Pétrole : Total, en crise, incrimine écolos et « décroissants »

petrole_total_dunkerque_greves_ecolos_inside

Le pétrolier « Total », en crise en France, cherche des boucs émissaires pour échapper à ses responsabilités. Les écologistes avec leur taxe carbone et leur discours sur la nécessité de réduire les consommations sont tout désignés. Et, plus étonnant, les (encore) très confidentiels tenants de la décroissance. Tout indique pourtant qu’il s’agit d’une tendance lourde, de plusieurs décennies, liée à l’évolution des sociétés industrielles. « Démontage » de cette accusation réductrice. Lire la suite…

Quand la droite invente le métro bling-bling

pecresse-equipe-2010

Incroyable campagne électorale! Valérie Pecresse qui cherche désespérément à se faire élire à la tête de la région Ile-de-France au nom de l’UMP, se saisit du thème porteur des transports pour proposer un nouveau concept, le métro bling-bling, qui réussit le tour de force de desservir en priorité les riches et les cadres, qui favorise les inégalités sociales et la spéculation foncière. Claude Grasland, un militant vert, revient en détail sur la menace que représente un tel projet pour les franciliens. Lire la suite…

Un casque pour tous ! Tous pour le casque !

casques-de-velo

La vie urbaine est pleine de dangers et le corps humain y est bien mal adapté. Il est donc absolument nécessaire de l’équiper de prothèses et de protections. Heureusement, l’automobile fournit une carapace métallique et constitue ainsi l’un des meilleurs moyens d’assurer la sécurité et de réduire les dangers pour la plupart d’entre nous. Mais alors que la survie de l’espèce devrait être une préoccupation constante de tou-te-s, certain-ne-s d’entre nous continuent à mettre en danger leur vie, de façon inconsidérée, en se déplaçant à vélo sans casque. Pour leur propre bien, l’Etat doit donc absolument rendre obligatoire le port du casque à ces individus et ainsi limiter les risques auxquels ils et elles s’exposent. Lire la suite…

« Verdir les autoroutes », le nouveau concept foireux de Borloo

Il y a des fois où la caricature est en deçà de la réalité. On connaissait les éco-autoroutes, l’inénarrable ministre de l’écologie et du développement durable Jean-Louis Borloo veut « aller plus loin » et vient de signer avec deux des principales sociétés d’autoroutes une convention destinée à « verdir les autoroutes » actuelles. On ne se contente plus de « repeindre en vert », maintenant on le dit! Lire la suite…

L’emploi: la dernière légitimité de l’automobile particulière

robots-automobile4

Quel que soit le scientifique auquel vous vous adressez, il vous dénonce l’excès d’automobiles: le géographe déplore le mitage des campagnes, le naturaliste déplore les dommages à la faune, le médecin stigmatise la sédentarité et les atteintes pulmonaires, l’urbaniste déplore l’étalement urbain, le climatologue reproche les émissions de CO2 et l’océanologue fustige l’acidification des mers. Lire la suite…

Une trentaine de militants ont dénoncé publiquement le « greenwashing » de l’industrie automobile au Salon AutoMoto de Bruxelles

action-voiture-du-futur

Les militants du collectif ont présenté au Salon de l’auto le lancement de « la voiture du futur » pour « déconstruire le mythe de la voiture verte, dénoncer l’utilisation du greenwashing dans la publicité automobile et refuser les fausses solutions proposées par le système capitaliste pour résorber le réchauffement climatique ». Lire la suite…

La mobilité, source de projets ?

carfree-co2-min

Groupes de « 4 façades » fleurissant dans la campagne, immeubles à appartements situés à deux kilomètres d’un centre-ville en bordure d’une voirie sans trottoirs ni accotements, centres commerciaux en-dehors des noyaux d’habitat, réaménagements de voiries oubliant les modes doux, … nombreux sont les « projets » qui font encore l’hypothèse implicite de la pérennité des schémas de transport actuels ou qui, du moins, n’osent pas la « rupture ». Lire la suite…

Ralentir la ville, pour une ville solidaire ?

Ces rencontres ont comme ambition – comme utopie diront certains tant la bien-pensance de la compétitivité heureuse n’accepte pas d’autres modes de pensées – de poser un regard différent sur la ville moderne. Le constat est terrible : La ville moderne, globale et compétitive tend à exclure toujours un peu plus les plus pauvres. Or si la cité est liée à sa compétitivité économique, elle ne peut plus être réduite à cette seule fonction. Notre bonheur et notre qualité de vie passent par d´autres modes de pensées. Lire la suite…