Un mot sur ce train magnifique qui faillit bien exister

urbanisme-ferroviaire

J’assume sans état d’âme le mot de nostalgie. C’est une mélancolie, donc une tristesse. C’est un plaisir aussi, lié au souvenir de ce qui fut. C’est un regret enfin, celui d’une histoire qui s’arrêta, qu’on arrêta plutôt. Je comprends très bien ceux qui vantent l’automobile. Je comprends encore plus aisément ceux qui démontrent – en vérité, sans mal – que cet engin est désormais inévitable dans un grand nombre de situations. Mais moi, je déteste la bagnole et l’univers qu’elle a décidé pour nous. Car bien entendu, l’objet imaginé il y a un peu plus de cent années s’est emparé de nos destins jusqu’à les changer de fond en comble. Il est devenu une force matérielle. Il a fini par prendre toutes les décisions que nous n’osions assumer. Lire la suite…

« Sans TGV, il n’y aurait plus personne dans les trains » : le contre-exemple de la Suède

suede-en-train

J’ai eu il y a quelque temps un échange de mail avec les SJ, ou chemins de fer suédois. Je note pour commencer que si leur site est beaucoup moins bling-bling que celui de la SNCF, il est aussi beaucoup plus informatif et il est beaucoup plus facile de les contacter pour leur poser une question précise. La rigueur protestante, sans doute… Quant au contenu de la question que je leur ai posée, il est le suivant : quelle est la part du train dans les déplacements entre Stockolm et Göteborg ? Ce sont les deux plus grandes villes du pays, Stockolm étant bien sûr la capitale. Elles sont séparées par une distance de 469 km selon Michelin, soit une distance très comparable à celle qui sépare Paris et Lyon, qui est de 465 km. Lire la suite…

« Abandonner la voiture, c’est l’affaire de tous. Commençons par les autres »

Aujourd’hui, l’opinion publique s’accorde pour sortir du tout voiture et développer des solutions alternatives : on assiste à un boom des vélos en libre service, un GreenWashing pas possible de toutes les entreprises. Aux élections Européeennes même, la France a eu la fibre écolo! Pourtant, personne n’est prêt à agir et à faire des petits sacrifices personnels. Et on trouve toujours le moyen de dire que c’est la faute aux autres : « haaa si j’étais l’gouvernement ». Je ne sais pas si cette mauvaise foi, celle qui permet de soulager sa conscience est une caractéristique purement franco-française, mais elle est en tout cas bien ancrée dans notre culture!
Bref, il est vraiment temps d’agir, mais c’est pas à moi de le faire en premier parce que …

Lire la suite…

Pourquoi je suis contre des Eurolines franco-français

corail_teoz

Un député, M. Mariton, défend l’ouverture de la concurrence pour les liaisons d’autocars de grandes lignes. A titre d’exemple, le voyageur pourrait prendre un autocar de Paris à Lyon, par exemple, comme il le fait aujourd’hui avec les Eurolines pour aller à Bruxelles. Aujourd’hui, on ne prend le car en France que si le car est affrété par un voyagiste, ou bien exploité en service public conventionné notamment avec les départements ou avec les Régions dans le cas des autocars TER. Lire la suite…

Entre TER et Mer

entre-ter-et-mer

Comme chaque année, le TER Nord-Pas de Calais et le Conseil Régional vous proposent de partir cet été à la mer ou à la campagne pour seulement 1€ l’aller/retour. Les deux opérations TER Mer et TER Vert sont destinées aux porteurs de la carte Grand’TER et aux 4 personnes qui l’accompagnent. Le porteur de la carte a la possibilité d’acheter jusqu’à 5 billets. Le prix du billet est de 1€ par personne, il est valable une seule journée (aller-retour sur la même journée), bus jusqu’à destination compris. Lire la suite…

Michael Moore: Mon plan pour General Motors

moore_gm

Documentariste, Michael Moore a notamment reçu la Palme d’or à Cannes en 2004 pour son pamphlet anti-Bush : Fahrenheit 9/11. L’un de ses premiers films, Roger & moi (1989), montrait les dégâts causés par la suppression de 30.000 emplois par General Motors (GM) dans sa ville natale. Aujourd’hui, il publie une lettre ouverte au président Obama pour défendre l’idée d’une reconversion de General Motors. Lire la suite…

Quand 172 trains remplacent 20% du parc automobile français…

sncftransilienbaches01

Il y a certains calculs que peu de gens font et surtout par l’Automobile Club, car ils sont édifiants dans la description de l’ineptie du système automobile. Un internaute bien informé nous signale ainsi qu’en se basant sur les chiffres des Transports en commun et sur ceux du monde automobile, on peut estimer que 172 trains seulement peuvent remplacer l’équivalent de 20% du parc automobile français! Lire la suite…

J’aime le train

Du 11 au 16 mai 2009, la SNCF ouvre ses coulisses à tous et partout. Les cheminots vont vous faire aimer le train et peut-être aussi la SNCF… Lire la suite…

Du concept de « déficit » en milieu ferroviaire

Assez régulièrement, les sociétés de chemin de fer publient des chiffres dans lesquels elles affirment que telle ou telle ligne n’est « pas rentable » ou encore expliquent que de tout leur réseau, seules quelques lignes importantes sont « rentables ». Ces deux alternatives signifient que les recettes perçues pour les voyageurs se déplaçant sur les lignes en question sont respectivement inférieures ou supérieures aux coûts d’exploitation (auxquels s’ajoutent souvent l’amortissement des investissements qui ont été nécessaires pour les construire ou les rénover). Lire la suite…

Les ringards

Outre ses nuisances, la voiture a aussi perdu son principal attrait qu’était celui de la liberté et de la vitesse. Il y a trente ans les DS qui fonçaient sur l’autoroute faisaient rêver les passagers des trains. Aujourd’hui ce sont les automobilistes coincés dans les embouteillages sur l’autoroute de l’Ouest qui rêvent en voyant passer à près de 300 km/h les TGV Atlantique. Aujourd’hui le ringard ce n’est plus celui qui prend le train, c’est celui qui est coincé derrière son volant.

Claude Villers, journaliste

Assistanat 2.0 : Prends l’oseille et tire-toi

assistanat20

Les banques vont mal ? Plan de relance ! effectivement, sans les banques, tout s’arrête… y compris la spéculation, les subprimes, la financiarisation de l’économie, etc. Le marché de l’automobile va mal ? … Plan de relance ! Mais quel secteur sera le prochain gagnant des perdants ? Récemment aux USA, l’industrie du porno demandait elle aussi un plan de relance car “les gens sont trop déprimés pour être actifs sexuellement”… Lire la suite…