Votre entreprise est-elle vélo-amicale?

Une année qui recommence et, avec elle, toutes ces bonnes résolutions que, pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, assis un peu éméché sur le sofa, vous vous êtes décidé à prendre: ne plus vociférer de jurons, se brosser les dents trois fois par jours, ne plus oublier l’anniversaire de votre copine, ou encore… aller au boulot à vélo! Lire la suite…

Contribution à la critique de la notion « d’indépendance énergétique »

choc pétrolier

Deuxième partie : Or noir, Dollars et Once d’Or

L’annonce de l’événement tellurique fut un choc psychologique pour le président Nixon. Les entrailles de l’Amérique entrent en essorage énergétique. Travaillé au corps depuis 1947 où l’Amérique est devenue importatrice nette, l’Oncle Sam est alors atteint au moral, l’Or noir le rend mélancolique. Lire la suite…

Critique de la notion d’indépendance énergétique

Contribution à la critique de la notion « d’indépendance énergétique« . Première partie.

Traiter la notion d’indépendance énergétique et en faire une critique générale à la fois historique, politique et écologique est affaire assez complexe car elle doit articuler entre elles toutes les problématiques actuelles dans une analyse générale de l’histoire contemporaine depuis au moins le début du 20e siècle. Lire la suite…

Le retour de l’immatriculation des bicyclettes ?

L’accroissement du cyclisme urbain, les aménagements compliquant la circulation automobile et le comportement de certains cyclistes en circulation agace certaines personnes. La capacité d’influence de ces lobbies, essentiellement des associations d’automobilistes et des commerçants, fait que certaines entités territoriales commencent à se poser la question de l’immatriculation des bicyclettes. Lire la suite…

Investir dans 1,6 km d’autoroute ou dans des pistes cyclables? Portland a fait son choix

Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques: c’est une approche que présente Energy Cities dans sa dernière publication « 30 propositions pour la transition énergétique des territoires ». Et plus particulièrement « Planifier le report modal vers les modes de transport durables » pour devenir une ville attractive et rendre aux habitants les espaces publics. Lire la suite…

Le paradoxe de Braess

En 1990, à l’occasion de la « journée de la Terre », la municipalité de New York décida de fermer la 42ème rue à la circulation. Cette rue étant l’une des plus animées de Manhattan, on pensait que cette fermeture ne manquerait pas de ralentir la circulation et de provoquer des embouteillages supplémentaires. C’est le contraire qui se passa: le fait de fermer la 42ème rue rendit la circulation plus fluide! C’était l’une des premières fois où l’on voyait se réaliser « en vrai » un phénomène mis en évidence de manière théorique en 1968 par un universitaire allemand: le paradoxe de Braess. Lire la suite…

Les pompiers à vélo

« Si vous êtes contre la voiture alors vous êtes forcément contre les pompiers et les ambulances ». On entend souvent cet « argument » pour rejeter l’idée même d’un monde sans voitures. D’une part, on peut être « contre la voiture » tout en admettant certaines exceptions (services de secours, d’urgences, de police, etc.). D’autre part, il se trouve que ces mêmes services de secours et d’urgences n’ont pas attendu la voiture ou le camion pour éteindre les incendies ou sauver les gens! Lire la suite…

Portland, la Copenhague américaine

La crise du prix du baril de pétrole n’épargne personne, pas même les États-Unis et leurs carburants si longtemps bon marché. Pour autant, la prise de conscience est encore timide à l’échelle d’un pays aussi vaste. Mais une ville en particulier semble tirer son épingle du jeu. L’on y croise un nombre conséquent de cyclistes « commutant » matin et soir, des pistes cyclables larges et sécurisées, des commerces bio avec de vastes parkings vélos… Lire la suite…