La cité jardin de Weißenburg – une zone d’habitation sans aucune motorisation privée

Le concours « vivre sans posséder de voiture » de la province allemande NRW a conduit à un concept de projet plus ambitieux que les zones d’habitation sans motorisation privée habituelles : à Weißenburg, un district de Münster, les habitants ne sont pas autorisés à posséder de voiture ! Des solutions de transport durable accompagnent cette approche stricte qui s’est avérée une réussite. Lire la suite…

Peut-on vivre sans voiture?

Pourquoi proposer la traduction d’un tel article alors que ce thème a déjà été traité sous toutes les coutures sur CarFree? Un peu bateau donc. Pas si sur. Cet article présente plusieurs aspects particuliers: d’abord, il traite le sujet d’un point de vue purement financier et pratique, sans jamais aborder le thème de l’écologie, tout en mettant en scène des personnages singuliers. Pour une fois, les détracteurs ne pourront pas dire: « Haaa les Escrolos »! Lire la suite…

Mon année de vie sans voiture

ma-vie-sans-voiture

Un internaute de Dijon raconte sur un blog sa vie sans voiture et en vélo à assistance électrique (VAE). Il décrit avec humour les différentes étapes qui l’ont conduit à ce processus de « déchéance sociale » (et oui pour beaucoup, vivre sans voiture est signe de faiblesse, de pauvreté… c’est souvent l’incompréhension qui domine). Extrait. Lire la suite…

Pour frauder dans les transports en commun, créez votre mutuelle!

oui-a-la-gratuite-des-transports

Le propre de la société en place est de nous faire croire qu’il n’existe pas d’alternative, qu’il ne serait pas possible d’aller contre un principe de réalité érigé en dogme. Une certitude si ancrée qu’elle fait passer ceux qui pensent autrement pour de doux utopistes, incapables de voir plus loin que le bout de leurs rêves enfumés. Ou – au mieux – pour de gentils agitateurs dont il serait salvateur qu’ils n’aient pas le pouvoir de mettre en place les ruptures qu’ils prônent. Tous discrédités, donc. Y compris les militants de la gratuité des transports, mot d’ordre popularisé depuis les mouvements sociaux de 1998 mais très rarement mis en application. Pourtant… Lire la suite…

Vivre à Grenoble sans voiture

Nous habitons sans voiture depuis 2007 à Grenoble, dans les rues piétonnes, avec deux enfants (nés en 2005 et 2007). Nous sommes abonnés à l’année aux transports en commun, et sommes abonnés au service d’autopartage, que nous utilisons régulièrement le week-end, tant pour aller en montagne que dans la famille, avec satisfaction. Nous utilisons aussi le train, ou train plus location de voiture selon la destination. Lire la suite…

La vie sans voiture… et en marchant

Un site internet américain classe les villes en fonction de leur accessibilité aux piétons. Le principe est simple, vous cherchez votre ville, ou mieux, carrément une adresse postale ou une rue, et le site vous retourne une carte google ainsi que le score de marchabilité de cette adresse. Par « marchabilité », on entend ici la possibilité d’accéder à pied facilement et rapidement à un panel de services (supermarchés, bibliothèques, écoles, bars, restaurants, clubs sportifs, théâtres, magasins, ou encore parcs). Lire la suite…

Sans Voiture et Sans Regret

Henri Bié, 55 ans, n’a pas cherché midi à quatorze heures. Il a donné à son site internet le nom de l’art de vivre qu’il pratique depuis deux ans : sans voiture et sans regret. L’ancien chef d’entreprise, retiré depuis le début du nouveau millénaire sur les hauteurs de la vallée de la Bruche, rêve d’une Alsace qui donnerait au monde l’exemple d’un mode de vie écologique. Lire la suite…

La démotorisation, Comment se sépare-t-on de sa voiture ?

Dans « La révolution automobile », ouvrage collectif paru en 1977, Jean-Jacques Chanaron citait comme un phénomène propre aux grandes villes d’Europe occidentale « une relative sous-motorisation favorisée par l’existence de réseaux organisés de transports collectifs et aggravée par un mouvement de  »démotorisation » engendré et accéléré par les problèmes de circulation et de stationnement ». Le constat de l’aggravation est aujourd’hui passé plutôt du côté d’une motorisation et d’une multimotorisation croissantes, au fur et à mesure que les grandes agglomérations urbaines « s’adaptaient  » à l’automobile, en s’étalant et en se dé-densifiant. Lire la suite…

La vie sans voiture

Les témoignages de citadins qui ont décidé de se passer de voiture sont cités régulièrement afin de montrer qu’un monde sans automobile est chose possible. Mais que surviendrait-il si l’auto devenait soudainement inaccessible à la grande majorité de la population? Lire la suite…