Entre TER et Mer

entre-ter-et-mer

Comme chaque année, le TER Nord-Pas de Calais et le Conseil Régional vous proposent de partir cet été à la mer ou à la campagne pour seulement 1€ l’aller/retour. Les deux opérations TER Mer et TER Vert sont destinées aux porteurs de la carte Grand’TER et aux 4 personnes qui l’accompagnent. Le porteur de la carte a la possibilité d’acheter jusqu’à 5 billets. Le prix du billet est de 1€ par personne, il est valable une seule journée (aller-retour sur la même journée), bus jusqu’à destination compris. Lire la suite…

Michael Moore: Mon plan pour General Motors

moore_gm

Documentariste, Michael Moore a notamment reçu la Palme d’or à Cannes en 2004 pour son pamphlet anti-Bush : Fahrenheit 9/11. L’un de ses premiers films, Roger & moi (1989), montrait les dégâts causés par la suppression de 30.000 emplois par General Motors (GM) dans sa ville natale. Aujourd’hui, il publie une lettre ouverte au président Obama pour défendre l’idée d’une reconversion de General Motors. Lire la suite…

Quand 172 trains remplacent 20% du parc automobile français…

sncftransilienbaches01

Il y a certains calculs que peu de gens font et surtout par l’Automobile Club, car ils sont édifiants dans la description de l’ineptie du système automobile. Un internaute bien informé nous signale ainsi qu’en se basant sur les chiffres des Transports en commun et sur ceux du monde automobile, on peut estimer que 172 trains seulement peuvent remplacer l’équivalent de 20% du parc automobile français! Lire la suite…

J’aime le train

Du 11 au 16 mai 2009, la SNCF ouvre ses coulisses à tous et partout. Les cheminots vont vous faire aimer le train et peut-être aussi la SNCF… Lire la suite…

Du concept de « déficit » en milieu ferroviaire

Du concept de « déficit » en milieu ferroviaire

Assez régulièrement, les sociétés de chemin de fer publient des chiffres dans lesquels elles affirment que telle ou telle ligne n’est « pas rentable » ou encore expliquent que de tout leur réseau, seules quelques lignes importantes sont « rentables ». Ces deux alternatives signifient que les recettes perçues pour les voyageurs se déplaçant sur les lignes en question sont respectivement inférieures ou supérieures aux coûts d’exploitation (auxquels s’ajoutent souvent l’amortissement des investissements qui ont été nécessaires pour les construire ou les rénover). Lire la suite…

Les ringards

Outre ses nuisances, la voiture a aussi perdu son principal attrait qu’était celui de la liberté et de la vitesse. Il y a trente ans les DS qui fonçaient sur l’autoroute faisaient rêver les passagers des trains. Aujourd’hui ce sont les automobilistes coincés dans les embouteillages sur l’autoroute de l’Ouest qui rêvent en voyant passer à près de 300 km/h les TGV Atlantique. Aujourd’hui le ringard ce n’est plus celui qui prend le train, c’est celui qui est coincé derrière son volant.

Claude Villers, journaliste

Assistanat 2.0 : Prends l’oseille et tire-toi

assistanat20

Les banques vont mal ? Plan de relance ! effectivement, sans les banques, tout s’arrête… y compris la spéculation, les subprimes, la financiarisation de l’économie, etc. Le marché de l’automobile va mal ? … Plan de relance ! Mais quel secteur sera le prochain gagnant des perdants ? Récemment aux USA, l’industrie du porno demandait elle aussi un plan de relance car “les gens sont trop déprimés pour être actifs sexuellement”… Lire la suite…

« Bilanci di giustizia » : et les transports ?

En parcourant le site msn.fr, je suis tombé récemment  sur une initiative menée en Italie et dite « Bilanci di Giustizia ». La démarche vient d’une fédération de familles italienne, beati costruttori di pace, comme « heureux constructeurs de paix » aux idées sans doute proches de celles de l’Église. Le but est d’effectuer le « déplacement » (spostamento) d’une habitude de consommation de départ vers une habitude de consommation plus vertueuse, que ce soit du point de vue de l’environnement, de la protection des populations des pays du Sud, des droits des travailleurs. Lire la suite…

Arrêtons d’arroser l’industrie automobile d’argent public

aidons-le-secteur-automobile
Dessin de Willem dans Charlie Hebdo de février 2008

Prime à la casse, aide au développement de la voiture électrique (400 millions), prêt d’un milliard d’euros aux filiales financières des constructeurs Renault et PSA, fond de soutien à la sous-traitance (300 millions), plan d’aide français au secteur automobile (six milliards d’euros de prêts). Chaque semaine apporte son lot de cadeau d’argent public à un secteur industriel qui n’ose pas encore se voir comme sans avenir (raréfaction du pétrole, mutation impossible et dangereuse vers l’électrique, crise écologique, etc.) Lire la suite…

Le vélotrain, un TGV à pédales

velotrain

Je lance l’idée. Des fois qu’on puisse faire un prototype sur une voie ferrée désaffectée. Rêvons, sans retenue! On est dans le futur, après la grande crise écologique, on se sert à nouveau de la propulsion musculaire…

Le Tube Grande Vitesse (appelé aussi vélotrain) existe à 4 en version routière mais est limité par son encombrement à emprunter seulement certaines pistes. Il est une discipline de concours et de jeu et enseigne la conduite du TGV sur rail qui exige de posséder une carte d’abonnement et un permis préalable. Lire la suite…

Automobile Politics

The International Political Economy Group du British International Studies Association remet tous les ans un prix pour le meilleur livre en économie politique internationale. En 2008, le prix a été gagné par Matthew Paterson, pour son ouvrage Automobile Politics (Cambridge UP). Choisi parmi une sélection d’ouvrages de qualité, Automobile Politics s’est distingué grâce à la discussion animée et accessible que fait Paterson d’une problématique centrale en économie politique, sans se détourner de la discussion de problématiques théoriques difficiles. Paterson développe une perspective critique sur le thème de la domination de l’automobile dans la société capitaliste moderne. Il cherche à comprendre non pas comment améliorer la façon dont les automobiles peuvent contribuer à notre bien-être, mais plutôt comment notre dépendance envers la culture automobile a été promu et construite. Son intervention, qui utilise le point de vue de plus en plus important de l’économie politique culturelle, est un exemple parfait du travail excellent produit par les économistes contemporains en politique internationale. Lire la suite…

Après la bagnole… la voiture?

Bagnole? Disons pour résumer que « la bagnole », est un mot légèrement négatif, « c’est plein de bagnoles »… la pollution, et un certain caractère ostentatoire des automobilistes qui se plaisent à exister par « la bagnole ». La bagnole est une « automobile »… La voiture, ce n’est pas seulement « la bagnole », c’est un engin de transport confortable, le terme s’applique en fait à tout ce qui permet de se déplacer à l’abri des intempéries: la voiture existait avant les moteurs, et peut-être sur rail (c’est un wagon passager). L’automobile n’est qu’un cas particulier de voiture, c’est une voiture qui se meut elle même… Circuler en voiture, c’est-à-dire avec sécurité et confort EST À RÉINVENTER. Lire la suite…