZ, première ville française à mettre en oeuvre des zones de rencontre

Depuis le 19 janvier 2009, la ville de Metz a aménagé et adopté sur 5 places de la ville des zones de rencontre (dites aussi zones 20). Après avoir développé les zones 30, Metz a souhaité étendre ce principe sur d’autres quartiers. Cette volonté a conduit les services de la ville à réfléchir sur la mise en oeuvre d’une nouvelle hiérarchie de la voirie en articulant les aires piétonnes, les zones 30 et de rencontre. Lire la suite…

Supprimer la voiture pour créer des emplois

« Attention, casse-cou », entend-on dire ! « Limiter la circulation automobile en ville, au profit du transport public, c’est provoquer la destruction de milliers d’emplois dans l’industrie automobile ». A l’heure où la lutte contre le chômage demeure aléatoire, l’argument des tenants du statu quo en matière de politique des transports peut porter. Encore faudrait-il qu’il soit valide. Ce qui n’est pas le cas. Lire la suite…

Motocyclisme et écologie

Préambule: cet article nous a été envoyé par un motard mécontent de la publication de ceci.

Suite aux articles d’AutoMinus « Les motards sont des cons » et « Les motards sont des cons (ça se confirme)« , à la lecture desquels je me suis senti insulté ainsi que de nombreux autres motards, je viens ici exposer en quoi, selon moi, la moto est une pratique non pas écologique en soi mais dont l’impact l’est incidemment (je vais notamment reprendre une partie de l’argumentaire d’un commentaire que j’avais posté sous l’article sur la croisière blanche.) Lire la suite…