De la Révolution Verte aux Biocarburants, la vraie nature du Développement

chappatte-ethanol-biocarburants

Désastre, dévastation, désolation, misère, catastrophes en série ; tel est, au terme du demi siècle passé, le bilan de la « Révolution Verte », du « développement » et de l’industrialisation agricole. Catastrophe écologique, catastrophe humanitaire, catastrophe sanitaire, le bilan est d’autant plus lourd qu’aucun des objectifs humains affichés n’a été atteint. L’industrialisation de l’agriculture a certainement satisfait des « objectifs économiques », mais c’est en laissant sur son chemin une humanité plus que jamais déshéritée. Lire la suite…

Mobilité du futur à Vegetal City

vegetal-city
Luc Schuiten à bord de son Twike

Le 3 avril, s’ouvriront les portes de Vegetal City, une exposition qui s’annonce comme un “projet pilote et futuriste d’écologie urbaine”. Luc Schuiten, architecte, nous emmène à la rencontre de ce que pourrait être la ville de demain : une cité urbaine calquée sur la nature, en adéquation parfaite avec son environnement. Et qui dit “ville durable”, dit également “mobilité nouvelle”. En optant pour le Twike, Luc Schuiten met dès aujourd’hui ses convictions en pratique. Lire la suite…

Pétrole 1 – Air comprimé 0

Le constructeur indien Tata vient d’annoncer le lancement dans son pays de la déjà célèbre Nano pour l’équivalent de 1500 euros. C’est une catastrophe environnementale de première importance. Car cette bagnole va permettre aux représentants de la toute nouvelle classe moyenne indienne accéder à la pollution à la mode occidentale. Lire la suite…

La vélorution de mars contre-attaque !

Alors que les automobiles ont presque réussi à domestiquer l’espèce humaine, les dernier-e-s martien-ne-s vivant-e-s viendront apporter leur soutien à la résistance et témoigner de la catastrophe que leur planète a subie. Après la prise de pouvoir par les technologies énergivores, les ressources naturelles se sont progressivement épuisées et la vie sur Mars a disparu. Seul-e-s celles et ceux qui avaient refusé la dictature automobiliste et avaient quitté la planète sur leurs vélos intergalactiques ont survécu. Ce sont ces résistant-e-s exceptionnel-le-s qui rendront visite aux terrien-ne-s de Paris le samedi 7 mars. Lire la suite…

Arrêtons d’arroser l’industrie automobile d’argent public

aidons-le-secteur-automobile
Dessin de Willem dans Charlie Hebdo de février 2008

Prime à la casse, aide au développement de la voiture électrique (400 millions), prêt d’un milliard d’euros aux filiales financières des constructeurs Renault et PSA, fond de soutien à la sous-traitance (300 millions), plan d’aide français au secteur automobile (six milliards d’euros de prêts). Chaque semaine apporte son lot de cadeau d’argent public à un secteur industriel qui n’ose pas encore se voir comme sans avenir (raréfaction du pétrole, mutation impossible et dangereuse vers l’électrique, crise écologique, etc.) Lire la suite…

Le Gourou de la circulation routière

Si on vous demandait de nommer un célèbre ingénieur de la circulation routière dans un jeu-concours de bar horriblement foireux, il y a très peu de chances que vous hasardiez une bonne réponse. Si le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a bien suivi une formation d’ingénieur de la circulation routière, il ne tire pas sa notoriété du réglage des feux de Téhéran. Bill Gates a commencé sa carrière en mettant au point un logiciel commandant un appareil de comptage de la circulation des voitures, mais c’était un expert en informatique plus intéressé par la technologie que par la circulation routière. Votre mémoire risque de flancher si vous lui demandez de rechercher les noms de William Phelps Eno, « père » putatif des moyens de régulation de la circulation, ou de Henry Barnes, ancien pape de la circulation de New York à qui on attribue l’invention de la « Danse de Barnes » dans laquelle tout un carrefour, un temps, s’adonne au passage pour piétons dans quatre sens. Lire la suite…

Campagne Carfree France 2009: la fin de l’automobile, c’est maintenant

Carfree France lance sa campagne 2009 de communication autour du thème “La fin de l’automobile, c’est maintenant”. Cette campagne a pour objectif de retourner le greenwashing (ou écoblanchiment) en vigueur dans le domaine de l’industrie et de la publicité automobile. Les constructeurs d’automobiles vendent en effet l’idée que leurs voitures, qu’elles soient hybrides, électriques ou « zéro émission » (ZE) sont des « voitures propres » ou des « voitures vertes ». Malgré une technologie qui n’est pas au rendez-vous, une crise automobile structurelle et des ventes de voitures qui s’effondrent, le marketing et la publicité automobile nous promettent des lendemains qui chantent et un avenir radieux fait d’autoroutes du futur et de voitures écologiques. Cette campagne se décline en huit affiches au format carte postale, que vous pouvez télécharger, distribuer et faire circuler librement. Les photos originales sont tirées du site Internet Flickr.com et sont sous licence Creative Commons. Lire la suite…

Automobile Politics

The International Political Economy Group du British International Studies Association remet tous les ans un prix pour le meilleur livre en économie politique internationale. En 2008, le prix a été gagné par Matthew Paterson, pour son ouvrage Automobile Politics (Cambridge UP). Choisi parmi une sélection d’ouvrages de qualité, Automobile Politics s’est distingué grâce à la discussion animée et accessible que fait Paterson d’une problématique centrale en économie politique, sans se détourner de la discussion de problématiques théoriques difficiles. Paterson développe une perspective critique sur le thème de la domination de l’automobile dans la société capitaliste moderne. Il cherche à comprendre non pas comment améliorer la façon dont les automobiles peuvent contribuer à notre bien-être, mais plutôt comment notre dépendance envers la culture automobile a été promu et construite. Son intervention, qui utilise le point de vue de plus en plus important de l’économie politique culturelle, est un exemple parfait du travail excellent produit par les économistes contemporains en politique internationale. Lire la suite…

Renault : 9.000 suppressions d’emplois

Le constructeur automobile Renault, qui vient de toucher un chèque de 3 milliards d’euros de l’Etat français en échange de la promesse de ne pas fermer d’usines et de ne pas licencier en France, vient d’annoncer 9.000 suppressions d’emplois dans le monde dont la moitié en France. Lire la suite…

Voiture servicielle, consommation ostentatoire et distinction provocante

On parle de plus en plus aujourd’hui de la fin de la voiture individuelle, c’est-à-dire en fait de la fin de l’automobile en tant qu’objet de possession au profit d’une « voiture servicielle », qu’elle soit en autopartage ou en libre-service. Cette théorie est conduite par un ensemble d’acteurs (groupes de veille technologique, associations ou entreprises d’autopartage, etc.) qui souhaitent promouvoir un autre usage de l’automobile. Lire la suite…