Faites un cadeau aux générations futures, abandonnez votre voiture!

Dans la série « le vélo à tout faire« , je demande le sapin de noël! Contrairement à ce que pensent beaucoup d’automobilistes, non, il n’est pas obligatoire d’avoir une voiture pour transporter le traditionnel sapin de noël. La preuve en images, dans de très nombreux endroits, on utilise le vélo pour ramener un sapin à la maison… Lire la suite…

Bikelash, un passage obligé?

Le débat qui anime Bruxelles ces derniers temps sur le développement d’un espace piétonnier au centre-ville, dans un secteur largement dominé par l’automobile, montre bien que le passage du tout à l’auto vers un aménagement urbain qui fait plus de place à la mobilité douce ne se fait pas sans heurts. Depuis longtemps déjà, le développement d’infrastructures pour favoriser l’usage des vélos a provoqué de tels débats. Lire la suite…

Les pneus pourris de Golfe-Juan

Connaissez-vous les récifs artificiels de pneus? C’est une bien triste histoire qui illustre à la fois le cynisme et l’arrogance de l’industrie automobile. Nous en avions parlé il y a quelques années déjà: au cours des années 1970, de multiples projets d’immersion de vieux pneus usagés au fond de l’océan ont été lancés, principalement aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Malaisie… et aussi en France. Lire la suite…

Auto-intoxication

L’Histoire naturelle des sottises est un livre de Bergen Evans, traduit et publié en français par Plon en 1961. Dans ce livre, un chapitre intitulé « Auto-intoxication » analyse sous tous les angles les conséquences de l’invention de la voiture sur la société, le paysage et le mode de vie, l’écologie, la corruption… Lire la suite…

Pourquoi l’étalement urbain pourrait être mauvais pour la santé

Historiquement, le développement urbain des villes anciennes comme, par exemple, Florence en Italie, s’est fait le long de voies denses et serrées, connectées les unes aux autres à angles droits – le mieux pour se déplacer avant l’automobile. Puis, dans la seconde moitié du 20ème siècle, nous avons commencé à concevoir les formes urbaines fantaisistes que l’on peut rencontrer dans le périurbain, avec de nombreuses voies sinueuses et construites en culs-de-sac plus ou moins privatisés. Lire la suite…

Vélogistique commerciale


Boston, Massachusetts (photo Dinner Series)

Le vélo ne sert pas seulement à transporter des marchandises d’un point à un autre. Il est également parfaitement adapté à l’activité commerciale au sens large. En d’autres termes, le vélo apparaît comme le plus court chemin entre le vendeur et le client, dans la mesure où le vendeur peut amener ses produits jusqu’au client. Lire la suite…

L’humanité n’a plus d’avenir

Sans transition, laissons tomber les vallseries, les cambadelleries (“On n’a pas de croissance”, “il faut renégocier Maastricht”… Pauvre bouffon) et autres joyeusetés court-termistes et franco-françaises pour nous intéresser… à l’avenir de l’humanité. Pas le journal, hein, l’humanité. Nous, les humains. Et notre descendance. Lire la suite…

Construire sa piste cyclable

Face à l’inaction des pouvoirs publics et des municipalités, on connaissait les collectifs cyclistes qui peignent eux-mêmes des bandes cyclables sur les chaussées. Nous allons voir qu’il est possible d’aller encore plus loin et de construire carrément des pistes cyclables à moindre coût. Lire la suite…