Trafic automobile et interactions sociales

Ce graphique est tiré d’une étude sur trois quartiers résidentiels à San Francisco, réalisée en 1969 par Applyard et Lintell. Il montre le pouvoir de la mobilité motorisée, du trafic automobile, pour miner la vie de la communauté. Quand le trafic le long des voies résidentielles augmente, le nombre de personnes essayant de traverser les rues baisse, et le nombre de personnes qui connaissent leurs voisins de l’autre côté de la rue baisse aussi. Lire la suite…

Trafic

Trafic – Un film de Jacques Tati

« Je ne comprends pas pourquoi un homme change brusquement de mentalité lorsqu’il change de voiture et devient agressif, agressivité qui est souvent ridicule. Que l’achat d’une grosse voiture aille de pair avec le volume du portefeuille ou de l’anatomie, soit. Mais on peut défendre son ventre sans se croire obligé de défendre sa cylindrée. » (Jacques Tati) Lire la suite…

Elargissement de l’Europe: plus de camions sur les routes

L’élargissement de l’Europe signifie plus de camions sur les routes. Depuis que la République tchèque a rejoint l’UE le 1er mai 2004, le trafic de camions à certains passages de la frontière germano-tchèque a augmenté de 30%. La raison: avant, les camions qui passaient de Tchéquie en Allemagne par la route devaient se taper de longues attentes à la douane, et ils préféraient la solution plus rapide consistant à prendre le train à Lovosice, au nord de Prague, jusqu’à Dresden. Lire la suite…

PDU et automobile, une hypocrisie quasi consensuelle

Les Plans de Déplacements Urbains (1996-2002)

Jean-Marc Offner
Laboratoire Techniques-Territoires-Sociétés (LATTS-ENPC)

La loi sur l’air de 1996 a fait obligation aux agglomérations françaises de plus de 100.000 habitants d’élaborer un plan de déplacements urbains (PDU).Intermodalité, vélo, partage de la voirie… semblent préparer une mobilité « durable ». Mais les conditions d’élaboration des documents, les mesures programmées (transports collectifs en site propre et infrastructures routières, pour l’essentiel) et l’absence de problématisation territoriale ne permettront ni de réduire le trafic automobile, ambition première de la loi, ni de mettre en oeuvre des politiques locales innovantes et cohérentes.(…) Lire la suite…