La voiture pollue même en stationnement…

voiture_en_cannettes_de_bieres-796761
Une voiture en cannettes de bière budweiser (source)

La voiture pollue même en stationnement…

Des chercheurs américains ont indiqué que la voiture pollue même quand elle est en stationnement ! L’étude souligne que les espaces de stationnement prennent trop de place au coeur de la ville aux Etats-Unis et demandent beaucoup d’asphalte autour des maisons de banlieue ainsi que beaucoup de béton autour des commerces. Ces rectangles d’asphalte ou de béton accumulent les polluants et l’essence que la pluie nettoie ensuite vers le “vrai” sol le plus proche où ils contribueront à la pollution des eaux souterraines (ou de la rivière) que boivent les familles américaines du coin. Bryan Pijanowski, de l’Université Purdue, pose les questions suivantes : “Avons-nous besoin de tout cet espace de stationnement ? Pourquoi ne pas penser des villes avec un plus grand nombre de services à une distance de marche des résidences ?” Voilà une des solutions pour lutter contre le stationnement des autos dans les villes : un urbanisme vert (voir article).

Voiture poubelle

VOUS AUSSI, PARTICIPEZ À L’OPÉRATION 1 VOITURE = 1 POUBELLE

SUR LE TROTTOIR SUR LA CHAUSSÉE

Une voiture garée sur le trottoir ? Voici la solution au problème du stationnement abusif des voitures.

Marchez donc sur la chaussée, et utilisez une poubelle comme protection :
– Facile : les poubelles ont des roulettes.
– Pas cher : la matière première est abondante.
– Pas méchant : sans aucune dégradation.
– Sécurisant : les autos doivent s’arrêter ou contourner la poubelle.

Intéressant, mais jusqu’à quand ?

L’opération s’arrêtera faute de matière première, quand :
– Les conducteurs auront compris qu’il ne faut pas se garer sur les trottoirs (soyons optimistes !).
OU
– La mairie ou la police enverra systématique la fourrière pour enlever les voitures mal garées.
OU
– Les progrès du tri sélectif et du compostage individuel auront fait disparaître les ordures ménagères.

Le tract pdf 1 voiture = 1 poubelle est disponible sur http://mjulier.free.fr/trottoirs

Oui aux 4×4 en ville

gros_4x4-724656

Oui aux 4×4 en ville

Le philotrope, toujours à l’affût d’une noble cause à défendre, a décidé de soutenir sans réserve le juste combat des conducteurs de 4×4 en ville qui depuis quelque temps sont l’objet de critiques totalement injustifiées de la part de personnes aigries et jalouses qui n’ont même pas les moyens de s’acheter un vélo pour se déplacer. Lire la suite…

Empaquetage de voiture

RÉSISTANCE À L’AGRESSION AUTOMOBILE
DÉFENDRE ET PROTÉGER L’ESPACE CYCLISTE

Il y a beaucoup à faire pour améliorer nos villes … Dans la série “pratiques militantes pour l’écologie au quotidien”, voici une action de défense et promotion du vélo en ville… Lire la suite…

Mettez du sang dans votre moteur !

Campagnes d’intoxication

Au Salon de l’Agriculture 2007, une partie du hall 2 s’était transformée en salon de l’automobile! Ils étaient tous là, Peugeot, Ford, Renault, etc. Avec des grosses planètes qui pendaient du plafond et des petites fleurs peintes sur les portières des voitures. Emouvant: ils clament haut et fort qu’ils vont sauver la planète avec l’éthanol et les huiles de colza! Lire la suite…

Développons le covoiturage

Pour une contribution pécuniaire volontariste redistribuée en faveur du co-voiturage

par Gilles Chomel

Il y a unanimité dans l’opinion publique et chez les pouvoirs publics pour considérer que le covoiturage, si il était pratiqué en masse, permettrait d’améliorer le trafic routier, la sécurité, de réduire la pollution et la congestion et d’améliorer la convivialité et le nombre de places de stationnement. Le problème c’est que le covoiturage reste une idée très marginale à cause de la difficulté pratique de la mettre en oeuvre car c’est très contraignant pour le chauffeur et que le moindre grain de sable annule l’avantage de ce mode de déplacement. Lire la suite…

Automobile et partage de l’espace public

par Dominique Bied

L’automobile consomme une moyenne 170 mètres carré d’espace public par voiture (il suffit de diviser la surface totale de voirie de circulation par le nombre de voitures, et on trouve cette consommation moyenne). En fait il est impossible d’obtenir ce chiffre dans les services techniques des agglomérations. Cet ordre de grandeur nous a été donné par un ingénieur de la RATP des années 1970, Mr Marchand. Lire la suite…

Les vélostations en Suisse

Idée et développement

Les gares font partie des espaces les plus fréquentés et sont des plaques tournantes, des lieux de multiples changements de moyens de locomotion. A proximité, les cyclistes ne trouvent souvent que des conditions de stationnement de médiocre qualité, soit un manque de protection contre les intempéries, des moyens de sécurité insuffisants contre le vol et le vandalisme, des zones de stationnement bondées ou très éloignées des quais. Les vélostations augmentent le confort et la sécurité des cyclistes et contribuent à rendre les transports publics plus attrayants. Lire la suite…