Du bruit pour rien

Le 8 juillet dernier, la secrétaire d’Etat à l’écologie Chantal Jouanno a présenté de nouvelles mesures pour « lutter efficacement contre le bruit ». Elle ne fait que reprendre les vieilles recettes éculées de ses prédécesseurs. Après quatre décennies d’échec, nos gouvernants continuent à se foutre de la santé publique en ne s’attaquant pas à la racine du problème. L’intérêt des constructeurs automobiles passe avant tout. Lire la suite…

Piétons et cyclistes, des dangers publics

La France comptait 18.000 automobiles en 1900. Soixante ans plus tard… 14.350.000. Face à cet envahissement soudain et à l’explosion des accidents, il a fallu multiplier les règles, les lois, les sanctions et disposer de plus en plus de képis pour contrôler les veaux. Et pourtant, les automobilistes-moutons osent invoquer leur « liberté » dès qu’on s’attaque un tant soit peu à leur tréteau. Lire la suite…

A 19 : un an après l’inauguration, on est loin du compte…

Le 16 juin 2009, au moment de l’inauguration de l’autoroute A 19, qui assure la liaison entre Artenay et Courtenay (Loiret), la fédération France Nature Environnement (FNE), Nature Centre et les associations locales, sortaient un communiqué pour dénoncer le non sens économique et écologique de cette infrastructure. Malheureusement, le bilan chiffré, après un an d’exploitation, confirme les affirmations des associations. Explications Lire la suite…

Importer la « Vélorution » d’Amsterdam à Metz !

velo_amsterdam

Mon silence de quelques jours s’explique par une petite escapade à Amsterdam.

[Mode justification ON]Je n’y suis pas allé en train, trop long et compliqué depuis Metz, et cher quand on est 4 Je n’y suis pas allé en avion, trop compliqué et encore plus cher, et d’abord ils étaient cloués au sol (un avant goût de l’après pétrole, très bon billet de la députée Martine Billard sur ce sujet  !). Amsterdam n’est qu’à 500 km de Metz, et j’ai donc fait le voyage en monospace à mazout. 1000 km, 58 litres de gasoil, soit 60 euros au tarif luxembourgeois. Cela doit représenter 150 kg de CO2, que je compenserai en plantant un baobab dans mon jardin en disant du mal des modes de transports polluants, dont une baisse infinitésimale de la fréquentation suffit à soulager l’atmosphère de quelques mégatonnes de CO2. Voilà, c’est dit ![Mode justification OFF] Lire la suite…

Lepeltier aime les autoroutes

lepeltier-aime-les-autoroutes

Serge Lepeltier était ministre du développement du râble de mars 2004 à juin 2005, viré après le non au Traité constitutionnel européen. L’écologie, il l’a découverte au milieu des années 90, en plongeant aux Maldives (1). Mince, des coraux morts, il faut faire quelque chose pour sauver la planète ! Et puis c’est tendance : le défenseur des poissons exotiques agit « par opportunisme politique d’abord » (2). C’est dire ses profondes convictions. Lire la suite…

Face au massacre routier, des mesurettes

massacre-routier

« 4 262 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France en 2009. Autant ont vu leurs vies brisées par un handicap lourd, à la suite d’un accident de la circulation. Et combien de familles, d’orphelins, d’amis, de proches, qui, eux non plus, ne s’en remettront jamais… » C’est ainsi que commence le dossier de presse annonçant les nouvelles mesures du comité interministériel de la sécurité routière. Lire la suite…

Encore des routes ?

La France est déjà parfaitement équipée en infrastructures routières : son réseau est même surdimensionné, sa longueur égale celle des réseaux allemand et britannique réunis. A l’inverse, elle est sous-équipée en transports urbains, et son réseau ferré classique est dégradé sur les itinéraires secondaires, et saturé dans les zones urbaines. Lire la suite…

Pare-choc : dans l’enfer de la congestion automobile à Montréal

pare-choc-documentaire

Depuis plusieurs années, la circulation automobile augmente à Montréal (Québec), au point où tout le réseau routier souffre de congestion aux heures de pointe, quand ce n’est pas toute la journée! Le documentaire Pare-choc, réalisé par Mark Thoburn, montre à quel point la métropole québécoise « craque sous le poids d’un volume de trafic qui ne fait qu’augmenter« . Lire la suite…